Manga

High School Lala Love

Hinata Hino idéalise tellement l’amour que son imagination a toujours tendance à déborder. En attente du partenaire parfait, il fait la rencontre d’un garçon qui est totalement son type, son hôte Aki ! Rien que de vivre avec lui fait palpiter son coeur et déchaîner ses fantasmes, mais les prétendants se bousculent au lycée et même à la maison ?! Le rêve de Hinata se réalisera-t-il…?


Après la lecture de Zombie Hide Sex il y a quelques jours, je suis passé sur un one-shot très drôle, avec High School Lalalove. Ici pas d’apocalypse, mais une histoire tout aussi touchante, bien qu’un peu plus basique.

Nous suivons le jeune Hinata dont les parents viennent de partir vivre en Italie pendant un an à cause du travail, et qui envoient leur fils vivre chez des amis à eux afin qu’il puisse continuer son année scolaire. C’est là qu’il va faire la rencontre de cette famille, somme toute classique, avec deux parents aimants et deux fils, Aru et surtout Aki !

Car Hinata a un léger problème, c’est qu’il se fait des films sur à peu près tout les garçons qu’il croise. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a tenu à rentrer dans une école exclusivement masculine, afin de multiplier ses chances ! Mais il n’avait pas prévu de tomber amoureux de Aku, son hôte ! (enfin, il aurait pu prévoir, puisqu’il tombe amoureux à peu près tout les trois jours xD)

Il n’y a quasiment aucune scène de sexe dans ce manga (et la seule est très soft, on ne voit rien), il est donc plus accessible pour le grand public. Cela permet de creuser les personnages et de s’intéresser aux sentiments des uns et des autres, et de voir tout ce petite monde évoluer au fil de l’aventure.

De plus, graphiquement, le titre est vraiment très beau, le trait est fin et tout en douceur ce qui permet d’offrir aux personnages beaucoup d’expressivité faciales, que ce soit dans les moments de joie ou de peine.

High School Lalalove ne révolutionne certes pas le genre, mais il parvient à traiter avec justesse de l’amour entre deux personnes qui se cherchent, sans avoir besoin d‘en faire trop, juste en mettant l’accent sur les sentiments de l’un et de l’autre. Simple mais efficace.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s