BD·Comics

AIÔN

AIÔN.jpg

Résumé

Quand son vaisseau intercepte un message de détresse, Lexi Néel voyage déjà depuis plusieurs années à travers la galaxie, dans le système d’Alpha-Centaur, à une distance de 4,2 années-lumière de la Terre. Une procédure de réveil est enclenchée, réveillant Lexi. L’humanoïde chargé de veiller sur elle lui explique que le signal provient d’une colonie scientifique qui étudie certaines particularités de l’espace-temps. Ce centre de recherche est situé sur la petite planète d’AIÔN, proche du vaisseau : le protocole prévoit que le vaisseau doit porter secours à la colonie… Ce que Lexi croyait être une simple mission de sauvetage va l’entraîner au coeur d’une expérience dont elle deviendra elle-même le cobaye !


Mon avis

« AIÔN » est un merveilleux voyage qui vous transportera loin dans les étoiles, aux portes d’une science-fiction où l’espaces et le temps sont des notions fluctuantes qui peuvent être manipulées et interprétées à volonté. Bien que cette histoire se déroule dans l’espace, elle ressemble bien plus à un huit clos oppressant empli de multiples mystères qu’à un space opéra plein d’action et de batailles épiques. Alors, laissez tomber vos envies d’aventures musclées et venez plutôt exercer votre esprit et découvrir les réponses aux énigmes qui naitront naturellement au fil des pages de « AIÔN ».

Pour apprécier pleinement ce récit, il faut se lancer dedans à corps perdu sans en avoir trop apprit en amont. Laissez vous porter par cette héroïne énigmatique qui se réveille seule dans un vaisseau où un unique androïde l’attend pour lui expliquer la situation dans laquelle elle se trouve. Les fans de récits scientifiques où l’imaginaire et une vision du futur assez classique se mêlent trouveront forcément leur bonheur dans les pages de cet album mené tambours battants. Bien que le nombre de protagonistes soit très limité (seulement quatre personnages sont présents au cours de cet album) les rebondissements de l’intrigue sont multiples et la rende très dynamique et terriblement intéressante.

Le style graphique de Ludovic Rio est simple et efficace, mais peut aussi se révéler grandiose par moments. Le choix des couleurs rend très vivante cette histoire où le froid de l’espace le dispute à la froideurs des relations sociales qui émaillent ce récit. En effet, comment se rapprocher des rares personnes qui vous font face lorsque la suspicion règne en maitre absolu et ne vous lâche plus ?

J’ai vraiment adoré le petit temps que j’ai pu passé à lire cette œuvre parfois déroutante et pourtant si finement réfléchie. Chaque chose, chaque mystère trouve son explication logique et rationnelle en fin de tome. On est donc très satisfait du dénouement de cette intrigue en plus d’avoir passé un très bon moment en compagnie d’une Lexi finalement très attachante. Je vous recommande donc sans la moindre hésitation cette bande dessinée parfaitement réussie et surtout maitrisée d’une main de maitre de bout en bout !

Emoji bien

Editeur : Dargaud
Nombre de pages : 132
Prix papier : 16,95€
Nombre de tome : One shot

Opale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s