Manga

Sprite T1

Sprite 1.jpg

Résumé

D’abord, des flocons noirs tombèrent du ciel… Puis il y eut ce terrible séisme, le raz de marée noir et… plus rien. Yoshiko, ses amies et son oncle se retrouvent bloqués au sommet d’un gratte-ciel quand la catastrophe frappe Tokyo. Aucun survivant ne sait ce qui s’est passé, mais déjà la panique s’empare de certains, tandis que d’autres profitent de la confusion pour s’approprier les maigres ressources restantes. Tous ont compris que leur monde ne sera plus jamais le même.


Mon avis

« Sprite » est un manga terminé en quinze tomes qui a débuté en 2009. On doit cette oeuvre à Yugo Ishikawa que vous connaissez peut-être déjà pour sa série « Wonderland » encore en parution en France.

Ce seinen assez sombre possède un rythme soutenu. Le premier tome se termine à peine, et le lecteur est déjà en possession de tous les éléments nécessaires à sa compréhension de l’histoire. Toute une flopée de mystères est également au rendez-vous, et le suspense est déjà à son comble. Impossible de vraiment savoir quel optique va prendre ce titre après lecture d’un seul et unique tome, mais la qualité est là, ce qui n’augure que du bon pour la suite.

Au cours de ce premier tome de « Sprite » un groupe hétéroclite se forme par la force des choses. En effet, une catastrophe de nature inconnue et très étrange s’abat sur Tokyo, emprisonnant un petit nombre de personne au dernier étage d’une très haute tour. Coincés tous ensemble, les caractères de chacun vont vite transparaitre.

Les personnages se cernent en effet très vite. L’héroïne est particulièrement attachante, mais les autres protagonistes ne sont pas en reste. Des amies de lycée de cette jeune fille, à son oncle gravement atteint de misanthropie, ou du couple de voisins ayant déjà subi une catastrophe naturelle de grande ampleur, à un autre binôme de voisins d’un égoïsme absolu, chaque personnalité se dessine très vite et avec une grande précision.

C’est donc un manga possédant un grand potentiel qui démarre sous nos yeux. L’atmosphère fantastique, presque mystique, qui s’en dégage est loin de me déplaire et j’ai déjà hâte de lire le prochain tome de cette série que je découvre avec un train de retard. Si vous aussi vous êtes passé à coté de ce titre, je vous conseille grandement de réparer cette lacune au plus vite 😉

Ma note : 8,5/10

Et vous ? Connaissez-vous ce titre ? l’aviez-vous lu lors de sa sortie ou alors, est-ce que comme moi vous étiez passé totalement à coté ?

Opale

Publicités

13 réflexions au sujet de « Sprite T1 »

  1. Je vais détonner avec ton avis ^^! J’avais aussi beaucoup aimé le tome 1, je trouvais l’univers accrocheur et l’écriture dynamique. Malheureusement au fil des tomes, le souffle est complètement retombé pour moi et j’ai même été assez déçue du travail et des choix de l’auteur. J’ai donc arrêté en cours de route (après le tome 6) même si j’aurais aimé avoir le fin mot de l’histoire ^^

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s