Manga

Tales of Wedding Rings

Lorsque Sato est enfin prêt à déclarer sa flamme à son amie d’enfance – Hime – celle-ci lui annonce qu’elle déménage.

Or Sato, voulant tout lui avouer, va atterrir dans un monde médiéval où Hime est sur le point de se marier pour sauver le royaume de forces maléfiques. N’écoutant que son courage, Sato tente de lutter contre un monstre surgi de nulle part. Hime lui passe la bague au doigt pour que l’anneau lui confère une force magique. Or, pour sauver le royaume, il faut devenir plus puissant et obtenir 4 autres anneaux… et donc 4 autres femmes.

Arrivera-t-il à sauver le royaume et à rester avec Hime ?


Voici un titre que je lis depuis un moment, et dont j’attendais impatiemment la sortie du nouveau tome ! Je ne vous en avais pas encore parlé, alors, je profite de l’occasion pour vous présenter ce très bon manga !

Nous faisons la connaissance de Hime et Satô, deux amis d’enfance qui s’aiment depuis toujours mais sans se l’avouer. Pourtant tout va changer lorsque Hime lui annonce devoir partir définitivement pour retourner dans son pays natal. Mais Satô ne l’entends pas ainsi et s’accroche à Hime qui se voit obligée de l’emmener avec lui. C’est alors que Satô découvre que sa bien aimée n’est pas du même monde que lui et qu’elle est en fait la princesse d’un royaume parallèle dans un style médiéval avec des codes très différents du notre.

tales of Wedding rings img2

Mais déjà que tout semble confus, les choses se compliquent lorsque Hime lui apprends qu’elle possède deux anneaux et et qu’elle doit se marier avec un homme capable de devenir le Roi des Anneaux, afin de lutter contre la menace grandissante du Seigneur des Abysses. Bon, vous le devinez sans soucis, Hime va choisir Satô comme futur mari, lui donnant ainsi la lourde tache de combattre le mal qui grandit dans son monde.

L’histoire de Tales of Wedding Rings est assez classique, dans un style mêlant Fantasy et magie, alternant les passages sérieux, drôles, sexys et touchants. Oui, il y a un peu de tout dans ce manga et je dois dire que cela fonctionne plutôt bien. Les mangaka ne tombent pas dans l’excès et savent parfaitement quand changer de rythme pour accentuer le sérieux de la situation ou au contraire quand calmer les choses. On sent qu’ils ont de l’expérience dans le domaine et que ce manga n’est pas leur premier.

tales of Wedding rings img5

Le style graphique est très élégant, mais surtout, il y a les sentiments des personnages qui rentrent en compte. Satô est très attaché à Hime, cependant, il doit quand même épouser les autres femmes pour sauver le royaume. Il y a d’ailleurs un coté très mature dans le récit, puisque le couple envisage souvent de passer à l’acte pour sceller leur amour. Nous n’avons pas l’impression d’avoir deux ados empotés et c’est une très bonne chose.

Mais vous vous en doutez, ceci n’est que la petite partie du manga, les moments sexy et drôles, bien que très présents, ne constituent pas le gros de l’histoire. Le scénario est vraiment très riche, et à chaque tome on découvre un nouvel endroit, avec une nouvelle princesse qui doit faire face aux Roi des Abysses. Il y a de beau combats, des trahisons, des complots, bref, on ne s’ennuie pas une minute. La construction du récit est assez tranquille, avec un petit coté RPG qui permet de rentrer dans les arcs facilement.

Après 8 tomes, on en s’ennuie toujours pas !!

2 réflexions au sujet de « Tales of Wedding Rings »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s