Manga

Deadlock – Tomes 1 et 2

Yûto, un ancien agent de la brigade des stups (BS), affirme ne pas avoir tué son collègue et avoir été emprisonné à tort.
Pour être libéré, il devra identifier un terroriste qui opère depuis la prison. Cependant, Dick, son compagnon de cellule, lui déclare le jour de son arrivée dans la prison d’État de Schelger qu’il fait partie des cibles à abattre.


Voilà un yaoi que je n’avais pas encore testé alors que sa parution japonaise date de 2011, car elle a été visiblement très lente. Le titre s’est terminé il y a peu et les éditions Taifu Comics, ont eu la la bonne idée de sortir un coffret des deux premiers tomes, en même temps que les deux derniers. Idéal donc pour les lecteurs et lectrices qui voudraient se lancer dans ce manga et tout lire d’une traite. À noter que le coffret ainsi que les tomes 3 et 4 paraîtront demain !

On est ici dans un yaoi, mais qui franchement, pourrait ne pas en être un. C’est bien simple, il n’y a pour l’instant aucune scènes de sexe, ni même de romance. Il y a bien un certain attachement entre quelques personnages, mais rien de plus. Il faut dire que le milieu carcéral aide grandement à ne pas tomber dans de la romance facile et des scènes de sexes à outrance comme on peut en voir dans des hard yaoi.

Ici on a vraiment un récit sur le milieu carcéral, et sur la survie dans cet univers complexe qui a ses propres codes. On est directement plongés dans le grand bain avec le personnage de Yûto, un agent de la brigade des stups qui semble s’être fait piéger pour le meurtre de con coéquipier. Il a eu beau clamer son innocence, il a quand même écopé de 15 ans de prison.

Mais très vite, il va se rendre compte, qu’on ne l’a pas envoyé dans cette prison par hasard, et que sa peine pourrait être effacée, s’il parvenait à démasquer un truand que personne ne parvient à identifier. On sent clairement que le pauvre Yûto est utilisé, car s’il échoue, et bien, ce ne sera pas gênant, il restera en prison.

La force de ce titre vient donc de son univers, un peu comme dans les mangas Rainbow, ou Prisonnier Riku, ou les séries TV et films comme OZ, Prison Break, Orange is the new black, ou Les évadés qui nous montrent le quotidien des prisonniers, et comment les différentes ethnies et gangs gèrent les choses. De plus, l’histoire se passant aux USA, ça nous permet vraiment d’avoir une vision que l’on a l’habitude de voir, si on aime bien les histoires carcérales. Perso c’est un univers que j’aime beaucoup, je regarde souvent des reportages dessus (il y en a eu un il y a quelques semaines sur les prisons françaises sur M6 justement).

Bref, tout ça pour vous dire que de ce que j’ai pu voir et lire au fil des ans, Deadlock restitue très bien cette sale ambiance, dans laquelle il est difficile de faire confiance et où il faut être en permanence sur ses gardes. J’ai dévoré ces deux premiers tomes, et vu le final du deuxième tome, je peux vous dire que j’ai hâte de lire la suite, parce que là, on nous a laissé sur un cliffhanger assez trash et intense quand même !

Je vous encourage donc à vous procurer ces deux premiers tomes, dans le pack découverte (vous payez un tome sur deux) qui sort demain et si ça vous plait, vous pourrez aussitôt enchainer sur les tomes 3 et 4 !!

Note : 5 sur 5.

9 réflexions au sujet de « Deadlock – Tomes 1 et 2 »

    1. J’ai trouvé que ça allait, il y a un peu de tabassage et deux scènes d’agressions sexuelles, mais je trouve que ce n’est pas visuellement hard, donc ça passe.

      Je t’invite vraiment à le tester car c’est très intéressant !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s