Manga

Walking Cat

Depuis l’apparition de zombies dans le pays, Jin, 20 ans, survit seul parmi tout ce chaos. Quand il trouve un chat blanc qu’il sauve des morts-vivants, l’animal le guide jusqu’à la maison de ses maîtres. Hébergé pour la nuit par un couple de personnes âgées, le jeune homme repart au matin en compagnie du chat, nommé Yuki, pour retrouver son épouse disparue.


Je suis très fan des univers zombies, tout comme je suis fan des chats. Aussi, suis-je très regardant quant à la qualité des titres qui traitent de l’un ou l’autre sujet. Récemment, j’ai été déçu par des titres comme Nyankees, ou Félin pour l’autre, qui sont trop dans la caricature, et qui la plupart du temps, ne comprennent rien au mode de vie d’un chat. À croire que les mangaka n’en possèdent pas. Pour les titres de Zombies, c’est tout autant compliqué car il faut savoir se renouveler, et ne pas faire comme les autres, sinon, c’est du déjà vu. Difficile de passer après Walking Dead par exemple. Tout ça pour vous dire que j’attendais ce titre avec impatience, mais aussi un peu d’appréhension.

Et bien sachez qu’avec ce premier tome, sur trois que comptera la série au total, j’ai été plus que conquis ! Le titre ne perds pas de temps à nous montrer comment le monde se transforme, et nous place directement dans le vif du sujet. Ici, on suit Jin, un jeune homme qui cherche son épouse. On ne connait rien de leur vie, pas d’explications sur ce qui a provoqué cette apocalypse zombie, et en fait, ce n’est pas ça l’important.

Non, l’important, c’est Yuki, le chat que Jin va recueillir et qui va l’accompagner dans ses aventures. Car des choses il s’en passe dans ce tome ! Il y a ici 12 chapitres, d’une dizaine de pages en moyenne. Si au départ, le manga se présente comme un tranche de vie, avec une succession de chapitre sans trop de liens entre eux, à partir de la moitié du tome, la quête de Jin pour retrouver sa femme prend plus d’ampleur. Tout comme son attachement envers Yuki, et vice-versa.

Si vous pensiez trouver ici un titre drôle et mignon, détrompez-vous. On est dans un manga dur, triste, touchant et assez réaliste. Le graphisme est soignée, la lecture est agréable, et on dévore le tome sans s’en rendre compte. Pour autant, le manga ne fait pas trop dans l’horreur, car justement, ce sont les sentiments qui priment, avec ce trio Jin-Yuki-Satoko qui est poignant.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ma lecture, et je ne peux que vous la conseiller. En plus, en trois tomes, c’est assez pratique, cela n’engage pas pour trop longtemps. Si vous cherchez une série émouvante, poignante avec comme personnage principal un chat qui n’est pas tourné en ridicule, alors foncez ! Et c’est un fan de chat qui vous le dit 😉

21 réflexions au sujet de « Walking Cat »

  1. J’avais déjà prévu de l’acheter celui celui-là. Autant les zombies,ce n’est pas un truc qui minteresse sauf quand il s’agit de les fumer à tour de bras dans Resident Evil, autant un concept original autour d’un chat, ça m’intéresse bien !

    (Par contre moi j’ai aimé Felin pour l’autre et je trouve aussi que Nyankees commence très bien).

    Aimé par 1 personne

    1. Moi c’est l’inverse, j’aime pas dézinguer des zombies à la Résident Evil, je préfère voir ou lire des récits sur ce thème xD

      (pour les deux autres manga, je suis trop critique quand on traite des chats pour tolérer certains écarts. En fait, je trouve toujours que les gens ne s’en occupent pas aussi bien que moi xD )

      Aimé par 1 personne

        1. Haha, oui c’est tout à fait ça ! xD

          Quoique, il y a quelques années, j’avais un Sphinx, crois-moi, c’est pas du tout débrouillard, c’est empoté et ça a toujours besoin d’aide 😀 (ou alors c’était juste le mien… ^^)

          Aimé par 1 personne

          1. Je ne connais pas cette race, mais je suppose qu’en effet, ça varie d’un animal à l’autre.

            Mon chat est un solitaire, qui a vécu plus de la moitié de sa vie dans un refuge et a de gros soucis de santé.
            Du coup on sent que c’est un dur même s’il aime notre présence. Il reste toujours vigilant et me refait de nouvelles cicatrices à intervalles réguliers. Mais je l’aime quand même !

            Aimé par 1 personne

              1. Oui, je suppose que ça depend beaucoup de comment on les éduque dès le départ. Notre chien et notre chat, on les a adoptés adultes sans être des experts dans le domaine donc forcément, il y a des choses compliquées à corriger. Mais malgré leurs travers ça reste nos bébés d’amour.

                Il y a quelques années, on avait fait famille d’accueil pour deux chatons, une avait été adoptée super vite et l’autre est restée quelques mois avec nous. C’était l’amour fou entre elle et ma femme (au point où elle aurait voulu l’adopter mais elle n’a pas osé m’en parler et je n’avais pas compris…), mais quand elle était seule avec moi, elle enchaînait les conneries, c’était impressionnant !

                Aimé par 1 personne

                1. haha, oui au début on tâtonne ^^

                  Perso les deux plus vieilles que j’avais (qui sont décédées l’an dernier) avaient 18 et 19 ans, donc j’ai eu le temps de devenir un expert dans le domaine xD

                  Là il nous reste le petite dernière qui ‘na « que » dix ans (^-^)

                  Et puis, c’est dur de résister et de pas en adopter de nouveaux… Je comprends ta femme 😉

                  Aimé par 1 personne

                2. Oh ben surtout qu’à l’époque, on n’avait pas encore rencontré notre Gaspard.
                  D’ailleurs on ne peut pas prendre d’autre chat avec lui, car il est malade et très contagieux.

                  Puis c’est déjà la guerre avec notre chien, donc plusieurs chats, ça finirait par devenir la mort pour tout le monde je crois.

                  Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s