BD·Comics

Mad Love – l’origine d’Harley Quinn

Mad Love.jpegDifficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham. C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse psychiatre Harley Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais reliés à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand œuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !


Voici un histoire très courte, qui tient seulement sur une soixantaine de pages mais qui est à mon sens, un récit majeur de la culture comics, puisque nous y découvrons les origines de Harley Quinn.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Harley Quinn est l’un des rares personnages à ne pas voir été crée en comics. Non figurez vous que sa première apparition a eu lieu dans un épisode de Batman, La série Animée dans les années 90, plus précisément en 1993 dans l’épisode « Chantage à crédit ».

Il est amusant de voir comment un personnage crée seulement pour être une acolyte, prendra au fil du temps de plus en plus d’ampleur pour presque 25 ans plus tard devenir l’un des personnages majeur de l’univers DC. Car que l’on aime ou que l’on aime pas Harley Quinn nouvelle version, il faut bien reconnaitre que DC Comics a bien su la mettre en avant ces dernières années, en lui accordant sa série régulière, et en la mettant en avant dans la série Suicide Squad dans lequel on peut voir un trio amoureux entre elle, Deadshot et le Joker.

Mais dans Mad Love, nous ne sommes qu’au début de l’histoire entre le Joker et Harley. Le personnage est d’ailleurs complètement déjanté, et elle n’a de cesse que de vouloir satisfaire Mister J comme elle aime l’appeler, alors qu’il ne la remarque quasiment pas.

Dans ce court mais intense récit, nous assistons à un nouvel échec du Joker face à Batman, et Harley Quinn va s’employer pour trouver une nouvelle idée, pour offrir Batman à son cher Mister J. Ce sera également l’occasion de voir comment et pourquoi Harleen Quinzel va tomber amoureuse du Joker et comment il va la façonner pour qu’elle devienne son acolyte.

Comme je vous l’ai dit, le récit est court, soixante pages seulement pour une trentaine de minutes, donc je ne vous raconterez pas comment elle va s’en prendre pour piéger Batman, comment les choses vont finir, non, rien de tout cela dans mes critiques, vous le savez, je ne spoile pas. Par contre, ce que je peux vous dire c’est que si vous souhaitez découvrir le personnage, c’est le récit à lire absolument. Après libre à vous de lire les nouvelles aventures solo d’Harley Quinn dans la collection DC Renaissance ou Rebirth ou encore avec la Suicide Squad, mais Mad Love est LE point de départ, d’un des personnages les plus loufoques que l’on puisse trouver chez DC comics.

11 réflexions au sujet de « Mad Love – l’origine d’Harley Quinn »

    1. Oui, ce titre est vraiment super, et Paul Dini… *-*
      La version actuelle, tu parles du Rebirth ? je t’avouerais que je me suis arreté au New 52, il faut que je le finisse mais c’est assez répétitif ^^
      Par contre, j’ai cru comprendre qu’à partir du tome 6 ou 7 de Rebirth, on changeait d’auteurs, donc à voir ^^

      J'aime

      1. En fait quand je dis version actuelle, je parle globalement. La Harley Quinn qui a un look ultra lambda en mode mini short et batte alors que le personnage d’origine a un design excellent.
        Et j’y inclut la version Margot Robbie, que je trouve presque malaisante tellement elle est nulle (à mes yeux bien entendu).

        J'aime

        1. Je comprends ce que tu te dis, mais en même temps il fallait bien la faire évoluer, on n’est plus dans les années 90. Disons que ça colle plus à notre époque, c’est toujours comme ça avec les persos de comics, c’est à double tranchant c’est sur ^^

          Par contre Margot Robbie est loin d’être nulle, je te conseille de voir des films autres que ceux ou elle campe Harley (vu que tu n’apprécie pas la nouvelle version), tu verras, c’est une actrice super. Et accessoirement, je pense que sans elle, le personnage de Harley n’aurait pas autant de succès, tant la manière dont elle l’adapte à l’écran est fidèle aux comics, ce qui est assez rare de nos jours. Aux comics récents j’entends (N52 et Rebirth).

          En plus elle connait bien son sujet, puisqu’elle a produit le recent et excellent Birds of Prey.

