Manga

Rikudo T14, Jagaaan T2 et The Promised Neverland T7

Hello la compagnie !

Aujourd’hui on se retrouve avec une triple dose d’excellence, puis que l’on va parler des suites de manga que j’adore, avec Rikudo, Jagaaan et l’incontournable The Promised Neverland !

Je vous souhaite une bonne lecture, et vous retrouve en fin d’article 😉


rikudo-14-kazeRikudo 14

Chroniques des tomes précédents

Alors que la fin de la série a été annoncé au japon et que le titre se terminera donc en 23 tomes, en France nous en sommes au tome 14, et c’est peut-être le tome le plus marquant depuis le début.

Je le dis et le répète à chaque fois, mais ce manga est juste exceptionnel. Le combat qui opposait Riku à Kamishiro va trouver sa conclusion dans ce titre, mais il faut voir de quelle manière !! Celles et ceux qui l’ont lus savent sans doute de quoi je parle tant ce final était intense et fort en émotions.

Ce tome marque un tournant pour le futur de Riku qui ne serait plus jamais le même. Ici, ce combat lui fait franchir un cap, et on en vient à se demander s’il ne va pas allé trop loin dans ses prochains combats, quitte à y laisser sa peau. Plus le manga avance et plus je sens un destin tragique se préparer pour notre héros. Loin des standards des manga de sport traditionnels (qui sont pour la plupart des shonen), Rikudo se démarque de la concurrence avec un ton résolument adulte (après tout, c’est un seinen) et qui conduit les personnages dans leur heures les plus sombres.

Rikudo est sans doute l’un des meilleurs manga qui soit sur le marché actuellement !

Ma note : 19/20


jagaaan-2-kazeJagaaan 2

Chronique du tome 1

J’avais vraiment bien accroché au premier tome, et j’attendais le suivant pour me faire un réel avis sur ce titre, mais mon instinct ne m’avait pas trompé, j’adore !!

On retrouve Shintaro qui commence a maitriser ses pouvoir de mieux en mieux et qui élimine les Détraqués les plus virulents. Dans le même temps, on va le voir évoluer et trouver enfin un but à sa vie puisque l’éradication des Crapadingues va se faire selon un certain ordre, et au final, Shintaro devra faire un choix vital.

À coté de cela, on suit un autre personnage qui semble avoir le vice chevillé au corps et qui se plait à espionner les jeunes femmes. Ce dernier ne va pas être là juste pou un ou deux chapitres. On va le suivre en filigrane et le voir lui aussi évoluer. La fin du tome nous laisse sur une image assez forte qui promet de bonnes choses pour la suite.

Mais pour en revenir à Shintaro, il ne va pas être au bout de ses surprises, car il va avoir un adversaire de taille qui semble avoir les même facultés que lui et les mêmes objectifs. Et si finalement Shintaro n’était pas le seul dans sa catégorie ?

Violent, malsain, bourré d’action et avec un humour toujours aussi sombre, ce deuxième tome confirme tout le bien que je pensais de ce titre. Pour lecteurs avertis tout de même, car parfois ça part loin, mais personnellement, j’adore !

Ma note : 17/20


The Promised Neverland 7The Promised Neverland 7

Chroniques des tomes précédents

Déjà le septième tome de The Promised Neverland et la qualité est toujours au rendez-vous ! Je dirais qu’avec ce tome, le titre rentre dans son rythme de croisière, avec des nouveautés, mais un humour un peu plus présent et une certaine routine dans la gestion des personnages.

À la fin du tome précédent, nos jeunes rescapés découvraient un abri, avec à l’intérieur un homme, que l’on pensait être le mieux Minerva. Au final, ce n’est pas du tout le cas puisque ce dernier s’avère être lui aussi un évadé, mais d’un autre orphelinat. Lui aussi a su se sortir de sa condition avec d’autres orphelins, mais voilà, c’était il y a 13 ans, et il est bizarrement tout seul.

Ce personnage est très énigmatique, on se demande s’il n’aurait pas sacrifier tout le monde pour sa propre survie, ni même si ce qu’il dit est vrai. En tout cas, son abri est une vraie bénédiction pour Emma et les siens, qui entendent bien s’installer là quelques temps. On perd un peu la tension permanente qu’il y avait dans les 4-5 premiers tomes, mais du coup, on se retrouve avec plus d’action, et un manga plus imprévisible qui multiplie les rebondissements, et qui laisse surtout enfin les personnages se developper.

Plus classique, mais plus efficace, j’ai une très nette préférence sur ce manga, depuis que Emma et ses compagnons ont quitté l’orphelinat. Seul bémol, le personnage de Maman me manque un peu, j’aimais beaucoup son aura machiavélique ^^

Ma note : 18/20


Et vous ? Lisez-vous ces séries ? Laquelle préférez-vous ? Et si vous n’en lisez aucune, laquelle serait susceptible de vous plaire ?

 

Xander

10 réflexions au sujet de « Rikudo T14, Jagaaan T2 et The Promised Neverland T7 »

  1. Personnellement, je ne lis aucune des trois. Enfin, j’ai lu le premier tome de The Promised Neverland, mais comme on a un retard de fou à la médiathèque, j’attends qu’on soit à jour pour tout enchaîner ! Parce que j’avais beaucoup aimé le premier tome.

    Rikudo ne m’a jamais vraiment intéressé, mais en te lisant, je me dis qu’il faudrait que je le mette sur ma wishlist.

    Et Jagaan, ça me tente depuis le premier tome, mais comme je me calme sur les nouvelles séries, c’est passé à la trappe.

    Aimé par 1 personne

  2. Il va vraiment falloir que je me lance dans Rikudo un de ces 4, moi qui adore les titres sportifs.
    Petite question si jamais tu peux y répondre, quand tu dis qu’un destin tragique se prépare pour le héros, c’est dans le style d’Ashita no Joe, ou c’est autre chose ?

    Aimé par 1 personne

    1. Rikudo c’est sportif, mais pas dans le sens de Haikyu par exemple. C’est pas shonen, c’est un seinen beaucoup plus serieux.
      Pour le destin tragique, en effet, je pense qu’au final, Rikudo mourra dans un ultime combat. En tout cas, c’est ainsi que je vois la chose, surtout avec une page en particulier (je l’ai tweeter il y a deux jours si tu veux, tu pourras la voir, ça spoile rien).
      Après je n’ai jamais lu Ashita no Joe (j’ai loupé la dernière réédition…) donc je ne saurais comparer. mais c’est le manga dans lequel à la fin, Joe s’assoit dans le coin et on ne sait pas s’il est mort ou vivant ? c’est un truc dans le genre ?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s