Manga

Fairy Tail City Hero

La nouvelle recrue Lucy est affectée au sein de la team Fairy Tail, unité spéciale de la police magique de Magnoria. Avec les membres de ce groupe, au premier rang desquels se trouve Natsu toujours prêt à foncer sans réfléchir, elle va devoir protéger la ville de Fiore des malfaiteurs tels que des gangs de bikers, un stalker, des braqueurs de banque ou des voleurs tous plus dangereux les uns que les autres !
Retrouvez vos héros favoris de Fairy Tail dans une nouvelle aventure explosive !


S’il y a bien un univers qui possède de nombreux spin-off, c’est bien celui de Fairy Tail !

On connait déjà les précédents, tels que : Fairy Tail S, La grande aventure de Happy, Blue Mistral, Ice Trail, Side Stories, Fairy Girls, qui sont toutes centrées sur des personnages en particuliers, comme Wendy, Carla, Grey ou encore Happy pour ne citer qu’eux.

Tous ces spin-off ont la particularité de se passer dans l’univers de Fairy Tail et d’étendre, avec plus ou moins de conséquence, les personnages. Ce qui n’est pas le cas avec City Hero, puisque celui-ci nous narre les aventures que l’on connait de Fairy Tail, mais dans un monde moderne.

Les rôles sont les mêmes, les personnages aussi, tout comme les ennemis, mais nous ne sommes plus dans un univers médiéval fantastique. La magie est toujours présente, mais nous sommes à l’époque contemporaine.

Tout commence donc avec Lucy, qui rejoint les forces de l’ordre, dans la team Fairy Tail, une unité connue pour ses excellentes interventions, mais qui a une certaine tendance à tout casser sur son passage pour arrêter les méchants qui sévissent dans la belle ville de Fiore.

On est donc en terrain connu, il y a peu de surprises, et c’est justement ça qui m’a plu. J’ai adoré voir l’univers de Fairy Tail transposé à une époque plus moderne. Alors, le manga ne s’étalant que sur 4 tomes, les intrigues vont forcément très vite, et ne durent pour la plupart du temps, pas plus de deux chapitres. Mais justement, le manga s’adressant avant tout aux fans et connaisseurs de la saga principale, cela aurait été redondant de revivre les mêmes intrigues. Là, ça va plus vite, le mangaka se permet quelques libertés en variant les lieux et les situations (braquage de banque, course-poursuite en moto), et on passe un excellent moment.

D’ailleurs, un mot sur le mangaka qui ici n’est pas Hiro Mashima, même si ce dernier à sans doute supervisé sa licence phare. Nous avons un auteur méconnu, Ushio Ando qui parvient à donner du rythme, à respecter les personnages, tant dans le graphismes que dans les réactions et la narration, ce qui n’est pas aisé quand on passe derrière un maitre comme Mashima (on se souvient du début de Dragon Ball Super…)

Bref, vous l’aurez compris, ça ne révolutionne pas le genre, mais le travail est fait, et on en a pour notre argent. Et puis, on n’a jamais assez de Fairy Tail, et c’est toujours un régal de voir cette licence perdurer sous d’autres formes *-*

8 réflexions au sujet de « Fairy Tail City Hero »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s