Manga

La sorcière invincible

Azusa Aizawa, femme, célibataire, bête de travail. Après avoir vécu uniquement pour son boulot, elle se réincarne en sorcière immortelle dans un autre monde. 300 ans de vie tranquille plus tard, elle a atteint le level 99. Ayant entendu parler de cette jeune fille incroyablement forte, beaucoup d’aventuriers et de dragons viennent à elle. Que va donc devenir son rêve d’un quotidien paisible !?


Un nouvel isekai fait son apparition, cette fois-ci aux éditions Soleil Manga avec La sorcière invincible, tueuse de slimes depuis 300 ans. Comment souvent avec les isekai, le manga est l’adaptation de Ligth Novel, qui n’ets pas encore paru en France et qui est connu sous le titre Slime Taoshite 300-nen, Shiranai Uchi ni Level MAX ni Natteshimatta.

On retrouve donc les codes habituels du genre, avec un personnage qui va mourir dans notre monde et se réincarner dans un univers médieval-fantastique-magique. C’est très classique mais ça remplit bien le contrat. De plus, celui-ci présente un avantage de ne pas être violent, ce qui en fait un titre particulièrement adapté aux plus jeunes. On est loin de la profondeur d’un Goblin Slayer, mais ça ne vise pas du tout le même public.

Ici, le concept est simple, on suit Azusa AIzawa, qui va mourir d’épuisement au travail, et qui va se retrouver dans la peau d’une sorcière de 17 ans, qui est immortelle. Un ange lui donne des pouvoirs quasi illimités, une maison, et voilà ! À partir de là, Azusa va tranquillement se reposer pendant 300 ans. Elle ne tueras que quelques slimes ici et là, pour gagner quelques crédits qui sont la monnaies du monde dans lequel elle se trouve.

Et au bout de ces 300 ans, elle va se rendre compte qu’elle a atteint le niveau 99 qui représente le niveau maximum, et qu’elle a débloqué d’incroyables compétences. Très vite, la rumeurs sur cette puissante sorcière va se répandre dans le village et dans la région, et elle va recevoir la visites de plusieurs personnes demandant son aide.

Le titre mise donc sur l’humour, la mignonnerie, et cela fonctionne plutôt bien. Elle qui a vécu tranquillement pendant 300 ans, va maintenant devoir assumer son statut de sorcière invincible. Chaque chapitre nous propose une petite histoire qu’elle va devoir gérer, si elle veut pouvoir garder sa tranquillité.

Coté graphisme, c’est tout doux, tout en rondeur, un brin trop kawaii par moments, mais rien de bien méchants. On est loin de titres comme Re:Zero ou Danmachi, mais il est clair que ce manga est vraiment détendant et très agréable à lire. Il faudra voir comme le titre évolue, car il compte déjà 7 tomes au Japon.

À noter qu’une adaptation en animé est prévue pour le courant de l’année, ce qui je pense va encore plus populariser ce manga !

Note : 3 sur 5.

9 réflexions au sujet de « La sorcière invincible »

  1. Un titre qui peut être sympathique, mais j’attend de voir la version animé avant d’acheter la version papier.
    Pour le moment j’attend plutôt « Wandering Witch: The Journey of Elaina » en manga tranche de vie avec une sorcière ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s