Manga

Shy – Tomes 1 et 2

Au milieu du 21e siècle, toute forme de guerre a disparu de la surface de la Terre.
La raison ? L’apparition de super-héros dans chacun des pays du globe, se chargeant de maintenir la paix, la justice et la sécurité des citoyens.
Au Japon, c’est la timide Teru Momijiyama qui a été choisie pour devenir l’héroïne de son pays, Shy.
Alors qu’elle doute encore de sa capacité à être à la hauteur de sa tâche, de nombreux défis se dressent devant elle, apportant la preuve que sa détermination à sauver tout ceux qui sont à sa portée fait d’elle une héroïne exceptionnelle.


Voilà une nouveauté que j’attendais avec impatience et qui ne m’a pas du tout déçu, même s’il m’a fallu le deuxième tome pour pleinement rentrer dedans. Je salue la bonne initiative des éditions Kana, qui ont eu l’excellente idée de proposer les deux tomes simultanément !

On a ici un shonen dans la plus pure tradition, et pourtant il y a quelques petits détails qui changent, et qui font toute la différence. En effet la mangaka use de certains codes propres aux shojos, à commencer par son héroïne, Teru Momijiyama plus connue sous son pseudo Shy qui est assez naïve, peu sûre d’elle et un peu trop timide. C’est l’un des shonens les plus calme que j’ai pu lire, et je vous avoue que j’ai d’abord été déstabilisé.

Mais petit à petit, au milieu du premier tome, on commence à comprendre le personnage, et on s’y attache assez facilement et de manière plutôt surprenante. La force de Shy (le manga) c’est clairement ses personnages, puisqu’ils ne sont pas caricaturaux, et présentent tous beaucoup d’humanité, ce qui les rends très réalistes.

De plus, malgré le fait que le titre soit assez calme (surtout dans le premier volume) ça n’empêche pas la mangaka de lancer tout de suite un premier méchant, assez stylé et brillamment mis en image. Cela permet très rapidement de voir tout le talent de dessinatrice de Miki Bukimi, et là-dessus, je dois dire qu’elle gère ses cases à la perfection. Il y a de la vie dans ses dessins, et elle ne tombe jamais dans une surenchère de combat, non, elle met l’accent sur les émotions, et ça fonctionne parfaitement.

Si au début de ma lecture j’ai craint un petit coté Sailor Moon et autre Magical Girl (la petite mascotte, les bracelets qui vous transforment et le pouvoir du coeur) la mangaka a su puiser dans les codes comics, un peu comme le font My Hero Academia ou One-Punch Man. Étant moi-même un lecteur de comics, je peux vous dire que le vaisseau au-dessus de la Terre qui sert de base au héros, est une grande inspiration de la base de la Justice Ligue. Et que dire du personnage de Lady Black qui se présente avec un discours qui est clairement inspiré du serment des Green Lantern ? C’est bien trouvé !

Une bonne inspiration mais sans plagiat, des persos vraiment variés (le fait d’avoir un Héros par pays est une super idée) et un méchant d’entrée de jeu font que ce titre est une vraie réussite. Je vous conseille cependant de prendre les deux tomes directement, car personnellement, je trouve que l’intrigue se lance vraiment à la fin du premier, et décolle dans le deuxième avec l’apparition de nouveaux protagonistes.

Avec Shy, les éditions Kana ont trouvés leur nouveau shonen pour l’année 2021 puisqu’ils ont prévu d’éditer les six tomes parus au Japon d’ici la fin de l’année. À noter que le manga est toujours en cours, et qu’on ne sait pas combien de tomes il fera, mais j’espère qu’il va bien marcher et qu’il dépassera les vingt tomes ! J’ai bon espoir que ce titre fonctionne, après tout, il est prépublié dans le Shonen Champion, qui publie également des titres excellents comme Beastars, Prisonnier Riku, ou plus récemment Iruma à l’école des démons.

Note : 4 sur 5.

11 réflexions au sujet de « Shy – Tomes 1 et 2 »

  1. Super review ^^.
    Le titre est déjà sur mon pas, il faut juste que je trouve le temps de le lire.
    Je suis du même avis que toi, j’ai aussi ce pressentiment que le peut saura trouver sa place chez nous. Rien que le fait que Kana souhaite éditer les six tomes cette année prouve qu’il croit assez bien à la réussite du titre.

    Aimé par 1 personne

      1. Je reviens après avoir fini les deux premiers tome hier soir, et clairement whouaw j’ai adoré. On dirait vraiment MHA mais avec des thématiques vraiment plus fortes et profondes sur ces personnages (pas que MHA n’en ait pas, mais il se concentre plus sur l’action). J’ai adoré l’héroïne suisse, et la partie ou on en apprend un peu plus sur son passé m’a vraiment ému. Par contre j’ai encore un peut du mal avec l’héroïne Russe que je trouve trop maman poule envers Shy

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s