          Perso j’ai découvert cette actrice avec Suicide Squad, et depuis, j’enchaine sa filmographie *-*

          Enfin, je m’emballe un peu, mais je dois l’adorer tout autant que ce que toi tu ne l’aimes pas xD

          J'aime

          1. Je l’avais découvert dans Le Loup de Wall Street et je t’avoue que déjà là elle ne m’avait pas convaincu.
            Je l’ai vue dans plusieurs films et ce n’est vraiment pas une actrice que j’arrive à apprécier. Donc on n’arrivera pas à s’entendre à ce sujet 😅

            Birds of Prey je ne l’ai pas vu, et à vrai dire j’ai boycotté tout DC depuis Justice League, et il n’y a que Batman qui me fera retourner en salle pour voir un de leurs films.
            Je n’ai toujours pas digéré ce qu’ils ont fait à Snyder, et je trouve que la gestion de leur univers cinématographique depuis l’éviction du réalisateur est aberrante. On dirait qu’ils changent leurs plans en fonction de chaque nouveau film. D’ailleurs je suppose que le four de Birds of Prey va encore remettre en question leurs plans.

            J'aime

            1. C’est justement dans Le loup de Wall Street qu’elle s’est révélée ! Elle avait même été nommée en tant que meilleure révélation 😉

              Elle est encore meilleure dans Moi, Tonya et Once upon a time in Hollywood. D’ailleurs, tu remarqueras qu’elle joue avec de grands acteurs et grand réalisateurs, ce qui prouve son talent.

              Après, pour ton boycott de DC, c’est autre chose. Aquaman et Shazam sont vraiment très qualitatifs, Wonder Woman également.
              Pour Justice League je te l’accorde, c’est bif bof, mais j’ai vu pire chez Marvel (genre Ant-man…).

              Quand au « four » de Birds of prey, c’est juste en France car les gens connaissent pas… Aux US, il a très bien été accueilli par la critique, en devenant la troisième production de l’univers DC la mieux reçue derrière Shazam et Wonder Woman 😉

              Bref, on sera jamais d’accord sur les comics actuels visiblement et on s’éloigne trop du sujet initial, à savoir Mad Love c’est top :p

              J'aime

              1. Par four pour Birds of Prey, j’entends en terme de chiffres. Il a rapporté dans les 200 millions ce qui est très peu pour un blockbuster. Apres, les chiffres et la qualité sont des choses différentes.

                Pour Justice League, je vais être honnête les reshoot et le remontage du films sont tels que pour moi, c’est un non film tant il n’a aucun sens, et j’en attendais énormément ayant adoré BVS du coup ça a vraiment été un crève cœur.

                D’où le fait que je n’ai plus envie d’aller voir de films DC autres que Batman. Même Joker je n’ai pas voulu aller le voir.
                Et je t’avoue que je m’étais aussi beaucoup ennuyé devant Wonder Woman. Donc oui, je crois qu’on arrivera pas à être d’accord sur ces films 😅

                Mais oui, Mad Love c’est top et Paul Dini en général est vraiment un excellent scénariste !

                Aimé par 1 personne

                1. Ah non, après Margot Robbie, tu ne touchera pas pas Gal Gadot. Ce sont mes queens, je les adores *-*

                  Plus sérieusement, et pour finir cette longue parenthèse sur les films, Joker est totalement à part. Je suis sur que celui-ci tu vas aimer, c’est une pure merveille de réalisation et d’interprétation. Vraiment teste-le, il n’a rien à voir avec tout le reste.

                  Autant on peut ne pas être d’accord sur des Blockbuster, autant Joker c’est limite un film d’auteur et franchement, je connais personne qui n’ai pas adoré ce film. À part ceux qui s’attendaient à des blockbusters sans doute…xD

                  J'aime

                2. Je dois t’avouer que Joker sent très très fort le film que je ne vais pas aimer 😅

                  Je le regarderai quand on aura le dvd à la médiathèque parce que je suis curieux, mais ce que j’en ai vu et les avis que j’ai glané me laissent à penser que le film risque de m’énerver.

                  Mais je te dirai ça lorsque je l’aurai effectivement vu.

                  J'aime

  1. Il est dans ma PAL. Cela fait un petit moment qu’il traîne dans ma bibliothèque ; il est même encore sous blister. Car quand je l’ai acheté, il était accompagné d’un DVD avec un film Batman exclusif. Il attend également d’être vu….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s