Manga

Assistant Assassin

Shinichi Asakura rêve de devenir mangaka professionnel. Mais en attendant son heure, il fait ses armes chez un auteurl de renom, en tant qu’assistant. Malheureusement, cette situation est économiquement précaire et s’il veut pouvoir mettre du beurre dans ses épinards, il est contraint de cumuler un autre boulot : assassin.


Nouveau titre des éditions Omake Manga, ce premier tome d’Assistant Assassin est particulièrement vif et nerveux et nous propose une critique de la société japonaise, via le métier de mangaka, ou plus précisément d’assistant de mangaka.
On suit le quotidien compliqué de Shinichi, un assistant pour un grand mangaka avec une série à succès. Il est le dernier dans l’équipe d’assistant, et il s’occupe de faire un travail qui ne lui plait pas vraiment, en supportant à chaque fois les hurlement de son « sensei ».

Mais il a conscience qu’il apprend beaucoup a ses cotés, et il essaie de mettre son apprentissage à profit en créant lui aussi son manga, qu’il soumet régulièrement à son éditeur, mais qui n’est jamais accepté. Alors, à coté, il est inscrit sur un forum qui met en lien les mangaka avec d’autres assistants, comme ça, ces derniers peuvent accepter une mission ‘une journée ou de quelques heures, sur leur temps libre.

Sauf que voilà, le NAS (Nippon Assistant System) est en fait un forum qui met en lien des tueurs à gage. Les contrats qu’ils acceptent ne concernent pas un travail avec un mangaka, mais plutôt une ou plusieurs cibles à éliminer. Schinichi est donc Assistant Mangaka le jour, et Assassin la nuit. Et paradoxalement, c’est dans ce deuxième métier qu’il semble exceller, tant il maitrise l’art du meurtre. Par contre, les cibles qui sont exécutées, sont toutes de mauvaises personnes, qui du point de vue du NAS méritent leur sort, puisque la justice ne fait rien.

Vous l’aurez compris, ce manga est assez particulier, mais derrière son coté décalé, le mangaka parvient à mettre en avant la difficulté du travail au Japon, et le fait que certaines personnes soient prêtes à tout pour avoir plus d’argent, ou tout simplement pour évacuer leur frustration. On voit clairement que pour Schinichi, c’est un parfait défouloir après une dure journée à se faire crier dessus par son « sensei ».

Un titre très accrocheur qui se lit d’une traite et dont on a hâte de connaitre la suite !

4 réflexions au sujet de « Assistant Assassin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s