Manga

Act-Age

Des dizaines de milliers de candidats pour une poignée d’élus… L’agence Stars est connue pour la sévérité de sa sélection, mais aussi pour son aptitude à dénicher les étoiles du cinéma de demain. Derrière les paillettes et la lumière des projecteurs se joue une lutte féroce pour la survie… C’est dans ce climat ultra-compétitif que la jeune Kei tente sa chance, poussée par la nécessité de trouver un gagne-pain pour nourrir ses frères et sœurs.


Quand Sumiji Kuroyama, réalisateur aussi génial que méconnu, découvre la lycéenne au cours d’un casting, c’est le coup de cœur : cette Kei Yonagi est une véritable pépite ! Elle ne joue pas, elle devient son personnage. Il le sait, cette technique à double tranchant peut mener à la gloire comme à la folie… Malgré tout, il prend l’adolescente sous son aile pour polir ce diamant brut et dévoiler son éclat. De plateaux en auditions, Kei débute à marche forcée l’apprentissage du dur métier d’actrice !

Voilà un manga qui été très attendu en France, et je comprend pourquoi ! De mon coté, j’ai eu un peu de retard suite à des déboires pour le lire en numérique, et ensuite des soucis de livraisons pour obtenir les tomes en papier. Mais finalement, j’ai enfin pu profiter de ce titre qui m’a vraiment captivé tout au long des deux tomes !

J’ai tout de suite adoré voir comment les futures stars de la télé et du cinéma étaient sélectionnées et les épreuves qu’elles passaient. C’est intéressant de voir ce qu’on leur demande, et personnellement, j’ai appris beaucoup de choses, car même si j’aime le cinéma, je ne connait pas forcément les coulisses, et encore moins comment sont façonnés les acteurs et actrices.

Le manga aurait pu être assez didactique, mais pas du tout, car je me suis immédiatement attaché à l’héroïne, Kei, qui a besoin d’agent pour nourrir ses deux petits frères et sœurs. Sauf que cette dernière est une actrice particulière puisqu’elle utilise sans le savoir, ce qu’on appelle le système Stanislavski qui consiste à puiser dans ses propres expériences pour faire jaillir des émotions réalistes.

La vie ne l’a pas épargné, et elle parvient donc à livrer un jeu d’actrice impressionnant, et ce malgré son jeune âge. Mais d’un autre coté, cela la pénalise aussi car dès qu’elle se retrouve en situation inconnue, elle a beaucoup de mal à s’adapter. Par chance, elle va croiser la route de Sumiji Kuroyama, un réalisateur un peu underground qui cherche une future star non stéréotypée.

En parallèle, on va se rendre compte (même si on s’en doute quand même) que le monde du cinéma n’est pas le plus chaleureux qu’il soit, et que les réalisateurs, acteurs et producteurs, sont prêt à tout pour arriver au sommet, et tant pis pour la concurrence.

Graphiquement, le titre est très calibré shonen contemporain, donc on a un style classique mais efficace et qui permet de passer des moments à forte émotion à des moments humoristique sans aucun soucis.

Avec seulement deux tomes, Act-Age se révèle être pour moi plus qu’une belle découverte, mais une valeur sûre, sur laquelle je vais pouvoir compter durant quelques années !

10 réflexions au sujet de « Act-Age »

  1. Je suis content de voir que ce n’est pas une fausse hype qui entour le titre. J’ai vue beaucoup de recommandation avant sa sortie, mais depuis presque plus rien x).
    Je commence ma lecture du tome 1 ce soir, et si je me fis à ton avis, je ne devrais pas être déçu 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s