Manga

Murciélago T9 et La petite faiseuse de livres T6

Hello tout le monde, aujourd’hui je vous parle de deux mangas que j’adore tout particulièrement, avec Murciélago, et La petite faiseuse de livres. Deux styles très différents, mais tous deux très qualitatifs !


Lorsque l’idéal et l’égoïsme se croisent pour donner naissance à un monstre sans nom…
Le combat entre kuroko et higaki, le chef du groupe terroriste des « cisailleurs de cerisiers » commence. Kuroko tente de découvrir ce que cache sa proie, mais l’objectif de ce dernier semble ne pas du tout correspondre à ses attentes… Dénouement de l’arc des « cerisiers oubliés » !
C’est ensuite sur une île déserte que kuroko se retrouve avec toute sa petite troupe, pour voir tomber du ciel une météorite des plus inattendues…

On continue Murciélago avec la suite de l’arc des Cerisiers oubliés qui constitue donc le plus gros arc du manga puisqu’il s’étale sur plusieurs tomes, ce qui est une première depuis le début du titre.

En effet, le manga avait d’abord pris son temps avec des arcs courts en quelques chapitres, et au fur et à mesure des tomes, ils se sont rallongés pour en arriver à un arc des plus intense et mystérieux ! Chose amusante, cela correspond à la moitié du manga, puisque le titre comporte 18 tomes au Japon et est toujours en court de parution.

Si au début du manga on avait pu craindre un certain classicisme du genre, force est de constater que le mangaka peaufine ses personnages avec des intrigues de plus en plus complexes, et surtout, il n’oublie pas d’utiliser les protagonistes secondaires. Cela a pour effet de rendre les histoires bien plus complexes et bien moins cartésiennes que dans d’autres mangas du genre.

Graphiquement, c’est toujours une réussite avec des scènes d’actions survitaminées, et parfaitement lisible grâce à une découpe de case et un trait toujours aussi maitrisé.

Maintenant, je n’ai qu’une hâte, c’est de découvrir les nouvelle péripéties qui nous seront offertes dans le dixième tome, qui sera encore une fois excellent, j’en suis certain !


Grâce à l’aide de Frida et à celle de son grand-père qui lui ont procuré un outil magique, Maïn a pu contrer et réchapper à la dévorante. Malheureusement, Frida lui apprend que ce n’est que temporaire et que d’ici un an, la maladie finira par l’emporter. Seules deux options s’offrent à elle, devenir l’esclave d’un noble qui pourra lui fournir de quoi combattre la maladie ou rester avec sa famille et dépérir. L’heure est venue pour Maïn d’avoir une conversation sérieuse avec ses parents.

Le manga avance tranquillement vers la fin, puisqu’il va se terminer avec le septième tome, en tout cas pour ce qui est du premier arc. Et l’on espère vraiment que les éditions Ototo enchaineront très vite avec le suivant *-*

Pour l’heure nous n’en sommes pas encore là, et nous devons voir la petite Maïn faire face plus que jamais à sa maladie. Cette fichue maladie qui lui ôte peu à peu ses épris d’avoir une vie normale et qui remet beaucoup de choses en questions, comme par exemple le fait de devenir apprentie chez Benno.

Il y a beaucoup de questionnements dans ce tome, sur l’attitude que doit adopter Maïn. Le mensonge envers sa famille est le premier cap à franchir. Alors qu’ils la croient guérie, est-ce qu’elle va réussir à leur dire que finalement ce n’est pas le cas ? Je ne vous donne évidemment pas la réponse, mais sachez que ce passage est l’un des plus émouvants depuis le début du titre. Il faut dire que l’on s’est attaché à tout ce petit monde, et il n’est pas évident d’assister à ce genre de scène sans un certain pincement au coeur.

Mais ce tome ne s’axe pas uniquement là-dessus, puisque loin de se laisser abattre, Maïn continue d’explorer toute les pistes qu’offre ce monde et surtout, ce qui lui manque et en prenant en compte les différents travailleurs, comme les différents fabriquant de parchemins et les spécificités des contrats magiques.

Une très bonne lecture, une fois encore !

5 réflexions au sujet de « Murciélago T9 et La petite faiseuse de livres T6 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s