Manga

Sensuel Dilemme Tome 1

Senseul Dilemme 1

Résumé

Shino, 30 ans, est une femme d’expérience tant professionnellement que sentimentalement. Mais aujourd’hui, c’est le mariage qui la préoccupe et elle souhaite trouver un partenaire qui, comme elle, aspire à se poser. Seulement, Mayuki, un jeune homme de neuf ans de moins qu’elle lui déclare sa flamme et entre dans sa vie sans crier gare ! Comment résister à tant de spontanéité et de ferveur ? Shino décide alors d’entretenir une liaison sans lendemain avec Mayuki jusqu’à ce qu’elle trouve celui qui répondra à ses critères de sélection…


Mon avis

Sensuel Dilemme marque le retour en France de la mangaka Akimi Hata, qui avait déjà publiée 2nd Love – Once upon a lie, un josei terminé en 5 tomes aux éditions Kazé. Je ne connais pas du tout cette précédente œuvre, et c’est donc pour moi une totale découverte sur le travail de cette autrice. Cette fois-ci, elle est éditée chez Pika, dans la collection Red Light.

Au départ j’avais un peu peur d’avoir une mangaka qui fait du shojo mais qui essaie de se la jouer sulfureux, mais sans jamais assumer. Premier bon point, ce n’est pas le cas. On est ici dans du pur josei et l’on voit directement la différence, puisque l’héroïne de ce titre, Shino, est une trentenaire parfaitement accomplie et qui sait ce qu’elle veut.

Cela est valable dans vie professionnelle, avec un travail qu’elle aime et dans lequel elle semble plutôt douée, mais aussi dans sa vie amoureuse. Le seul bémol est qu’avec la pression sociale, elle commence à penser au mariage, car au Japon, à 30 ans, cela commence à être mal vu si on n’est pas marié. Alors qu’elle envisage donc à chercher quelqu’un quitte à faire un mariage arrangé, elle va tomber sur Mayuki un jeune homme de 21 ans qui lui dit qu’il veut sortir avec elle et qu’il l’aime depuis toujours.

Dans un premier temps, Shino refuse, car elle ne se voit pas s’engager dans une relation avec un homme de neuf ans plus jeune qu’elle. Mais finalement, après avoir pris la peine de parler un peu avec lui, ils tombent d’accord sur une relation éphémère, sans attache et qui se terminera lorsqu’elle trouvera un mari. Une relation sans avenir, mais dans laquelle tout le monde est d’accord. Si l’on pouvait craindre que le titre tourne vite à la relation purement charnelle ce n’est pas du tout le cas. Il y a certes quelques ébats, mais rien qui ne dure plus d’une page ou qui soit choquant. Ce manga est tout public, et au contraire, les scènes d’amours sont douces et passionnées.

La mangaka ne force pas sur ce point et se concentre rapidement sur la différence d’âge. Elle met en avant les réactions de l’un et de l’autre avec les divers codes qui régissent les hommes et les femmes japonais dans la société. On voit vraiment qu’étant une femme plus âgée, Shino peut moins se lâcher, alors que pour Mayuki, un jeune homme dans la vingtaine, se permet bien plus de libertés. C’est assez intéressant d’avoir cette double vision, surtout dans une romance, car c’est assez rare.

L’autre point important est que la relation se developper rapidement, mais que l’on n’en n’oublie pas l’objectif premier, à savoir que Shino cherche un mari. Elle va donc rencontrer et fréquenter à plusieurs reprises un prétendant potentiel. Cela va forcément lui causer des soucis dans sa relation avec Mayuki, mais on va aussi s’intéresser au prétendant, qui vit également une relation compliquée de son coté.

Une très bonne surprise que je n’attendais pas à un tel niveau de critique sociale. Plus qu’une simple romance, Sensuel Dilemme mets en avant la difficulté que les adultes de plus de 30 ans doivent affronter afin de se plier à la pression sociale japonaise. C’est ce qui est mis en avant dans ce manga, et personnellement, j’ai beaucoup aimé ma lecture ! Vivement la suite !

Emoji super

Editeur : Pika
Genre :
Josei
Nombre de pages :
192
Prix :
7,20€
Nombre de tomes :
1/4 (en cours)

Xander

19 réflexions au sujet de « Sensuel Dilemme Tome 1 »

  1. Pas pour moi. Je n’ai pas accroché au premier chapitre. Ça va trop vite et même si le sujet a l’air bien traité pour le moment d’après ce que tu dis, pour le sujet je préfère me contenter de Complément affectif qui est le meilleur josei de tous les temps pour moi 😀
    Ici, ayant déjà lu l’autrice, je crains fort qu’on tombe dans la facilité, la légèreté et les clichés comme dans sa précédente série en vf, sympa mais vite lue, vite oubliée ^^!

    Aimé par 1 personne

      1. C’est un ancien titre publié par Akata quand ils bossaient avec Delcourt. Aussi beau que bon. Ça se passe avec des workingirls dans une boite de publicité. Mais je crains que le titre ne soit très dur à trouver en entier désormais V.V

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s