Manga

Psycho Bank tome 1

Psycho Bank 1

Résumé

Suite à l’étrange suicide de son père, Mirai, lycéen intelligent et téméraire, hérite d’une carte et d’un compte liés à un mystérieux organisme : la “Psycho Bank”. Moyennant finance, il lui est alors permis de choisir un pouvoir parmi huit différents, dont celui de voyance, que le jeune homme compte bien utiliser pour faire toute la lumière sur la mort de son père. Chaque utilisation de ce pouvoir a cependant un prix, et lorsque le compte est débiteur, c’est sa propre vie que l’emprunteur met en jeu. Alors que Mirai est devenu une gêne pour l’organisation avec ses questions embarrassantes, d’autres propriétaires de Psycho Cards aux facultés bien plus dangereuses vont tout faire pour l’éliminer…


Mon avis

Psycho Bank est l’une des dernières nouveautés en date de l’éditeur Pika. Le titre est terminé en 4 tomes au Japon et le deuxième tome sortira en France au mois de Juin. Je n’avais pas du tout entendu parler de ce manga avant de le voir arriver dans les précommandes sur le site d’Izneo, et la couverture m’a tout de suite intrigué.

Tout le sel du manga réside sur l’utilisation des cartes, et des pouvoirs qu’elle confèrent. En effet, Mirai, va se retrouver en possession de l’une d’entre elle pour enquêter sur les morts mystérieuses de son père et de son meilleur ami. Ces cartes débitent votre compte en banque, très rapidement, et il faut faire attention à ne pas tomber à zéro, sinon, cela grignote votre vie, jusqu’à la mort.

L’idée est plutôt bonne et cela passe bien, même si c’est un peu capilotracté. On nous balance tout ça un peu rapidement, mais ça va, ce n’est pas très compliqué à comprendre. Les mystères sont quand même bien fichus et le personnage principal assez attachant, même si parfois il n’est pas très vif pour comprendre les choses. La Psycho Bank est un peu clichée et représente la grande et méchante entreprise qui prends les sous aux pauvres pour donner du pouvoir aux riches. On aurait pu faire plus subtil.

Je vais être honnête ce n’est pas vraiment un coup de cœur. Le manga est bon, bien rythmé, mais il lui manque un petit quelque chose. Le graphisme est plutôt sympa, on retrouve le mangaka Naoki Serizawa qui était dessinateur sur les séries Résident Evil Marhawa Desire et Heavenly Island. On retrouve donc son trait, et son attrait pour les filles aux belles plastiques. Si ça passait dans les Résident Evil, là on se demande ce que ça vient faire ans l’histoire.

Un seinen correct, qui même s’il ne restera pas dans la mémoires offre un bon divertissement. Il n’a pas la prétention de révolutionner le genre des « Death Game » et on ne s’ennuie pas pendant la lecture, ce qui est déjà une très bonne chose ^^

Ma note : 14/20

Editeur : Pika
Genre : 
Seinen
Nombre de pages : 
216
Prix :
8,20€
Prix numérique :
4,49€
Nombres de tomes :
1/4 (terminé)

izneo logo 2

 

Xander

5 réflexions au sujet de « Psycho Bank tome 1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s