Manga

Swimming Ace

En primaire, Eiichirô était un véritable prodige de la natation : il battait tous les records grâce à une croissance précoce ! Mais au collège, ses camarades nageurs ont fini par le dépasser et, face aux limites que lui a imposées sa taille, il fait le choix d’abandonner la discipline. Quelques années plus tard, alors qu’il fréquente le lycée
Oohama, situé en bord de mer, Kôyô, un jeune nageur qui a toujours voulu se mesurer à lui, et Haru, la fille qu’il aime depuis l’enfance, vont lui redonner l’envie d’être le champion qu’il a été !


Les manga qui traitent de natation et plus largement de sports aquatiques ne sont pas très nombreux, en tout cas pas en France. Pourtant il y a des animés qui fonctionnement bien comme l’excellent Free ! ou plus confidentiel le génial El Dive qui lui parle de plongeon. Mais aucun de ces deux titres n’existent (en tout cas pas en France) en manga. Alors, forcément, lorsque j’ai vu que Pika nous proposait un titre sur le sujet, j’ai foncé !

Comme pour Full Drum ou Uchikomi, c’est sous leur excellent label Sport Addict que le premier tome de Swimming Ace nous arrive. À l’instar des deux autres titres, ce sera également un manga court, puisqu’il est terminé au Japon en 5 tomes.

L’histoire est très sympathique, rafraichissante, mais pas très novatrice, ce qui personnellement ne m’a pas du tout dérangé. On est dans quelque chose de classique, avec un perso principal qui était un enfant prodige mais qui a stagné, et qui a perdu toute sa motivation, allant jusqu’à arrêter complètement la natation.

Mais un autre ado de son âge, qui l’a vu briller lorsqu’ils étaient enfants, va venir le bousculer et lui redonner une motivation, pour nager à nouveau. Très rapidement, d’autres protagonistes vont venir se greffer autour d’eux, vont constituer un club de natation, avec l’équipe de relais mixte, représenté par nos quatre persos principaux. De plus, il y a déjà deux rivaux qui apparaissent et qui seront dans un lycée concurrent, avec comme premier objectif la coupe de Nan’Ô qui se déroule dans un mois.

Avec ce premier tome, toutes les bases sont déjà posées et le titre ne perds pas de temps. Je ne sais pas pas encore si l’objectif de ce manga est d’aller au-delà de la coupe de Nan’Ô comme par exemple, les inter-lycées, mais je ne suis pas certain qu’en cinq tomes cela soit envisageable. Je pense que si je ne me trompe pas, la coupe Nan’Ô sera le but ultime de notre équipe et du manga.

Graphiquement le dessin est très beau, l’action se suit bien, les corps des hommes et femmes sont bien proportionnés. Je regrette juste un peu le fan-service un peu trop présent, et surtout inutile. Rien de trop gênant, j’ai vu pire, mais bon, les mangakas auraient pu s’en passer ^^

Ce premier tome de Swimming Ace est donc très qualitatif, une fois de plus sous le label Sport Addict des éditions Pika. Si vous cherchez des séries sur le sport, courtes mais intenses (tout le monde ne peut pas se permettre de se lancer dans Slam Dunk, Kuroko’s Basket ou Haikyuu ^^) alors n’hésitez plus !

12 réflexions au sujet de « Swimming Ace »

  1. Merci pour cette chronique ! 😁
    J’avais adoré Free! 😍😂 (on se demande bien pourquoi >.>)
    A part cela, tu m’as bien convaincu, Ly aussi en a bien parlé, et je vois que des bons retours, je pense vraiment le tester le mois prochain 🤔

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s