Manga

Love Fragrance – Tome 1

Asako, une jeune femme complexée par son hyperhidrose – le fait d’avoir une transpiration excessive – est un jour interpellée par Kôtarô Natori. C’est le concepteur star des nouveaux produits de soins corporels de la société où elle travaille. Ce dernier lui déclare de but en blanc : « Votre odeur est magnifique, laissez-moi la sentir pour développer notre nouveau produit ! ».


Pour être totalement honnête avec vous, je n’étais pas certain d’apprécier ce manga, car le concept de départ me laissait assez perplexe, mais vous connaissez ma curiosité maladive, et j’ai donc décidé de tenter ce titre, qui m’a beaucoup plu !

Pour bien rentrer dans le manga, il faut passer le premier chapitre qui est un peu WTF il faut bien le reconnaitre. Il faut dire que la thématique est assez particulière et peu glamour, mais il serait dommage que le lecteur s’arrête à cela car comme souvent avec la collection Life des éditions Kana, il y a un fond dans l’histoire, et c’est là que le manga prends tout son sens.

En effet, on a d’un coté Asako, jeune femme qui complexe par sa transpiration un peu trop présente, et qui de fait, a appris à vivre avec et à s’adapter, avec différents produits de beauté. Et de l’autre, Kôtarô, qui conçoit les produits de beauté et qui est ce que l’on peut appeler un « Nez ». Les deux jeunes adultes travaillent dans la même entreprise de cosmétiques, mais pas dans les mêmes services. Mais lorsqu’un jour, par hasard, ils vont se croiser, il va y avoir une alchimie entre eux.

Car oui, sous ses airs de titres étranges, avec une femme qui transpire trop et un gars qui adore la renifler, on une véritable alchimie qui va se créer entre les deux personnages, puisque Kôtarô va être réceptif au parfum naturel que dégage Asako. Elle qui a toujours été mal à l’aise, va découvrir qu’elle n’a pas à avoir honte, et que bien au contraire, en trouvant la bonne personne, ce qui la complexait, l’avantage à présent.

D’ailleurs Kôtarô explique régulièrement le fonctionnement des odeurs, et comment celles-ci peuvent changer, suivant les humeurs, en produisant par exemple de la dopamine. Si le commun des mortels ne remarquent rien, lui, qui a un sens olfactif plus développé, arrive à comprendre et à s’attacher à l’odeur de Asako.

Sur le papier le concept peut paraitre assez étrange, original, et si cela avait été mal fait, ça aurait pu vite tourner au ridicule. Mais il n’en est rien, car très vite, des sentiments puissants vont s’établir entre nos deux protagonistes, et récit adulte oblige, ils ne vont pas passez trois ans avant de se tenir la main.

Dès la fin du premier chapitre, ils vont sortir ensemble, et c’est à partir de là que le manga va vraiment se lancer. On va les voir évoluer au travail mais aussi en dehors, et essayer de construire une relation sur le long terme. Love Fragrance est une histoire d’amour avant tout, mais il n’y a pas ici de niaiserie car le sujet est traité avec beaucoup d’intelligence.

Si au départ j’avais quelques craintes en commençant ma lecture, sachez qu’elles se sont toutes envolées, bien avant la fin de celui-ci ! De plus, le final de ce tome nous permet de beaux rebondissements pour la suite, et je n’ai qu’une hâte, c’est de lire le deuxième tome quand il sortira au mois d’avril !!

Note : 4 sur 5.

14 réflexions au sujet de « Love Fragrance – Tome 1 »

  1. J’avoue que comme toi, le concept de départ me laissait perplexe, mais à force d’en lire des avis positifs, je suis de plus en plus tentée…
    La relation entre les personnages a l’air intéressante et bienveillante, quand j’avais craint une relation malsaine.

    Aimé par 2 personnes

  2. Je suis bien plus circonspecte pour ma part. La romance va trop vite à mon goût et même s’il y a une bonne dose d’humour, ça repose trop par moment sur certains fantasmes masculins pour que je m’y sente à l’aise.
    En terme de relation naissante où le couple découvre tout, je préfère largement Switch me on, plus classique mais plus sain pour moi ><

    Aimé par 1 personne

        1. Je comprends, on a tous nos préférences, personnellement je ne regarde même pas si c’est un ou une mangaka car je me fiche du sexe de la personne qui écrit un livre, tant que l’histoire me plait, le reste n’a aucune espèce d’importance.
          Pour preuve, je suis un homme et je lis de la New Romance, du Yaoi et des Shojos/Josei.
          Mais oui, je vois ce que tu veux dire, c’est une question de sensibilité ^^
          Désolé si je t’ai embêté, ce n’était pas mon intention (on reste copains ? *-*)

          J'aime

  3. « Pour être totalement honnête avec vous, je n’étais pas certain d’apprécier ce manga, car le concept de départ me laissait assez perplexe, mais vous connaissez ma curiosité maladive, et j’ai donc décidé de tenter ce titre, qui m’a beaucoup plu ! » ça m’a fait la même chose XD

    Aimé par 1 personne

  4. Bon, j’ai bien aimé, mais il y a tout de même un gros « mais ». Non, je ne trouve que le mangaka traite cette relation avec intelligence. Pour moi c’est maladroit et ça se sent qu’il n’a pas cherché à comprendre le point de vue féminin. Ici, l’héroïne est docile, craintive et on a l’impression qu’elle subi cette histoire plus qu’elle n’y participe et ça me gêne. Comme d’autres points que j’explique dans mon billet.

    Bref. J’attends de voir comment ça va évoluer ^^.

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois ce que tu veux dire, j’ai eu ce ressenti également, surtout dans le premier chapitre qui m’a fait craindre le pire. Par chance par la suite ça devient plus « classique » si je puis dire, un peu comme si le mangaka s’était rendu compte du soucis ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s