Manga

Citrus Tome 9 / Kase-San Tome 2

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de deux yuri que j’affectionne tout particulièrement. Vous le savez, j’aime beaucoup le genre et il n’y en a pas beaucoup qui paraissent chez nous, alors que pourtant la qualité est présente ! Cette fois-ci, je vais donc vous parler de l’avant dernier tome de Citrus et du deuxième tome de Kase-San !


Citrus 9Citrus Tome 9

chroniques des tomes précédents

Si les derniers tomes de Citrus étaient assez calmes et ne faisaient pas trop avancer l’histoire, ce n’est pas le cas de ce neuvième volume, bien au contraire. On sent que le manga touche à sa fin, puisque le dixième tome sera le dernier, et par conséquent, l’intrigue repart de plus belle !

Alors que la situation pourrait enfin être simple entre Yuzu et Mei, tout va rapidement se complexifier, car l’on va s’apercevoir que Mei est promise à un homme et qu’elle doit se marier très prochainement. Car, oui, si on l’avait un peu oublié ces derniers temps, Mei vient d’une famille riche, assez dure et qui ne laisse pas trop la place aux libertés. On s’en souvient bien quand on repense aux premiers tome de la série.

Yuzu avait donc bousculée un peu le quotidien de Mei et l’avait faite s’ouvrir un peu plus aux autres et l’avait rendu moins rigide, plus abordable, plus sympathique en somme. Mais voilà, cette fois, les choses sont plus complexes et Mei ne semble pas trouver d’échappatoire à sa situation.

C’est donc une situation assez dure à lire car il est clair qu’on veut que Yuzu et Mei restent ensemble, quitte à ce que la famille de cette dernière le prenne mal ! Mais la pauvre Mei se fait complétement broyer par ses obligations et va jusqu’à cacher cela à Yuzu, qui ne comprends pas pourquoi elle devient de plus en plus distante.

Leurs amies vont découvrir les cachotteries de Mei et j’aime autant vous dire que ça ne va pas être la fête, bien au contraire. Mais le déchirement vient surtout à la fin du tome, qui est narré d’une manière bien particulière et qui est brillamment mis en image par des dessins, encore plus soignées que d’habitude.

Il me tarde de lire la conclusion de cet excellent manga, qui même s’il a eu quelques coups de mou par moments, sait nous offrir de beaux moments poignants avec une relation qui sonne parfaitement juste !

Emoji super


Kase san 2Kasé-San Tome 2

chronique du tome précédent

Après un premier tome qui posait tranquillement les bases, la mangaka décide de rentrer dans le vif du sujet, en affichant Kase et Yamada en couple. Ici on va donc découvrir deux jeunes femmes qui apprennent à se connaitre et qui ont parfois du mal à gérer les situations que cette idylle naissante peut engendrer.

Les chapitres se suivent et ne se ressemblent pas puisque dans chacun d’entre eux, il y aura une situation tantôt drôle, tantôt touchante, et qui aura pour but de faire avance notre beau couple, pas à pas.  Un schéma certes très classique avec un format tranche de vie, mais qui est habilement bien construit. On n’a pas ici le sentiment que l’on pourrait zapper certains chapitres, comme cela peut parfois être le cas dans d’autre récits.

Tout est pensé pour ne former qu’un tout et faire en sorte que Yamada et Kase avancent main dans la main dans leur relation. De plus, les deux jeunes femmes ont des caractères assez opposées, l’une étant dynamique et l’autre bien plus réservée. Ont pourrait croire que c’est l’énergique Yamada qui va sans cesse faire avancer les choses, mais justement, non. La mangaka sait trouver des forces et faiblesses dans ses deux héroïnes, et comme dans la vraie vie, c’est cela qui forme un couple uni qui saura s’épauler suivant les situations.

Le trait est toujours aussi doux et détaillé, avec de beaux décors (comme par exemple le passage dans l’aquarium), une belle découpe de case, claire et limpide et des têtes chibi pour les passages humoristique sans que cela ne soit trop invasif.

Kase-San se révèle donc être une excellente surprise que l’on attendait pas à un tel niveau dès le deuxième tome. Il lui manque peut-être des personnages secondaires, car on n’en voit pas assez, mais ce n’est qu’un petit détail. En tout cas, on va continuer à suivre ce titre avec un réel plaisir, tant la mangaka arrive à distiller de l’humour, de la tendresse, de la peine, mais sans jamais en faire trop.

Bref, lisez Kase-San, c’est une pure merveille *-*

Emoji super


Et vous les amis, est-ce que vous lisez l’un de ces deux manga ? Aimez-vous les yuri ? Souhaiteriez-vous en découvrir ? En auriez-vous à me conseiller ? N’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire 😉

 

Xander

Une réflexion au sujet de « Citrus Tome 9 / Kase-San Tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s