Manga

Kingdom Of Knowledge – Tomes 1 et 2

Fei et Hui sont des créatures de petite taille, aux oreilles pointues, possédant une grande intelligence. Leur peuple a la particularité d’être le seul capable de déchiffrer les écrits anciens retrouvés dans les ruines d’une civilisation perdue. Fei et Hui ont grandi reclus dans la bibliothèque, traduisant sans relâche ces précieux textes pour le compte de l’Empire, qui espère en faire une arme contre les attaques de monstres auxquelles il fait face. Car le savoir, c’est le pouvoir ! L’empire avait promis la liberté aux gnomes, une fois tous les textes traduits. Mais ce jour arrivé, la bibliothèque est incendiée et les petits traducteurs sont massacrés ! Car le pouvoir ne se partage pas ! Fei, l’unique survivant, s’engage alors sur le chemin de la vengeance ! Son objectif : détruire l’Empire en utilisant le savoir qu’il a acquis notamment en ingénieuses stratégies militaires !


Je suis tombé sur ce titre un peu par hasard, alors que le deuxième tome venait de sortir, et comme à ma célèbre habitude, je me suis fié aux couvertures que je trouve particulièrement belles. J’ai donc pris les deux tomes et je n’ai pas été déçu !

On est ici sur un titre de fantasy, qui se place après notre ère. Le savoir des humains a été perdu, et seuls les gnomes savent lire et traduire les anciens récits. Ils connaissent donc tout le savoir mais n’ont aucune force. Pour cela, ils vivent dans une immense bibliothèque, et sont protégés par l’Empire. Des humains qui luttent contre les orcs, elfes noirs et autres mauvaises créatures.

L’idée de base est très intéressante, et l’on s’attache vite au personnage de Fei, un enfant qui veut à tout prix découvrir le monde extérieur et à qui l’on demande de traduire les 20000 livres, pour voir sa requête accordé. Une tache titanesque qu’il mettra des années à accomplir, mais il réussira. Et c’est là que le manga va basculer, car on va se rendre compte que les humains de l’Empire, ne veulent surtout pas que les gnomes sortent, car ils souhaitent garder et exploiter les connaissances pour eux seuls.

En effet, l’Empire, qui grâce aux Gnomes possède tout le savoir, à profité de cette situation pour régner sans partage sur les autres peuples et territoires (humais ou autres). Quand Fei et les siens s’en rendent compte, ils cherchent à sortir, mais se font tous massacrer, sauf Fei qui parvient à en réchapper de justesse.

Tout cela se passe dans le premier chapitre, l’histoire est donc très rapidement lancée et ça permet de rentrer dans le vif du sujet. La suie est encore plus passionnante car on va voir que Fei, ne va pas forcément se trouver des amis tout de suite, puisque les Gnomes sont mal considérés car ce son eux (qui sans le vouloir) ont donné la toute puissance à l’Empire.

Un dernier point positif, c’est la connaissance que possède Fei. Il a étudié des stratégies romaines, japonaises, chinoises etc… et il n’hésite pas à appliquer des tactiques du célèbre Nobunaga par exemple. C’est vraiment intéressant de voir comment il adapte certaines tactiques, et surtout de voir qu’elles ont bien eu lieu dans la réalité. Cet aspect du manga permet de mettre en avant les divers stratèges à différentes époques, c’est vraiment captivant.

Coté graphisme, c’est vraiment très quali, je vous ai mis une double planche pour que vous puissiez en juger, je trouve ça vraiment super beau. L’édition de Kana, comme toujours est irréprochable, le prix est correct, 7,45€ le tome, et le titre est fini au Japon en 4 volumes.

Note : 5 sur 5.

Alors ? Qui est tenté par ce titre ? Peut-être l’avez-vous déjà essayé ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

9 réflexions au sujet de « Kingdom Of Knowledge – Tomes 1 et 2 »

  1. Personnellement, cette série me fait passer un bon moment mais je la trouve quand même anecdotique car on est vraiment beaucoup trop dans un univers de fantasy ultra classique et codifié. Je n’arrive pas à y trouver ce truc qui ferait passer de petite série sympa à quelque chose de vraiment remarquable.

    Et le fait que ça soit fini en seulement 4 tomes m’inquiète. Là on est déjà à la moitié et on ne va pas me faire croire que l’histoire est pensée pour être si courte au départ.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s