Manga

Rubrique 18+ : Métamorphose et Love Contest

Rubrique 18+

Elle est enfin arrivée, c’est la tant attendue rubrique 18+ !

Je vous en parlais la dernière fois, et vous avez tous été emballés par cette annonce d’une nouvelle rubrique, alors pour ce premier numéro, je me suis intéressé aux deux premiers hentai paru chez NihoNiba, à savoir Métamorphose et Love Contest.

Attention, cet article ne contient aucune image,  propos ou terme choquant. Aucune page explicite ne sera montrée ici. Cependant, les histoires racontées dans l’article s’adressent à un public majeur et averti.


métamorphoseMétamorphose

Résumé

Saki Yoshida est une élève solitaire, timide et effacée. Entre l’obtention de son diplôme du collège et son entrée au lycée, la naïve Saki décide de changer : nouvelle coiffure, shopping, tutos maquillage avec sa mère… C’est ainsi qu’elle rencontre Hayato, avec lequel elle découvrira du même coup sexe et drogue. Sous couvert de pornographie, l’auteur dénonce une société japonaise où les jeunes filles populaires se prostituent pour se payer de quoi rester à la mode, où les pères pressurisés vont jusqu’à violer leurs filles, et où les SDF se cachent pour survivre.

Mon avis 

En toute honnêteté, je ne savais pas à quoi m’attendre avant de me lancer dans le hentai. J’en avais déjà lu il y a quelques années, mais juste deux ou trois, cela ne m’avait jamais convaincu. Mais là, avec Métamorphose, je suis scotché ! Rarement je n’ai eu à lire une histoire si difficile et si prenante.

Nous suivons ici la belle Saki Yoshida, une étudiante un peu en retrait et qui, pour se faire des amies, décide de changer de look en se coupant les cheveux, se maquillant légèrement, mais rien de provoquant. Cela va être efficace car elle va rapidement se faire des amies.  Mais ce qu’elle n’avait pas vu venir, c’est qu’un homme, un peu plus âgé qu’elle, un certain Hayato, allait la conduire dans une descente aux enfers.

Metamorphose img1.jpg

Naïvement, la jeune femme va l’idéaliser et faire tout pour lui plaire, alors que ce dernier va l’utiliser, allant jusqu’à la droguer et la prostituer. La pauvre Saki va voir ses amies et sa famille lui tourner le dos, et elle n’aura aucun moyen de s’en sortir dignement. C’est vraiment un récit très difficile à lire car il se veut réaliste et dénonces les dérives de la société japonaise. Les scènes de sexes, très présentes et très détaillées (on est quand même dans un hentai) ne sont pas belles, puisque le situations qui ont lieu sont tout sauf agréables.

Si vous cherchez un hentai émoustillant, ce n’est pas celui-ci qu’il vous faut. Avec ce super One-Shot, le mangaka Shindo L frappe fort et propose un récit qui va vraiment vous rester en mémoire un bon moment. Par certains aspects, il m’a fait penser au roman L’Herbe Bleue et au film Requiem for a Dream, qui nous montre à quel point mettre le doigt dans l’engrenage de la drogue est dangereux, et encore plus si on est une femme.

Ma note : 18/20


love contestLove Contest

Résumé

Au club Seikodô (littéralement la « voie des rapports sexuels », un sport national) on enseigne aux lycéens à faire l’amour dans un esprit de compétition, entre performances physiques et artistiques. Kiyosato est résolu à perdre sa virginité avec la fille de ses rêves, il est donc certain de ne pas vouloir entrer dans ce très sérieux club de sexe. Or, lorsqu’un ami le convainc d’aller y faire un tour « juste pour voir », il aperçoit précisément celle dont il est amoureux… C’est ainsi qu’il décide de s’engager corps et âme dans cette discipline exigeante !

Mon avis 

Après le très trash Métamorphose, je me suis lancé dans Love Contest, qui est bien plus léger et aura donc moins d’impact, mais sera sans doute plus facile à lire ^^

Ici on est dans un titre un peu barré, puisque nous suivons un lycée réputé pour son célèbre club Seikodô que l’on peut traduire par « Voie des rapports sexuels ». Le principe est simple, comme dans n’importe quel club sportif, les adhérents vont s’entrainer, participer à des compétitions et tout ce qui va avec.  Ils seront jugés sur divers critères comme l’endurance, les positions etc…

Lovec contest img1.jpg

Dans le manga, le club Seikodô ne choque personne, un peu comme si la société acceptait ça, comme n’importe quel club de sport (je crois qu’il y a même des tournois nationaux xD). Une fois qu’on a intégré le concept, on suit sans trop de difficulté, les aventures de Kiyosato qui rejoint le club afin d’espérer sortir avec la fille qu’il aime. Sauf que cette dernière est la petite soeur d’une championne qui a gagné le tournoi 3 fois de suite et à quitté le lycée il y a de cela huit ans. Autant dire que la pression pèse sur les épaules de Hotaka, dont la réputation familiale est en jeu.

La lecture se fait toute seule, les scènes de sexes sont détaillés, comme dans tout hentai, mais je trouve que ça reste vraiment correct. Ce n’est jamais trash et on se prend vite au jeu de suivre leur entrainements, ou bien de savoir quel programme ils vont exécuter. J’ai eu l’impression que l’idée première était de copier un peu ce qui se fait en patinage artistique, avec un programme en duo mais aussi un programme libre, en solo.

Un manga un brin WTF mais qui passe plutôt bien et qui présente le sexe comme une discipline sportive et reprends les codes des shonen sportifs de manière originale.

Ma note : 15/20


Et voilà pour cette première rubrique 18+ ! J’espère qu’elle vous aura intéressée, que rien ne vous aura choqué, (si c’est le cas, n’hésitez pas à venir me le dire). Je termine avec un petit mot sur l’édition NihoNiba qui démarre très fort avec deux One-Shot en grand format (15x21cm)  avec une édition soignée, et qui propose entre autre un bon nombre de pages couleurs et une très bonne traduction.

 

Xander

13 réflexions au sujet de « Rubrique 18+ : Métamorphose et Love Contest »

    1. Non, au contraire c,’est super long à lire, ça fait dans les 200 pages, et comme c’est plus grand qu’un manga normal, ça rajoute de la lecture.
      Pour métamorphose, j’ai du mettre plus une heure trente pour le lire, c’est bien dense comme truc ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s