Manga

Tant que nous serons ensemble Tome 1

Tant que nous serons ensemble 1

Résumé

Kei et Aki viennent d’emménager dans un nouveau quartier, loin de tous ceux qui les connaissent. Et si tout le monde voit en eux un adorable couple de jeunes mariés, s’ils portent le même nom de famille, c’est pour une toute autre raison… Lui travaille au sein d’une maison d’édition. Elle est puéricultrice au sein d’un jardin d’enfants. Quelles sont les raisons qui ont pu pousser ces deux jeunes adultes au passé vaporeux à vouloir se faire oublier de leurs proches et vivre, dans le plus grand secret, leur amour platonique ?


Mon avis

Décidément, les éditions Akata semblent avoir mis les bouchées doubles en cette fin d’année, et ce n’est pas moi, très friand de leurs titres qui vais m’en plaindre !

C’est la deuxième nouveauté du mois d’octobre que je lis chez eux, la première était « Aime ton prochain » que j’ai adoré. Avec « Tant que nous serons ensemble » on change totalement registre mais c’est encore un fois un coup de cœur !

On retrouve la mangaka Yuki Akaneda bien connue en France sous le nom de Yuki Fumino, qu’elle utilise pour publier des yaoi, comme l’excellent « Hidamari ga Kikoeru ». Pourquoi ce changement de nom ? Je n’en sais rien, sans doute pour dissocier vraiment les genres ? Bref, ce n’est pas vraiment c’est qui m’intéresse. Non, ce qui compte, c’est que le talent de la mangaka soit toujours présent, et ce premier tome de « Tant que nous serons ensembl »e est même meilleur que « Hidamari ga Kikoeru », c’est pour dire !

Dans ce josei, on va suivre Keiichi et Akira Hirose ( que l’on appellera tout au long Kei et Aki) un jeune couple en apparence tout à fait normal. Ils viennent d’emménager dans une nouvel appart et dans une nouvelle ville. Si tout semble parfait en surface, on se rend très vite compte qu’il y a un léger malaise. Car Kai et Aki ne sont pas mariés mais sont en réalité frère et sœur. Ils ont trois ans de différence, et s’aiment, d’un amour incomparable.

Et là se trouve le piège dans lequel la mangaka aurait pu tomber. Elle aurait pu nous proposer une histoire assez malsaine, mais non, elle parvient à nous faire comprendre que ce frère et cette sœur, s’aiment tellement qu’ils ont décidés de vivre ensemble, loin de tous ceux qui les connaissaient. Pourtant ils savent qu’ils ne pourront pas se marier, ni avoir d’enfants, mais ils savent surtout qu’ils ne trouveront personne comme eux, dont ils tomberont amoureux. On a dans ce manga une forme d’amour la plus pure qui soit. Pas de sexe, pas de malaise, juste deux personnes qui sont tombés amoureux l’un de l’autre, à tel point qu’ils n’ont jamais envisagé de se séparer.

Tant que nous serons ensemble img1.jpg

En toute honnêteté, je n’aurais pas déjà connu la mangaka pour Hidamari ga Kikoeru, j’aurais zappé ce titre, car j’avais peur de tomber sur de l’inceste glauque, et vous le savez, il y a beaucoup de chose que je tolère, mais pas ce genre là. Kei et Aki s’aiment. Cela ne va pas plus loin. Ils vivent sous le même toit, mais on ne peut pas vraiment les qualifier de couple. À aucun moment on ne les voit dormir ou coucher ensemble, donc on suppose que cela ne leur vient même pas à l’esprit. Pour eux, leur amour est purement platonique et cela suffit à leur bonheur.

Le récit est visuellement très beau, parfaitement bien écrit et bien construit, car on va les suivre tout au long de leur vie. Cela passe de l’époque où ils étaient enfants, puis au collège/lycée, et l’on va voir que depuis toujours, ils ne se sont jamais séparés. On se rend compte que leur entourage a commencé à trouver ça bizarre une fois devenu adulte, et on imagine pourquoi ils ont déménagés dans une ville où ils ne connaissent personne. Ayant le même nom de famille, il est facile de se faire passer pour un couple « normal ».

Ce que j’ai aimé dans ce titre c’est le fait de voir aussi leurs amis de l’époque du collège et lycée. Il y a tout un chapitre sur Mori, la meilleure amie de Aki, lorsqu’elle était adolescente. On voit ses difficultés avec la séparation de ses parents ainsi que d’autres soucis, et en peu de pages, on s’attache très vite à ce personnage. J’espère qu’on la reverra, car je l’ai vraiment apprécié, et je pense qu’elle peut apporter beaucoup à l’histoire.

Vous l’aurez compris, ce premier tome de « Tant que nous serons ensemble » est en tous points parfait. Comme souvent, Akata arrive à dénicher des pépites, avec des personnages, secondaires et principaux, qui ne sont pas lisses et qui ont une psychologie très complexe. J’adore !

Quoi vous êtes encore là ? Allez, foncez lire ce manga ! hop hop hop !

Emoji super

Editeur : Akata
Genre :
Josei
Nombre de pages :
192
Prix :
8,05€
Nombre de tomes :
1/5 (en cours)

Xander

 

17 réflexions au sujet de « Tant que nous serons ensemble Tome 1 »

  1. Très contente que toi aussi tu aies succombé au doux charme de ce titre.
    Je n’en suis pas encore à le placer au-dessus de Hidamari ga kikoeru, mais c’est une très belle série où on sent que l’autrice a vraiment réfléchi à ce qu’elle voulait partager avec nous. Parce que comme tu le dis, ce n’est pas facile de parler d’un tel sujet sans trébucher et ici elle y arrive à merveille. D’ailleurs tu parles très joliment de leur relation et pour ça, bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. Alors que moi, je ne penses pas continuer Hidamari ga Kikoeru. je trouve que depuis qu’on est passé dans « Limit » il y a moins d’idées. On les suit dans leur quotidien, mais il me manque un petit quelque chose… On sent que la limite des yaoi est atteinte et qu’elle ne peut pas faire plus.
      Merci, ravi que ma chronique t’ai plu *-*

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s