Manga

Lecture Commune : Our Colorful Days

Sora est lycéen, et il aime en secret Kenta, son camarade de classe. Même à Mao, son amie d’enfance, il n’a jamais avoué qu’il est gay. Pourtant, quand un jour en classe, à force d’entendre les blagues homophobes des autres garçons, il ne supporte plus le poids du secret, il décide de sécher les cours…


Cela faisait un moment que je n’avais pas fait de Lecture Commune, et pour la sortie de Our Colorful Days, Tachan et moi nous sommes dit que ce serait une bonne idée, afin que vous puissiez avoir plusieurs avis sur ce nouveau titre assez particulier. N’hésitez donc pas à aller lire son avis sur son blog ici-même 😉

lecture-commune

Voici le nouveau manga de Gengoroh Tagabe, le mangaka connu chez nous pour l’excellent Le mari de mon frère. Comme pour ce dernier titre, ce sont les éditions Akata qui publient ce manga et ça c’est une très bonne chose, car à titre personnel, j’aime bien qu’un auteur reste dans une même maison d’édition ^^

Dès le premier chapitre on nous présente brièvement les personnages, et surtout, les difficultés qu’éprouve Sora, à avouer ses sentiment à son ami Kenta. Mais comment oser sortir du placard quand à deux mètres de vous, les autres élèves font des blagues totalement homophobes, lourdes et remplies de clichés ? Et pire, quand celui envers qui vous éprouvez des sentiments, s’amuse lui aussi des clichés ? C’est la situation dans laquelle se retrouve Sora, qui ne supportant pas cette situation, va sécher les cours.

Ses pas vont le conduire au bord du rivage et il va croiser la route d’un homme plus agé, assez mystérieux. Cette rencontre avec cet homme qui tient un bar, et qui est gay lui aussi, va permettre à Sora d’avoir enfin quelqu’un avec qui parler, avec qui il peut être lui-même sans avoir à craindre un quelconque jugement. Rapidement, on va aussi s’intéresser à la jeune Mao, la meilleure amie de Sora, qui va surprendre une conversation et apprendre que ce dernier est gay. Elle ne s’y attendait pas, mais là aussi, elle va avoir la bonne réaction et ne va pas le juger. On soupçonne qu’elle l’aime en secret depuis toujours, mais justement, elle ne montre rien et épaule son ami en restant à ses cotés, pour lui permettre d’être lui-même en sa compagnie.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Sora, qui voit la vie en couleurs. C’est une composante principale du manga, le titre est d’ailleurs bien trouvé. En effet, dès que Sora va mal, le monde perd en intérêt, et il le voit sans couleurs, en nuances de gris. Et dès qu’il retrouve le moral, il voit le ciel bleu, les paysages colorés et se dit qu’il a encore de belles choses à vivre. Il y a une dimension artistique et poétique qui vient sublimer le manga et apporter encore plus d’émotions assez bouleversantes.

Une fois encore Gengoroh Tagame met l’accent sur la difficulté de trouver sa place dans ce monde lorsque l’on est considéré comme « différent ». Il y a une fois de plus beaucoup de douceur et de poésie dans ce manga, et rien que ce premier tome est un vrai régal ! Ce titre démarre très fort, avec des personnages crédibles, réalistes et très attachants.

Comme pour Le mari de mon frère, nous aurons ici un manga court, cette fois-ci en trois tomes. Donc, je vous encourage vivement à vous procurer ce titre ainsi que Le mari de mon frère, car vraiment, ça vaut le détour !

11 réflexions au sujet de « Lecture Commune : Our Colorful Days »

  1. une très jolie lecture qui fait réfléchir sur l’homophobie ordinaire. J’avais beaucoup aimé le mari de mon frère, j’était ravie de retrouver l’auteur dans ce nouveau titre, qui change de point de vue, mais reste dans le même esprit, un apprentissage de la tolérance

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s