Manga

Survivant T3, Peleliu T3 et Deep Sea Aquarium Magmell T2

Bonjour à toutes et à tous ! Vous allez bien ?

Je vous retrouve en ce dernier jour du mois de février pour vous parler de l’évolution de trois manga, édités chez Vega. La qualité est-elle toujours au rendez-vous pour chacun de ces titres ? Je vous dit ça, tout de suite 😉


Survivant 3Survivant T3

Déjà le troisième tome de cet excellent manga qui arrive toujours à se renouveler et à proposer de nouvelles difficultés pour notre malheureux Satoru. Par chance, à la fin du tome précédent, Satoru voyait arriver une nouvelle personne sur l’île avec la jeune Akina, ce qui était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il s’était passé.

Ce troisième tome va continuer de nous dévoiler des pans d’histoire, en nous expliquant ce qu’il se passe sur les autres îles, et que bien qu’il y ait encore des gens en vie, l’anarchie et la loi du pus fort ont pris le dessus. Cela vaut-il la peine pour Satoru d’y aller malgré tout ? Rien n’est moins sur, mais pour l’instant, les deux solitaires vont devoir apprendre à vivre ensemble et la chose ne va pas être simple.

Akina n’a pas eu à se débrouiller seule, et forcément, elle va commettre des erreurs, qui auront vite de graves conséquences. Satoru, de son coté, devra se montrer encore plus combattif pour parvenir à nourrir deux personnes, sachant qu’Akina n’a pas l’habitude de se rationner.

Avec ce tome 3, Survivant prends une nouvelle dimension, avec deux personnages qui ont vécus une catastrophe, mais pas de la même manière, et qui doivent donc apprendre l’un de l’autre.

Chronique du tome 1 et du tome 2

Ma note : 17/20


Peleliu 3Peleliu T3

Chaque tome de Peleliu se révèle être un modèle d’efficacité, tant le récit qui nous est narré est dur, mais se lit super bien grâce a un graphisme doux et chaleureux, qui dénote complètement avec la terreur quotidienne que vivent les protagonistes de ce manga.

Dans ce troisième tome, Tamaru va avoir de nouvelles difficultés et perdre encore bon nombres de compagnons. La faute aux ennemis ? Pas vraiment car cette fois, c’est la faim qui va venir miner encore plus le moral des troupes. La faim qui peut rendre fou n’importe qui, au point que pour protéger une ration, on serait prêt à tout.

À coté de ça, l’Empereur Hirohito délivre de nouvelles Félicitations Imperiales, pour la onzième fois, chose qui ne s’est jamais vue. Et paradoxalement, on se rend compte que tout ça, n’a que trop duré, et l’on est pas surpris lorsque un télégramme arrive et donne l’ordre d’appliquer « Sakura Sakura ». On peut d’ailleurs saluer la magnifique couverture, avec des cerisiers en fleurs, ce qui dénote une fois encore avec la dureté du manga, mais qui prends tout son sens à la toute fin de ce troisième tome.

Une fois de plus, ce seinen ne déçoit pas, et si je ne devait vous conseiller qu’un seul titre des éditions Véga, ce serait sans hésiter celui-ci.

Chronique du tome 1 et du tome 2

Ma note : 19/20


Deep sea aquarium magmell 2Deep Sea Aquarium Magmell T2

L’adage dit souvent qu’on garde le meilleur pour la fin, mais ici ce n’est pas le cas. Si les deux titres présentés plus haut ont su se bonifier à chaque tome, c’est l’effet inverse qui se produit pour Deep Sea Aquarium Magmell. Contrairement à Survivant ou Peleliu, ce n’était pas un coup de coeur, et j’attendais du deuxième tome qu’il développe une histoire autour de Kôtarô et du mystère qui entoure son père.

Mais non, à la place, on suit Kôtarô qui est devenu soigneur (il passe de balayeur à soigneur avec une facilité déconcertante soit dit en passant) et on tombe dans un schéma très répétitif puisqu’il va soigner un poisson par chapitre.  Alors oui, les graphismes sont superbes, l’ambiance sous-marine est vraiment très agréable et le bestiaire est vraiment d’excellente qualité, mais il faut quand même un minimum de scénario pour que j’ai envie de continuer. C’est un manga, et donc il doit raconter une histoire, là, j’ai eu plus l’impression de lire une encyclopédie sur l’océanographie, ce qui n’est pas ce que je recherchais.

La preuve est faite une nouvelle fois, qu’il vaut mieux un bon scénario, avec une histoire bien pensée, que de beaux dessins. Pour ma part, l’aventure Deep Sea Aquarium Magmell se termine ici, je préfère me concentrer et vous conseiller Survivants et Peleliu, qui eux, ont quelque chose à raconter.

Chronique du tome 1

Ma note : 12/20


Et voilà, ainsi s’achève cette chronique spéciale sur les éditions Véga. Je suis un peu déçu par Deep Sea Aquarium Magmell  mais tellement content de l’évolution de Survivant et Peleliu ! Je suis vraiment fan de ces deux mangas, et je ne saurais que trop vous les conseiller 😉

 

Xander

7 réflexions au sujet de « Survivant T3, Peleliu T3 et Deep Sea Aquarium Magmell T2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s