Romans

La loi de Louise

La loi de Louise

Résumé

Louise Foresteur travaille pour un prestigieux cabinet d’avocats bruxellois. Une seule règle : garder sa petite culotte vissée aux fesses. Elle maitrise la situation jusqu’à ce qu’elle tombe sur le très séduisant Christopher Wastteel, aussi menteur qu’avocat.

Que faire lorsque la raison ignore les sentiments et les sentiments, la raison ? Entre séduction, disputes, crêpage de chignon et hauts talons, Louise se retrouve dans un sacré bourbier où le café est hors de prix et les avocats accros au coca-light.

Un roman chick lit entre le girly et la satire sur le monde des avocats. Savez-vous ce qu’il se passe derrière les portes d’un cabinet ? Est-ce vrai ou inventé ? Vous ne le saurez jamais !


Mon avis

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de romans auto-édités, alors que pourtant, c’est un genre que j’aime bien. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais les romans auto-édités ont un petit coté assez intimiste, j’ai l’impression qu’au travers on connait un peu plus les auteurs. Et une fois de plus, j’ai découvert une autrice dont j’ai tout de suite adoré le genre.

Pour la petite anecdote, j’ai croisé l’autrice de ce roman, Marine Mouzelard, alors qu’elle passait une annonce sur Twitter car elle cherchait justement des blogueurs ou blogueuses qui accepteraient de lire son titre et d’en parler. Vous me connaissez, je suis toujours à l’affut de nouvelles découvertes, et je me suis donc proposé ^^

Et une fois encore, j’ai bien fait car ce roman a été fort sympathique et assez dépaysant, tout en restant classique. Car oui, c’est de la romance, du genre New Adult comme il y en a par millier depuis quelques années. Donc dans un sens ça ne révolutionne pas le genre, mais il y a une petite touche de fraicheur dans ce roman, que je n’ai pas l’habitude de croiser dans mes autres lectures du genre.

Cela vient sans doute du fait que l’héroïne du titre est vraiment très attachante. Elle travaille dans un cabinet d’avocat, doit exécuter toutes les taches que sa patronne, exécrable au plus au point, lui donne, sans jamais se plaindre. En tout pas directement, car se plaindre elle sait le faire, et avec son amie Lydie, elle s’en donne à cœur joie !

On est ici dans un cabinet d’avocat, et le roman se passe en Belgique. C’est tout bête, mais moi qui ne connait pas ce pays, j’ai eu un peu de dépaysement, et cela à renforcé l’attrait de ma lecture. J’ai appris quelque trucs ici et là, ainsi que quelques mots, qui ne sonnent pas très français. Ce n’est jamais compliqué, et quand c’est une expression qu’on ne comprends pas, l’autrice nous mets une petite note en bas de page pour nous expliquer.

La loi de Louise est donc un roman sympa, très drôle, servi par des personnages pétillants (Louise et Lydie forment un duo excellent) et surtout, nous présente une femme forte, avec du tempérament, qui sait ce qu’elle veut. Le livre se termine d’ailleurs sur un nouveau départ pour la jeune femme un peu abrupt peut-être, car j’aurais aimé voir ce qu’elle devient après ces mésaventures, mais c’est mon coté « c’est trop bien j’en veux encore » qui parle xD

Marine Mouzelard n’a pas à rougir de la concurrence, si vous aimez les comédies romantiques que l’on trouve chez de gros éditeurs, n’hésitez pas à essayer ce titre 😉

Je vous laisse le site de Marine Mouzelard : Cliquez ici

Ma note : 16/20

Editeur : Auto-édité
Genre :
Romance, Chick Lit
Nombre de pages :
252
Prix :
13€
Prix numérique :
3,99€

Xander

Une réflexion au sujet de « La loi de Louise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s