Manga

Rikudo tomes 12 et 13

Résumé

Avec le second tour du Strong Korakuen, la tension monte d’un cran. Au prix de gros efforts, Riku a décroché sa place parmi les demi-finalistes et, désormais soutenu par un véritable fan-club, il s’avance sur le ring face à la famille Kamishiro. Outre leur agressivité notoire, la stratégie de ces derniers est redoutable : utiliser les poings comme des aiguilles pour cibler les points vitaux…


Mon avis

Aujourd’hui on va parler seinen avec l’un de mes titres favoris du moment chez Kazé ! J’ai découvert ce titre dès sa sortie il y a maintenant deux ans, et je ne me suis jamais ennuyé dans aucun tome. Cette fois, je vais vous parler des tomes 12 et 13, qui sont évidemment passionnants !

Le tournoi du Strong Korakuen commence très fort avec un combat palpitant entre Riku et Mizuki. Je ne vais pas vous détailler le combat, car ce que j’ai trouvé plus intéressant, c’était la mise en lumière des entraineurs, des « corners » comme on dit dans le milieu. J’ai adoré voir les stratégies du coach Baba vraiment mise en avant. Avec ce combat, Riku passe un cap dans sa manière de se battre, mais aussi dans sa relation avec son coach car il comprend qu’il peut vraiment se fier à lui, même si sa tactique peu sembler étrange.

Nous allons également suivre le frère et la soeur Kashimiro, qui forment un duo détonnant. On va les voir évoluer sans aucun pitié pour leur adversaire, et c’est avec un certain enthousiasme que l’on assiste au face à face avec Riku qui nous laisse sur un super cliffangher en fin de tome 13.

Mais il n’y a pas que des combats dans Rikudo, et ces tomes 12 et 13 le prouvent bien, car entre les matchs, on va suivre toutes les personnes qui gravitent autour de boxeur. La notion de famille, de clan, est vraiment très présente et même Riku va finir par s’en apercevoir, car il va gagner en notoriété. Un début de fan-club va se former à sa plus grande surprise, et cela va être l’occasion de revoir Nazuna et Mihara, eux aussi  frères et soeurs, agrandissant ce sentiment de famille.

D’ailleurs, au cours de ces deux tomes, on va revoir d’ancien personnages et voir ce qu’ils sont devenus depuis qu’ils ont croisés la route de Riku. Il y a bien évidemment Hyodo, qui risque d’être le potentiel finaliste du Strong Korakuen, mais aussi, comme je vous le disait plus haut, Mihura. On va en apprendre plus sur ce dernier, car depuis que Riku l’avait laissé en piteux état on ne l’avait plus revu. Autant vous dire que cet affrontement a eu des répercussions sur Mihura et qu’il va se révéler être un compagnon idéal pour Riku, afin de lui faire prendre conscience de sa popularité croissante, et de ce que cela implique.

Les personnages féminins ne sont pas en reste non plus, et cela fait vraiment plaisir à voir. La coach Yukari est très présente dans ces deux tomes, mais l’on va aussi voir un confrontation assez particulière entre Nazuna et Naeshiro. Les douleurs, les non-dits et les craintes vont avoir leur importance, dans une nouvelle relation qui pourrait conduire à de solides amitiés que l’on avait pas vu venir.

Bref, je vais encore me répéter, mais Rikudo est toujours aussi excellent. C’est un titre que j’adore et qui se classe dans mon top seinen sans aucun soucis 😉

Ma note : 18/20

 

Xander

5 réflexions au sujet de « Rikudo tomes 12 et 13 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s