Manga

Rubrique 18+ : Je t’ai toujours aimé / Totalement soumise

Rubrique Hentai 18+

Bonjour tout le monde !

Cela faisait quelques mois que je n’avais pas lu de hentai et je m’y suis remis avec deux titre récents. L’un est un récit complet et l’autre un recueil de nouvelles. Je trouve ça intéressant d’alterner entre les deux, et de vous en parler pour le retour de la Rubrique 18+, qui je l’espère vous plait toujours autant ^^

Attention, cet article ne contient aucune image, propos ou terme choquant. Aucune page explicite ne sera montrée ici, les couvertures des manga étant trop osées, j’ai choisi des pages couleurs soft de l’intérieur des manga. Cependant, les histoires racontées dans l’article s’adressent à un public majeur et averti.


Je t’ai toujours aimé

Résumé

Ginta et Setsuna sont les meilleurs amis du monde, et se découvrent même un lien encore plus fort suite à la cérémonie de remise des diplômes. Mais Setsuna lui cache quelque chose de terrible… Un soir, après son entraînement de natation, son professeur profite de sa faiblesse et abuse d’elle au moyen d’un ignoble marchandage. Pour préserver Ginta, dont elle est secrètement amoureuse, elle s’adonne aux affres de la luxure que lui fait découvrir son professeur, et tombe ainsi contre son gré dans une tourmente de plaisirs et d’apprentissage sexuel…

Mon avis

Dans cette histoire, nous commençons en suivant Ginta, un adolescent, le jour de sa remise de diplômes alors qu’il retrouve la belle Stesuna, son amie d’enfance, dont il a récemment pris conscience de l’amour qu’il éprouve pour elle. Si elle est d’abord un peu surprise, Setsuna va lui répondre favorablement, en lui avouant qu’elle aussi l’a toujours aimé. Cela va donner lieu à leur premier ébat qui va être très doux, très beau et pas du tout vulgaire.

Une fois ce premier chapitre terminé, on va voir que Setsuna cache un lourd secret, et que son professeur de natation abuse d’elle, et la menace de révéler certaines photos qu’il aurait en sa possession, alors qu’il aurait surprise le jeune femme en train de se masturber dans les vestiaires. Afin de protéger sa relation avec Ginta, elle va coder à l’odieux chantage de son professeur et ainsi coucher avec lui à de nombreuses reprises.

Le prof a trouvé en Setsuna la partenaire sexuelle idéale, puisqu’il va pouvoir assouvir tout ses fantasmes. Jouets sexuels, sous vêtements spéciaux, pratiques variées, tout y passe, et on sent bien qu’il est malin car il joue toujours les gentils, en prenant en compte le fait que la jeune femme n’est pas initié. C’est clairement un monstre abject qui sait manipuler la malheureuse Setsuna. Mais par chance il ne l’emportera pas au paradis, même si la fin pour Setsuna est un peu douce amère tout de même, avec un épilogue qui redonne un peu d’espoir pour elle.

Graphiquement, c’est très beau, les diverses positions, les pratiques, les mouvements et gabarits de corps sont bien respectés, et on reconnait bien là le trait de Yuzuki N Dash, que l’on avait vu jusqu’ici que dans des recueils de nouvelles.


Totalement soumise

Résumé

Fraîchement en couple avec Mana, Takanashi se rend chez son amie et ne peut résister à l’envie de fouiller un peu sa chambre en son absence. Quelle stupeur à la découverte des sex toys que contient son bureau ! Des idées coquines traversent alors son esprit et elle se laisse tenter à essayer l’un d’entre eux… Mais soudain le frère de Mana fait irruption dans la chambre. Si elle réussit à faire bonne figure dans un premier temps, très rapidement la situation lui échappe ! Comment résister à l’excitation et au désir qui monte inexorablement ? Et tant pis si c’est avec le frère de sa petite amie…

Mon avis

Si le titre dont je viens de vous parler plus haut est de bonne qualité, celui-ci l’est un peu moins, car nous avons un recueil de 13 nouvelles, qui font entre 12 et 16 pages chacune. C’est malheureusement un peu trop court pour clairement avoir une histoire à chaque fois. On va don à l’essentiel, et tout est trop vite bouclé.

De plus, le titre et la couverture ne correspondent à rien de ce que l’on trouve dans le manga. J’ai eu beau chercher, la fille sur la couverture n’apparait dans aucune nouvelle, et le titre ne correspond à aucune histoire, puisqu’il n’y a jamais de soumission dans ce manga. Le choix est donc assez curieux.

Je ne vais pas m’étendre plus que ça sur ce titre, qui ne restera pas dans les mémoires. C’est vite lu et vite oublié. On retrouve des fantasmes déjà-vus dans bon nombres de récit, tels que les femme mariées, les soubrettes, les relation lesbiennes, les sportives etc…

Vous l’avez l’aurez donc compris, je vous conseille plutôt d’investir dans Je t’ai toujours aimé qui propose une histoire complète et bien plus aboutie 😉

2 réflexions au sujet de « Rubrique 18+ : Je t’ai toujours aimé / Totalement soumise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s