Manga·News

Premières impressions sur les nouveautés de chez Meian

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien en ce 14 juillet ! Pour ma part, ça va super, puisque je suis en plein week-end de 4 jours 😀

J’ai donc mis mon temps à profit pour vous préparer un nouveau format d’article que j’inaugure aujourd’hui. Le concept est simple, vous présenter brièvement, des titres récemment parus chez un éditeur, et pour ce premier numéro, j’ai choisi les dernières nouveautés de chez Meian qui sont sorties il y a 15 jours, et que j’ai reçu hier 😉


En effet, bien qu’elles soient sorties le 29 juin, cela n’a pas été simple de se les procurer, ce qui explique pourquoi les tomes ne sont pas toujours trouvables partout et pourquoi je ne vous en parle que maintenant. Mais bon, un peu de patience ne fait pas de mal :p

Je précise que je n’ai pas entièrement lu chaque tome, je me suis contenté de 2-3 chapitres sur chacun afin de tester. Les chroniques complètes sur chaque titre arriveront dans les prochaines semaines. L’idée est avant tout de vous donner un premier aperçu.


konosuba-1-meianKonosuba – Sois béni monde merveilleux

Le jeune Kazuma Satô, fan de jeux vidéo qui ne sortait plus de sa chambre, perd la vie dans un accident de voiture… Mais c’est loin d’être la fin pour lui ! Il rencontre une jolie jeune femme prétendant être une déesse, qui le réincarne dans un autre monde. Ainsi commence le périple de Kazuma pour vaincre le Maô… Pense-t-il ! Mais c’était sans compter sur la présence de la déesse Aqua, celle qui l’a réincarné, ainsi que sur Mégumine, une lolita qui
adore la magie explosive… et sur la difficulté de subvenir à ses besoins primaires dans ce monde où il faut quand même travailler pour vivre !

Premières impressions

Bien connu des amateurs de Light Novel, le titre est adapté en animé, et à présent en manga. Je ne connaissais pas du tout, mais bon, vous savez mon attachement pour les Isekai, alors, comment résister ?

Le pitch de départ est assez classique, avec un ado renfermé qui a un accident et qui se retrouve réincarné dans un monde magique. Mais contrairement à pas mal d’Isekai, notre pauvre Kazuma ne devient pas hyper fort, non, je dirais même qu’il lui arrive pas mal de soucis xD

D’entrée, l’humour est omniprésent, ne serait-ce que par la mort stupide du héros. Il y a un coté harem humoristique agréable, sans jamais que le curseur ne soit trop poussé. Pour l’instant après 70 pages (soit 2 chapitres) j’aime bien, c’est amusant. J’attends quand même de voir comment ça va évoluer, et je vous en reparlerais 😉

Manga en cours au Japon avec 11 tomes


tombee-du-ciel-1-meianTombée du ciel

Je m’appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : vive la tranquillité !. Vous ne pensez pas que rien ne vaut une vie normale ? D’ailleurs, il y a un truc qui sort de l’ordinaire… Je fais souvent le même rêve, où je vois une jeune fille dont je ne me rappelle même pas le visage. Ce n’est rien de plus qu’un rêve et je ferais mieux de ne pas y penser…
Mais ce jour-là, un ange est tombé du ciel !

Premières impressions

Contrairement au titre précédent, celui-ci ne s’oriente pas comme un simple ecchi/comique, j’ai tout de suite trouvé qu’il y avait plus de fond. Une intrigue se met rapidement en place, même si l’humour est présent, le trait est moins rond que pour Konosuba qui lui, joue la carte de drôle à fond.

Les personnages sont assez charismatiques, notamment « l’Ange » à qui l’on s’attache rapidement et qui vient bouleverser le quotidien de Tomoki et ses amis, qui sont de base assez déjantés, surtout avec leur drôle de « Club de découverte du nouveau monde ». J’ai hâte de connaitre la suite de ce premier tome !

