BD·Comics

Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia

La Terre est menacée par une prochaine invasion des Sylvidres. Le capitaine Albator tente, malgré son bannissement pour piratage, de préserver la Terre de cette invasion. Dans ce récit le danger viendra de la Terre et non de l’espace. Un équipe de scientifique a découvert un mausolée de Sylvidres et des informations ou il est fait mention de manipulations génétiques et d’un pouvoir destructeur terrifiant, capable de rendre ces créatures immortelles ou au contraire de provoquer leur destruction….


Je ne suis pas un spécialiste ni un grand connaisseur de l’univers d’Albator, je n’ai vu que le récent film d’animation que j’ai plutôt bien aimé. Je n’ai encore jamais lu la série principale car je sais qu’elle n’est pas terminée et que Leiji Matsumoto ne la terminera sans doute jamais. Et, aussi géniale soit-elle, j’ai du mal à me motiver pour lire une œuvre inachevée.

Ici, ce n’est donc pas un manga que l’on a mais une bande dessinée écrite et dessinée par Jérôme Alquie, sous la supervision de Leiji Matsumoto. C’est une histoire complète en trois tomes, et qui est très accessible (la preuve, j’ai réussi^^). Nul besoin de connaitre l’univers d’Albator pour profiter de cette superbe BD.

On y suit l’équipage de L’Arcadia qui est de retour sur Terre et qui va se rendre compte que celle-ci semble frappée par un froid anormal. Ils vont donc enquêter dans l’océan arctique et se rendre compte qu’il existe, enfoui dans les profondeurs de la Terre, une sorte de mausolée de Sylvidres, qui serait là depuis la nuit des temps, bien avant l’apparition des premiers hommes.

Ce que l’on va apprendre grâce à d’anciennes tablettes c’est qu’il existerait un pouvoir très puissant capable de provoquer la destruction de la planète. Cela nous est d’ailleurs expliqué par un scientifique qui même s’il ne fait que quelques apparitions au début, nous fera sourire car on aura tous reconnu les traits de Leiji Matsumoto, avec son béret et sa moustache. J’ai vraiment trouvé ce petit clin d’œil de la part de Jérôme Alquie très sympathique.

Graphiquement, le titre est superbe, les planches sont dynamiques, les couleurs sont chatoyantes, très colorés et la découpe des cases est extrêmement fluide. La narration n’est pas lourde, et en tant que novice de cet univers, j’ai pris beaucoup de plaisir lors de ma lecture. de plus, en introduction on a plusieurs pages qui nous expliquent rapidement la situation, et même si quelqu’un qui connait cet univers notera sans doute des références que je n’ai pas, cela ne m’a pas empêché de comprendre et d’apprécier ma lecture.

Cette trilogie en BD est une parfaite réussite, tant par le format, assez grand, que par la narration, les images, bref, ça me donne envie de tester Capitaine Albator Dimension Voyage que je n’avais pas osé testé, ne connaissant pas l’univers. Mais il parait que c’est du très bon aussi *-*

Note : 5 sur 5.

Et vous ? Est-ce que vos avez lu cette intégrale en trois tomes ? Vous êtes fan de Albator ou bien un novice qui découvre comme moi par le biais de cette BD ?

2 réflexions au sujet de « Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s