Manga

Rêverie, par Golo Zhao

Reverie

Résumé

Ce recueil de nouvelles est composé comme le morceau de Debussy auquel il fait référence: une flânerie qui s’annonce douce et légère et qui ouvre régulièrement sur l’ambigu, le bizarre et l’effrayant. À l’image de cet étudiant chinois disparu mystérieusement après être tombé amoureux d’une diplômée d’astronomie, tatouée d’une étoile noire dans le dos. Ou encore de cette jeune femme détachée de tout qui décide de faire appel à une société privée pour organiser son suicide !


Mon avis

Voici un nouveau titre du célèbre Golo Zhao, bien connu pour des titres comme La Balade de Yaya, Passeurs d’âmes, Le monde de Zhou-Zhou, ou plus récemment l’excellent Poisons.

Cette fois-ci, il revient avec un recueil de nouvelles assez particulier, puisque l’on va suivre un certain Z, un auteur de manhwa qui va rencontrer Dominique, l’une de ses fans qui habite à Paris depuis plusieurs années.

L’ambiance de ce titre est assez particulière et très plaisante puisque l’on a l’impression de se retrouver dans une bulle intemporelle au cœur de Paris. Le récit semble se passer de nos jours puisqu’il y a des smartphones par exemple, mais les véhicules que l’on voit garés sot très souvent des Vespa, ou des voitures aux formes arrondies, qui datent de quelques décennies. On sent que Golo Zhao a voulu nous dépeindre un « beau » Paris, avec beaucoup de charme, et cela passe vraiment bien.

L’originalité de ce titre vient bien évidemment de la demi-douzaine de nouvelles qui sont disséminées tout au long de notre histoire. Z va régulièrement avoir des visions, ou plutôt des rêveries, et l’on va avoir droit à une histoire en apparence sans lien direct avec Z et Dominique. Puis la rêverie se termine et on retrouve nos deux amis qui apprennent peu à peu à se connaitre. Et ainsi de suite jusqu’à la fin du volume.

Golo Zhao a organisé son histoire autour de Rêverie de Claude Debussy, le musicien favori de nos deux personnages. Il se dégage d’ailleurs une certaine ambiance, qui même sans musique nous fait ressentir la passion et l’émotion que Z et Dominique partagent. Cela est très réussi, notamment grâce aux dessins et aux couleurs Golo Zhao qui à tout fait sur des ton ocre et des cases visuellement très travaillés.

Rêverie est donc un titre très particulier, qui est très beau, mais dont je n’ai hélas pas compris qu’elle était l’histoire que l’auteur voulait nous raconter. Il y a un coté métaphysique, onirique et philosophique qu’au bout d’un moment on ne sait plus ce qui est réel ou pas, et au final, même si j’ai beaucoup apprécié ma lecture, je ne pense pas l’avoir comprise, ce qui est assez frustrant. Peut-être faudrait-il que je la relise dans quelques temps ?

Ma note : 15/20

Editeur : Casterman
Genre :
Tranche de vie
Nombre de pages :
240 en couleur
Prix :
23€
Prix numérique :
16,99€
Nombre de tomes :
1/1 (Terminé)

 

Xander

4 réflexions au sujet de « Rêverie, par Golo Zhao »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s