Manga

Dead Tube

Dead Tube.jpegDeadtube. Les jeunes gens n’ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n’importe qui incroyablement riche. Mais seuls les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d’y participer, c’est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C’est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Tomohiro…


Il y a quelques temps, je recherchais des lectures un peu plus adultes que la moyenne, que se soit en roman, manga, comics ou BD. Du coté des comics j’avais trouvé  la saga Crossed qui est malsaine à souhait, mais personnellement j’adore.

J’ai fait quelques tests en manga et j’ai trouvé pour l’instant, un titre bien accrocheur : Dead Tube. Moi qui voulait du malsain, du pervers et de l’adulte assumé, autant vous dire que je n’ai pas été déçu.

C’est un très bon manga qui évolue sans cesse au fil des tomes, malgré ce que peuvent en dire les « critiques » (j’ai souvent remarqué que titres qui osent et assument la perversité sont mal accueillis par les « critiques », sans doute est-ce trop dérangeant ? ) et l’auteur va au bout de ses idées, et il n’hésite pas à choquer si cela est nécessaire.

Car ma plus grosse crainte avant de lire ce manga était de tomber dans quelque chose voulant faire du trash et du sexe, juste pour le plaisir, sans qu’il n’y ait un réel scénario derrière. Hors, là, ce n’est clairement pas le cas, tout le coté malsain du manga est parfaitement utilisé, c’est même la base de l’histoire, et au fil des tomes, on a plusieurs arcs r!s intenses qui renouvellent sans cesse le concept !

Notre jeune Tomohiro, une jeune lycéen de 16 ans somme toute basique, va se retrouver plongé dans un jeu qui va clairement très vite le dépasser. Logique, puisque la plus jolie fille du lycée, la belle Mai Mashiro, va lui demander de la filmer H24, avec tout ce que cela implique. Sessions de douche, nuit, toilettes sont donc au rendez-vous et cela pose bien l’idée malsaine du manga. Tout va parfaitement être orchestré puisque Tomohiro est justement caméraman dans le club vidéo de son lycée.

Je salue au passage la bonne initiative des nombreux éditeurs qui proposent des previews de leur Manga, cela nous permet de voir avant d’acheter, ce qui est quand même non négligeable au vu du nombre de titres qui sortent chaque mois.

Vous l’aurez compris, Dead Tube n’est pas à mettre entre toutes les mains. C’est malsain, sanglant, sexuel, pervers et ça tombe bien parce que c’est pour cela qu’on achète ce manga. Je suis très satisfait de cette lecture, cela fait plaisir de trouver encore des lectures qui osent. (même si j’aime bien des lectures toutes mimi également, tout dépend de ce que je recherche sur le moment ^^).

Pour l’instant, j’ai lu les 9 premiers tomes, que j’avais en ma possession, sur les 12 parus en France. Il va falloir que j’achète les 3 restants rapidement, afin de me mettre à jour *-*

11 réflexions au sujet de « Dead Tube »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s