BD·Comics

Urban Link, le nouveau label d’Urban Comics !!

img_3861

Ça y est ! Après de nombreuses semaines d’attente et quelques complications de mon pauvre libraire, les quatre premiers tomes du nouveau label Urban Link, des éditions Urban Comics, sont enfin en ma possession et je vous présente tout ça ! 😍


Nous avons ici des récits complets et indépendants. Il n’y a pas d’ordre de lecture, vous pouvez prendre ceux que vous souhaitez en choisissant vos personnages favoris..Pour ma part, les quatre héroïnes qui lançaient cette nouvelle collection m’intéressaient, alors j’ai tous pris 😅

Nous avons donc un récit complet sur Harley Quinn, Black Canary, Raven et Catwoman ! Chaque roman graphique est vendu au prix unitaire de 14,50€ et nous est proposé dans un format plus petit qu’un comics avec une couverture semi-rigide et un papier glacé d’excellente qualité. Je vais lire les tomes au fil des jours et semaines, et je vous en ferai une chronique pour chacun 😉

En attendant, je vous laisse avec les couvertures et résumés de chaque tome !


Raven Urban LinkTeen Titans – Raven

Raven n’a beau avoir que dix-sept ans, la vie n’a pas manqué de lui infliger son lot d’épreuves douloureuses. La disparition de sa mère adoptive dans un tragique accident de voiture, et l’amnésie totale qui en découla, marquent le début d’une longue et difficile reconstruction personnelle. Recueillie par sa tante de cœur, la jeune femme débute l’écriture de cette nouvelle page blanche à la Nouvelle-Orléans, où d’étranges phénomènes visuels et auditifs commencent à se manifester, en rêve d’abord, puis au sein même de son lycée. Raven est-elle prête à affronter son passé et la noirceur qu’elle sent s’éveiller en elle ? Sa demi-sœur, Max, et le séduisant Tommy Torres seront-ils en mesure de lui apporter le soutien dont elle a besoin ? Une quête d’identité aux frontières du surnaturel.

Harley Quinn Urban LinkHarley Quinn – Breaking Glass

C’est avec une bonne dose d’insouciance mais à peine cinq billets verts en poche que la jeune Harleen Quinzel débarque, seule, dans l’une des villes les plus dangereuses du monde : Gotham City. Du haut de ses quinze ans, et de pas mal de mauvaises expériences, rien ne semble pouvoir l’impressionner. Recueillie par Mama, une drag-queen au cœur d’or, Harleen apprivoise sa nouvelle vie, sa future meilleure amie Ivy et les nouvelles problématiques qui s’imposent à elle : injustice, intolérance, violence… Aussi, quand le cabaret de sa bonne fée Mama devient la nouvelle victime d’entrepreneurs sans état d’âme, Harleen change de ton. Pour autant, une question reste en suspens : mettre sa rage au service de l’action, oui, mais aux côtés de qui ? La militante pacifiste Ivy ou l’anarchiste et très énigmatique Joker ?

Catwoman Urban LinkCatwoman – Under The Moon

Si la vie a appris une chose à Selina, c’est qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pensait. Pendant près de quinze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, le dernier beau-père en date, tient vraiment la palme d’or : violent, misogyne, porté sur la bouteille… Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans la rue est loin d’être plus facile. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune femme devra faire des choix, car si le confort est parfois tentant, est-elle vraiment prête à tout pour l’obtenir ? Faire partie d’un groupe implique-t-il nécessairement de perdre son indépendance ? Selina Kyle trouvera peut-être comment survivre au quotidien, mais trouvera-t-elle comment devenir quelqu’un de bien ?

Black Canary Urban LinkBlack Canary – New Killer Star

Difficile de laisser son passé derrière soi quand on a combattu le crime durant tant d’années.
Troquer son costume d’héroïne contre le cuir de lead singer dans un groupe de rock est sans doute la meilleure chose qui pouvait arriver à Dinah Lance. Toujours sur la route en compagnie de Lord Byron (basse, batterie), de la jeune prodige Ditto (guitare) et Paloma Terrific (synthé), l’ex-justicière apprend désormais à se décentrer pour penser collectif et protéger ses nouvelles amies. Ce qui ne se fait pas sans quelques ajustements… Surtout lorsque son impulsivité légendaire attire sur leur tournée des hordes de fans trop envahissants ou la hargne des groupes rivaux. Sans compter la capacité des riffs de Ditto à attirer sur elles l’attention d’entités surnaturelles…


Et vous ? Est-ce que vous êtes tentés par ce nouveau label ? Pour ma part, je ne sais pas par lequel commencer car j’ai envie de tous les lire xD

17 réflexions au sujet de « Urban Link, le nouveau label d’Urban Comics !! »

        1. Ah ! Je comprends mieux, t’avais fait le plein xD
          Moi justement, j’ai gardé de la monnaie pour prendre les 4 tomes, ce qui représente quand même 60 balles d’un coup, ça fait mal xD

          J'aime

        1. Pas grave, j’ai cependant oublié une précision, qui je pense, t’aidera un peu plus ^^

          Les genres explorés donneront la part belle aux récits urbains et fantasy, mais tous interrogeront à leur manière notre rapport à la société et à ses nouveaux enjeux sociétaux, écologiques ou moraux.

          Aimé par 1 personne

        1. Non, je suis sur celui de Catwoman. j’ai lu la moitié hier soir et je vais le finir à ma pause de midi. Il est super !

          D’ailleurs, si tout va bien, j’écris mon avis ce soir en rentrant, pour publication demain 😉

          Aimé par 1 personne

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s