Manga

Journal d’une vie tranquille T1

journal-vie-tranquille-vega

Résumé 

Après une carrière riche et une vie bien remplie, Tetsuya Chiba n’aspire plus qu’à la tranquillité, au calme. Une vision dont il s’amuse souvent en voyant ses petits-enfants si plein d’énergie et de certitudes. Au travers de scénettes en flash-back, l’auteur né en 39 se remémore les grands moments de sa vie, sa jeunesse sous les bombes américaines, l’exil de Tokyo, son insouciance d’alors… mais aussi sa carrière, ses débuts, les moments durs, la mort de Tezuka… un récit de vie rocambolesque et pourtant empli d’un positivisme rafraichissant. Un témoignage rare signé d’un maître conteur.


Mon avis 

Voici un manga pour le moins original, puisqu’il raconte la vie d’un monument de la culture nipponne : Tetsuya Chiba, bien connu pour son célèbre titre Ashita no Joe.

Et qui de mieux pour raconter son parcours, que le mangaka lui-même ? C’est là toute l’originalité du titre, car dès le départ, Tetsuya Chiba nous raconte comment il avait pris sa retraite, et comment son éditeur est venu le chercher pour lui demander un nouveau manga. Après de nombreuses négociations, Tetsuya Chiba accepte d’écrire ce manga, mais à son rythme, et sous la forme d’un journal.

Journal d'une vie tranquille img1.jpg

Le récit alterne donc plusieurs phases. On y suit le mangaka à l’heure actuelle, avec ses petits soucis de santé, son quotidien avec sa femme etc… Mais aussi on fait quelques bonds en arrière pour découvrir quelle était sa vie lorsqu’il écrivait Ashita No Joe, qui était ses amis parmi d’autre mangaka célèbres.

Mais pour moi, le coeur du récit, réside dans son parcours que l’on va suivre depuis son enfance, alors qu’il n’est encore âgé que de 4 ans. Né en 1939, il vivra la guerre dès son plus jeune âge et nous allons découvrir le chemin complexe de sa famille pour retourner au Japon. Car à cette époque, sa famille ne vivait pas au Japon mais en Mandchourie. La guerre faisant rage, Tetsuya Chiba et les siens vont devoir retourner au Japon, mais le rapatriement ne se fera pas sans heurt. La fin de la guerre sera terrible car les Japonais ayant perdus, ils seront très mal considérés et devront se cacher pour espérer un jour rejoindre leur pays.

C’est donc un récit très dur et très personnel que nous livre ici Tetsuya Chiba, mais jamais il ne tombe dans le mélodrame. Il parvient à insuffler un optimisme incroyable à son récit. Bon, il y a quand même quelques passages assez difficiles comme l’histoire du poulet (celles et ceux qui ont lu ce manga savent de quoi je parle ^^) mais globalement c’est un récit vraiment positif. J’ai eu le sentiment tout au long de ma lecture que le mangaka ne s’était jamais laissé abattre dans sa vie, et c’est peut-être sa plus grand force.

Une fois de plus les éditions Véga font preuve d’un excellent choix en intégrant un récit vraiment fort dans leur catalogue. L’édition est comme toujours de qualité, le manga est un peu plus grand que d’habitude (1cm en haute et un 1cm en largeur) et se trouve être entièrement en couleur. Le prix est un peu plus élevé, 11€ contre 9€ sur leurs autres titres, mais rien de choquant puisque il est d’un format plus grand et tout en couleur.

Ma note 16/20

Xander

10 réflexions au sujet de « Journal d’une vie tranquille T1 »

  1. J’ai lu quelques chapitres en librairie et je suis un peu déçue pour ma part. Je trouve ça assez anecdotique. Certes, j’ai aimé la bonhommie du personnage et sur le papier son parcours de vie est intéressant mais c’est traité trop légèrement pour moi…

    Aimé par 1 personne

    1. Tu n’as pas du tomber sur les chapitres très sérieux, car crois moi, certains étaient chauds quand même, et pas léger du tout.
      Décidément, rien ne semble te convaincre en ce début d’année, tu as revu tes niveaux d’exigences à la hausse ? xD

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s