Manga

Bakemonogatari Tome 1

Bakemonogatari

Résumé

Koyomi était un lycéen banal jusqu’à sa rencontre avec une vampire légendaire qui, en le mordant, lui transmet les mêmes pouvoirs qu’elle.
 Un jour, il rattrape Hitagi alors qu’elle chute dans les escaliers. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre son étrange secret : elle ne pèse pratiquement rien !
 Très vite, Koyomi réalise qu’une entité chimérique a pris possession de sa camarade. Il va alors tout mettre en œuvre pour lui venir en aide !


Mon avis

Voici un titre qui m’intriguait depuis sa sortie le 08 Mai dernier, et que je n’avais pas encore pu me procurer (merci la gréve de Laposte..) et que j’ai donc enfin pu lire la semaine dernière !

Dès que j’avais vu qu’aux dessins on retrouvait le célèbre Oh ! Great, bien connu pour ses séries comme Enfer et Paradis et Air Gear, ma hype est montée en flèche, tant j’aime le style graphique de cet auteur. Il a un certain talent pour dessiner les milieux urbains (je n’ai lu que Air Gear, il y a longtemps et j’avais vraiment bien aimé).

Ici il n’est qu’aux dessins, et donc pour le scénario, j’ai découvert NisiOisiN que je ne connais pas du tout et qui est surtout connu pour sa saga de Light Novel, Monogatari Series, dont Bakemonogatari est l’adaptation du premier arc. Enfin, de ce que j’ai compris, car je vous avouerais que tout ceci est un peu flou. Si jamais il y a des connaisseurs de cet univers parmi vous et que j’ai fait une erreur, n’hésitez pas à me la corriger 😉

Il n’est pas besoin d’avoir lu le Light Novel (qui est d’ailleurs également sorti chez Pika) ou d’avoir vu l’animé pour se plonger dans la lecture du manga, mais par contre, il vous faudra être assez concentré, car ce premier tome de Bakemonogatari n’est pas simple à lire, loin de là. On mets a peu près les trois quart du tome pour comprendre vraiment de quoi va traiter le titre. Au départ, les personnages sont assez originaux et on a du mal à les cerner, surtout Hitagi, une lycéenne qui peut paraitre antipathique, tant que l’on ne connait pas les causes de son sale caractère.

L’histoire principale de ce manga va tourner autour de Koyomi, qui va sans cesse croiser la route de jeunes filles et dont celles-ci auront besoin de ses services pour « exorciser » l’entité chimérique qui les hante. Car oui, dans Bakemonogatari il y a un coté folklorique assez intelligent, puisque l’on part du principe que suivant le malêtre de la personne, des entités peuvent prendre possession de vous, et vous donner une sorte de malédiction, comme ici avec Hitagi, qui se retrouve être légère comme une plume, ce qui présente beaucoup d’inconvénients !

Une fois que l’on a compris comment va se dérouler notre lecture, on prend pied et c’est vraiment très intéressant, même si ce n’est pas ce qu’il y a de plus novateur. J’ai déjà pu lire ou voir cette thématique (pas tout à fait la même, mais dans l’esprit)  dans des titres comme The Morose Monokean (deux saisons disponibles chez Crunchyroll) ou Noragami (19 tomes disponibles chez Pika) et qui sont plus simple à prendre en main.

Bakemonogatari est un titre qui se mérite car le début est poussif, mais qui se révèle vraiment captivant dans le dernier quart du volume. On sent qu’on a ici un tome introductif et il faudra voir si les choses décollent par la suite, mais pour le moment, c’est assez efficace, et les dessins de Oh ! Great aident grandement. Du coté de l’édition, c’est également très bon, avec une couverture très belle qui est recouverte par endroits d’un vernis sélectif qui fait ressortir les armes de Hitagi. Le seul petit reproche que je pourrais faire, c’est la couleur un peu crème, blanc cassé des pages, j’ai une préférence quand c’est bien blanc, mais bon, ce n’est qu’une question de gout ^^

Ma note : 15/20

Editeur : Pika
Genre :
Shonen
Nombre de pages : 
192
Prix :
7,20€
Prix numérique :
4,49€
Nombre de tomes :
1/5 (en cours)

Xander

 

 

 

22 réflexions au sujet de « Bakemonogatari Tome 1 »

  1. J’ai eu la même sensation que toi en le lisant. Je pense que mon avis va vraiment se forger avec le tome 2 (soit je vais abandonner la série, soit, je la dévorerai).

    Par contre, j’ai pas vu l’animé, il raconte une histoire différente?
    Peut-être que mon Netflix va répondre à la question 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Je passe mon tour, c’est pas trop mon style de lecture les trucs encore avec des monstres machins lol.
    En tout cas merci pour le retour car je vois souvent passer la couv et je me demandais ce que ça valait.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s