Manga

Ultramarine Magmell tome 1

Ultramarine Magmell 1.jpg

Résumé

Après une tempête planétaire, apparaît au milieu de l’océan Pacifique un mystérieux continent nommé Magmell, nombreux sont ceux qui, alléchés par les ressources et les richesses que peut dissimuler cette nouvelle terre, partent à l’aventure… Et peu en reviennent en un seul morceau. Pour faire face aux innombrables dangers de Magmell, une équipe de sauveteurs spécialisés est formée. Ce sont les « Glaneurs »…


Mon avis

Enfin un nouveauté qui me séduit dès le départ ! Vous le savez peut-être, mais ces derniers temps, j’ai beaucoup de mal avec les nouveaux titres qui sortent ici et là, et je trouve que le début d’année n’est vraiment pas excellent. Je commençais à me dire que je faisais de mauvais choix, quand j’ai reçu ce manga en version épreuves non corrigées de la part des éditions Ototo. J’aurais pu vous en parler plus tôt, mais j’ai préféré attendre d’être proche de la date de sortie, afin que si le titre vous tente, vous n’ayez pas trop à attendre :p

Le pitch de départ est simple et efficace. Il y a 35 ans, un nouveau continent est sorti de nulle part, au beau milieu de l’océan pacifique ! Ce nouveau continent, que les gens baptisèrent Magmell regorge de ressources minérales, d’une nouvelle faune, d’une nouvelle flore, bref, c’est le paradis pour quiconque veut découvrir de nouvelle richesses. Depuis plus de 35 ans, l’humanité est attiré par ce continent qui lança de nombreuses vocation d’explorateurs !

J’ai immédiatement accroché à ce titre, qui m’a un peu rappelé Made In Abyss, sauf qu’ici, cela est fait de manière plus logique, plus simple. Le titre est vraiment axé sur l’aventure, et c’est vraiment dépaysant ! Sauf que voilà, Magmell est un territoire très dangereux, et beaucoup ne reviennent pas de leurs expéditions.

C’est là, qu’entre en jeu notre héros Yin Yô, à l’attitude nonchalante qui est ce que l’on appelle un « glaneur », un spécialiste de la recherche et du sauvetage. Et pour moi, c’est ici que réside l’intérêt principal de ce manga, car nous n’avons pas ici un jeune héros qui part explorer le monde, non, ici, on a un héros qui essaie de sauver les explorateurs. Certains sont  un peu naïfs, car ils pensent partir en simple randonnée sans avoir conscience du danger, alors que d’autres, montent de vraies expédition pour récupérer une plante ou un minerai très rare.

D’ailleurs, le titre met clairement en avant l’apat du gain et toutes les dérives que cela entraine. Ce manga n’est pas tendre, loin de là. Il y a des morts dans ce premier tome, car un accident est très vite arrivé quand on se trouve sur Magmell !! Je retrouve dans ce manga, ce que j’aime dans Toriko, avec des décors vraiment variés et un bestiaire vraiment très intéressant.

L’autre aspect attractif du titre, ce sont les pouvoirs que certains personnages possèdent. On n’en sait pas encore trop sur ce sujet, mais le peu qu’on en a vu laisse présager de très bons mystères sur ceux que l’on appelle les « Matérialisateurs ». Rajoutez à cela un graphisme percutant, un humour très bien dosé, et le dernier chapitre qui lance un cliffangher de folie, et vous avez ici, l’une des meilleures nouveauté de cette année 2019 !

Ma note : 18/20

Editeur : Ototo
Genre : Shonen
Nombre de pages : 176
Prix : 6,99€
Nombres de tomes : 1/4 (en cours)

 

Xander

 

11 réflexions au sujet de « Ultramarine Magmell tome 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s