Animes

Poco’s Udon World

Poco's Udon World

Synopsis

La vie de Souta Tawara, 30 ans, est sur le point de basculer ! Web designer à Tokyo, il doit retourner dans la préfecture de Kagawa pour ranger le restaurant familial d’Udon qui a fermé. Là, il va faire une rencontre surprenante : un tout petit enfant dort dans un grand chaudron… Mais que fait-il ici ? Après bien des (més)aventures, il décide de l’appeler Poco et de s’en occuper. Retrouvez les aventures quotidiennes de ces deux personnages hauts en couleurs dans le paisible « Royaume Udon » et suivez Poco dans les rues de Kagawa, plus énergique que jamais ! Souta saura-t-il assumer ses nouvelles responsabilités ? Poco pourra-t-il s’adapter à sa nouvelle vie ?


Mon avis

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un animé qui est très bon pour le moral et qui convient parfaitement en cette saison.

Il s’agit de Poco’s Udon World que j’avais vu il y a deux ans, et que je viens de revisionner cette semaine sur ADN. J’adore ce titre car il est assez particulier dans son genre. Pour une fois nous suivons Sôta, un trentenaire qui vient de perdre son père et qui retourne à la campagne mettre de l’ordre dans ses affaires et surtout dans le restaurant d’Udon de ce dernier.

Poco Udon img1.jpg

Il va tomber par hasard sur Poco, un enfant mystérieux qui ne semble appartenir à personne. L’idée peu sembler particulière, mais ça fonctionne très bien car le personnage de Souta est très travaillé. On sent qu’il a renié son village pour aller à la ville, entrant en conflit avec son père. Là, il se retrouve dans la position inverse avec le petit Poco, et cela le conduit à s’interroger sur les choix de sa vie.

Sôta va rapidement se rendre compte que Poco est un Tanuki, ce qui va conduire à des situations très drôles. D’abord un peu paniqué, il fini par rapidement s’attacher et a nourrir et laver le petit Tanuki, l’emmenant avec lui dans diverses sorties. Au fil des épisodes, on verra d’autres protagonistes comme le meilleur ami de Sota qui viendra pêcher (Poco et la pêche, ça vaut le détour croyez-moi^^) ou encore Rinko, la grande soeur de Sôta qui arrive afin d’organiser la vente de la maison et du restaurant de leur père.

Il y a donc certains passages plus sérieux avec moins d’humour, les deux frères et sœurs s’interrogeant sur leur vécu, et l’on sent bien que l’un comme l’autre ont du mal à tirer un trait sur la maison de leur enfance. Pour Sôta c’est une nouvelle fois l’occasion de repenser à sa vie d’adolescent et à se remettre en question sur ses actes passés et sa relation avec son père.

Poco Udon img2.jpg

D’une certaine manière cet animé m’a fait penser à Barakamon, mais en beaucoup plus court et plus prévisible. Les 12 épisodes s’enchainent très facilement et même avec ce revisionnage je ne me suis pas ennuyé un seul instant.

L’animé est très beau graphiquement, on prends plaisir à admirer les paysages campagnards et à écouter les très douces musiques qui accompagnent ces moments de plénitude. Un très bel anime, tranche de vie qui fait beaucoup de bien au moral quand on le regarde. Testez-le, vous ne serez pas déçu

Si vous souhaitez visionner cet anime, il est disponible légalement sur la plateforme ADN ou bien il est en vente en Blu-Ray et DVD chez Kazé.

Emoji super

13 réflexions au sujet de « Poco’s Udon World »

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s