Manga

Le perce neige Tome 1

Perce neige 1

Résumé

Le lecteur suit le quotidien difficile de Haruka Nozaki, une adolescente qui emménage avec sa famille dans une ville rurale du Japon. Elle intègre ainsi l’école de la petite ville et doit faire face aux harcèlements de ses camarades de classe particulièrement cruels. Ne voulant pas inquiéter sa sœur et le reste de sa famille, Haruka décide de prendre sur elle du mieux qu’elle peut. Mais tout bascule lorsque ses bourreaux provoque par accident l’incendie de sa maison, entraînant la mort de ses parents et le coma de sa petite soeur, gravement brûlée. Haruka décide alors de se venger…


Mon avis

Cette réédition du « Perce neige » au Japon permet enfin au lectorat français de pouvoir profiter de ce manga datant déjà d’une dizaine d’années. Jamais traduit jusqu’ici, nous découvrons donc une oeuvre forte qui ose décrire un état de fait trop longtemps laissé sans réponse au pays du soleil levant.

En effet, ce titre terrible et en même temps passionnant manga parle du harcèlement scolaire qui a longtemps gangréné le système éducatif nippon. Les choses commencent doucement à évoluer dans ce domaine au sein de ce pays en pleine transformation culturelle, mais il est vraiment très intéressant de découvrir un point de vue assez accusateur sur une société qui privilégiait la pudeur à l’aide des plus faibles.

Le style graphique est un peu étrange et pourra vous déstabiliser au cours des premiers moments de lecture, mais ne vous y fiez pas pas. On s’y habitue vraiment très vite et on fini par apprécier un dessin qui laisse toute latitude à l’auteur pour transformer l’expression faciale de ses personnages de façon parfois radicale.

L’histoire n’y va pas par quatre chemins et ose surdimensionner toutes les situations pour que le lecteur ne puisse jamais passé à coté de l’horreur des choses. Cela donne une intrigue qui semble parfois peu crédible, mais on comprend tout à fait ce souhait du mangaka de faire passer son message à tout prix, quitte à perdre un peu en réalisme.

Jalousie, violence, méchanceté, timidité, pudeur, peur, terreur, douleur… on ne passe à coté d’aucune émotion. On comprend parfaitement le cheminement mental de chaque protagoniste. Des victimes aux bourreaux, de ceux qui préfèrent fermer les yeux par peur ou par contrainte sociale, chacun a une bonne raison d’agir comme il le fait. C’est justement sur ce point précis que Oshikiri Rensuke semble vouloir mettre l’accent. Il ne dénonce pas d’horribles adolescents qui tiennent du jeune délinquant juvénile au parfait psychopathe ou même les personnes qui refusent de voir ou celles qui voient mais refusent d’agir. Non ! Il s’en prend au fondement même d’une société qui tolère ce genre d’agissements et les conséquences qu’ils peuvent provoquer.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture de ce titre trash et vraiment dérangeant et suis très heureuse de le voir débarquer en France. Il offre un point de vue peu souvent abordé dans les manga. C’est typiquement le genre d’œuvre qui peut faire prendre conscience des choses aux gens trop habitués à leurs œillères pour même s’apercevoir qu’ils en portent et qui a donc le pouvoir de faire bouger les choses.

Bien plus profond et travaillé qu’un simple « Signal 100 » ou « Sacrificial vote » qui sont clairement destinés à être de simples divertissements, « Le perce neige » n’en reste pas moins une lecture palpitante qui saura vous tenir en haleine. J’ai déjà hâte de découvrir le second et dernier tome de ce titre pour découvrir comment tout cela va bien pouvoir se terminer pour ce petits groupe de personnes au terrible destin.

Emoji super

Editeur : Omake Manga
Genre : Seinen
Nombre de pages : 350
Prix papier : 12,99€
Nombres de tomes : 1/2

Opale

15 réflexions au sujet de « Le perce neige Tome 1 »

    1. Je n’ai pas lu Revenge Classroom, mais on est ici dans quelque chose d’assez dur, ce n’est pas un survival comme on peut en lire habituellement, dans le genre de King’s game par exemple.
      Si tu le tentes, j’espère qu’il te plaira (^-^)

      Aimé par 2 personnes

        1. Cela n’a rien à voir avec Les fleurs du mal, qui est effectivement très malaisant.
          Avec Le perce neige, le mangaka pousse les situations à l’extreme, quand tu le lis tu te dis « non, mais personne dis rien ? » mais c’est justement l’intérêt du titre. Il nous montre jusqu’ou les choses pourraient dériver si on laissait faire.
          Si t’as l’occasion jettes-y un oeil en boutique 🙂

          Aimé par 2 personnes

  1. Super critique 😁
    Un titre excellent 🤩👌 qui ma vachement donner des frissons en plus de l’envie de découvrir d’autres séries de l’auteur. Et par chance le dernier tome de bip bip boy et le premier Hi score girls sortait un mois après celui-ci. Une chose est sûre, j’attends le tome 2 avec impatience également.😱

    Aimé par 2 personnes

  2. Hello ! Je n’ai pas accroché avec ce titre pour le coup. Je trouve que son manque de réalisme ne permet pas de projeter le fond dans le réel, et donc on ne tire rien de cet ouvrage (de mon ressenti bien sûr), si ce n’est d’avoir passé un moment vraiment macabre et glauque, mais sans réel but xD. Je pensais qu’il y avait une raison à ce que les ges du village soient tous tarés comme ça, mais aucun développement là-dessus, du moins pour l’instant… J’ai eu du mal avec ce style pour ma part, et pourtant je lis du Junji Ito ahah! C’est une série en 2 tomes c’est ça ?

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mince, dommage :/
      Personnellement, j’ai justement trouvé que ce manque de réalisme permettait d’aller encore plus loin, et de nous présenter un univers dans lequel chaque action prenait des proportions immenses. Un peu comme si l’auteur nous disait « Vous voyez jusqu’ou ça peut aller si on laisse faire ? »
      Et oui, c’est bien une série en deux tomes, il sort le mois prochain il me semble.

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s