Manga terminé au Japon en 20 tomes


pinsaro-sniper-1-meianPinsaro Sniper

Le jour, Yuki Kaidô est une simple employée de bureau travaillant dans une petite entreprise et lorsque le soleil se couche, elle se prostitue dans un pink salon, sorte de club de prostitution Mais cette seconde occupation n’est en fait qu’une couverture pour son activité de tueuse à gages ! Surnommée Pinsaro Sniper, elle lutte à sa façon contre un monde corrompu par l’argent et l’ambition, armée de son fidèle fusil à lunette.

Premières impressions

Avec ce premier titre les éditions Meian lacent une nouvelle collection sous le nom de Daitan qui s’axe sur des titres plus matures, plus adultes, plus audacieux, ce qui n’est pas pour me déplaire. Avec Pinsaro Sniper, le ton est rapidement donné car dès les premières pages, on voit que l’on est dans un titre réservé à un public averti. L’auteur est d’ailleurs connu pour écrire habituellement du Hentai, donc attendez vous à voir des jolies femmes dénudées.

Pour l’histoire, j’ai encore du mal à me situer car je n’ai lu que deux chapitres, mais j’aime beaucoup le concept de tueuses à gages sexy. Cela me fait un peu penser à des titres comme Nikita par exemple. Graphiquement c’est très beau, très explosif, et le mangaka allie à la perfection les scènes d’action et les demoiselles sexy.

Manga terminé au Japon en 3 tomes


rives-rouges-adultere-1-meianLes Rives rouges de l’adultère

Tomomi a été abandonnée par ses parents et habite chez son oncle Kaname depuis sa plus tendre enfance. Amoureux l’un de l’autre, ils finissent par tomber dans une relation incestueuse tout en sachant qu’elle ne pourra durer éternellement. Lorsque Tomomi doit rencontrer Shinji, son fiancé, ils y voient l’occasion de mettre un terme à leur liaison. Mais le lien qui les unit semble bien plus dur à briser que les normes sociales…

Premières impressions

Deuxième titre de la collection Daitan, Les Rives rouges de l’adultère s’adresse également à un public averti. Le ton du récit est assez dur, puisque l’on parle tout de même d’une relation incestueuse entre Tomomi et son oncle. Rien que l’on n’ai pas déjà vu dans certains yaoi par exemple, mais il faut quand même le souligner.

L’histoire n’est pas tendre, car on voit clairement dès le départ que les deux personnages savent que leur relation est vouée à l’echec, de part leurs liens, mais également leur différence d’âge. Mais comment se détacher l’un de l’autre lorsqu’ils semblent être attirés comme deux aimants ?

Je ne sais pas encore comment situer ce titre, j’en saurais sans doute plus à la fin du premier tome, mais il est clair qu’il peut vraiment mettre mal à l’aise pour les lecteurs réticents avec le propos. De plus, il y a pas mal de scènes de sexes. Affaire à suivre !

Manga terminé au Japon en 2 tomes


Et voilà pour ce premier article « premières impressions » des nouveautés Meian. J’espère qu’il vous a plu, si c’est le cas, j’essaierais de vous présenter d’autres nouveautés d’autres éditeurs ! Et qui sait, peut-être pas seulement des nouveautés ? Dites mois ce que vous en pensez !

N’hésitez pas à non plus me dire quels seraient les titres dont vous souhaiteriez voir arriver la chronique en premier sur les quatre que je viens de vous présenter 😉

 

 

 

11 réflexions au sujet de « Premières impressions sur les nouveautés de chez Meian »

  1. Personnellement, oui, des premières impressions ça peut m’intéresser 🙂
    En tout cas, tu valides celles que j’avais pour le moment : les deux premiers ça pourrait m’intéresser mais il faudrait que je teste pour valider, les deux derniers je redoute un côté malsain, dérangeant, qui ne me plaise pas du tout.

    Aimé par 1 personne

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s