Manga

Murciélago tome 1 et 2

Résumé

Kuroko n’est pas une bonne personne. C’est une psychopathe lesbienne, une obsédée sans éthique ni principes. Alors qu’elle est en passe de se faire exécuter pour les (trop) nombreux meurtres qu’elle a commis, elle se voit offrir la possibilité d’être graciée … à condition de devenir une tueuse au service de l’État. Autant dire qu’elle accepte avec le sourire ! La voilà donc en binôme avec la dynamique Hinako, qui s’avère être une conductrice hors pair et tout-terrain, toujours prête à rougir face au comportement lubrique de sa collègue. Kuroko exécute de bonne grâce ceux qui menacent l’ordre. Par contre, rien ne l’oblige à faire ça sans dégâts…


Mon avis

Alors là, je pense qu’on tient le titre le plus déjanté de l’année, et franchement, un grand bravo aux éditions Ototo de nous proposer cela en France. Les deux premiers tomes sont sortis en même temps, ce qui est une bonne idée puisque le premier arc, Murder Party qui se compose de 7 chapitres est à cheval sur les deux tomes. Pour info, le titre est toujours en cours au Japon et compte pour le moment 12 tomes parus.

L’histoire nous présente Kuroko, une tueuse à gage condamné à mort pour avoir éliminé plus de 700 personnes au cours de sa carrière. Sauf que finalement, on va lui proposer un marché intéressant. Face à une grande augmentation de la criminalité dans le pays, les forces de l’ordre ne parviennent plus a géré ds situations extrêmes, et le gouvernement va faire un essai en réhabilitant une tueuse proféssionelle, qu’il pourront surveiller, et éliminer si elle sort trop du rang.

Pour Kuroko, c’est vite vu, elle ne va pas refuser, après tout, elle était condamnée à la peine capitale. Alors pouvoir continuer à tuer sous ordre du gouvernement, ça lui plait bien. Et pour une fois, elle éliminera des criminels, ce qui lui donnera bonne conscience ^^

Derrière cette petite mise en bouche alléchante, se cache un titre fou, qui va à cent à l’heure et qui n’est pas vraiment à prendre au premier degré. En effet Kuroko est juste ingérable a a un sacré caractère. Elle n’hésitera pas à n’en faire qu’à sa tête, surtout si une jolie fille est dans le coin. Car oui, Kuroko est lesbienne et elle le revendique. Un peu perverse (voire beaucoup en fait^^) elle n’hésite pas à draguer et pervertir toute personne de la gent féminine passant non loin d’elle. Il y a un petit coté City Hunter, avec Ryo Saeba qui ne sait pas résister aux jolies femmes. D’ailleurs, un peu comme dans City Hunter, Kuroko sera accompagné d’une jeune femme qui essaiera de la tempérer.

On est donc sur un schéma classique, connu mais loin d’être inintéressant. On va suivre plusieurs enquêtes, en quelques chapitres, et il faudra attendre la première longue intrigue pour voir le potentiel de ce manga. Comme je vous le disait au début de l’article, c’est au cours des sept chapitres de l’arc Murder Party qu’on va vraiment rentrer dans le vif du sujet. Au cours de cet arc, on va voir plusieurs protagonistes, qui à mon avis seront des personnages secondaires que l’on reverra rapidement.

L’une des forces principale de Murciélago, c’est le trait du mangaka Yoshimurakana. Il arrive à donner des expressions et des mouvements de corps irréels à ses personnages, et surtout à Kuroko. Parfois très belle, suivant la scène elle peut se révéler très flippante, notamment quand elle penche sa tête sur le coté et qu’elle adopte un sourire digne du chat du Chesire ou du Joker ^^ Si à cela vous rajoutez des scènes d’actions explosives, un rythme effréné et un humour omniprésent vous obtenez l’OVNI de l’année, et ça fait un bien fou !

Ma note : 18/20

Et vous ? est-ce que ce titre si particulier vous tente ? C’est vrai qu’il ne paie pas de mine comme ça, mais en toute honnêteté il vaut le détour. N’hésitez pas à me donner vos impressions si jamais vous l’avez lu, ou même si vous ne l’avez pas lu d’ailleurs, sans oublier le petit like qui fait plaisir :p

 

Xander

22 réflexions au sujet de « Murciélago tome 1 et 2 »

    1. Il faut l’essayer, car il réserves de bonnes surprises oui ^^
      Opale, je pense pas qu’elle adhère au truc, en tout cas ce n’est pas une de ses priorités. Allan n’a pas encore eu l’occasion de le tester non plus.

      Et oui, 18/20 c’est mérité *-*

      Aimé par 1 personne

  1. L’une des grosses surprises de l’année de mon coté! Le côté WTF est à mille lieu de ce que l’on peut voir chez Akata par exemple, je le trouve plus subtile et moins lourd. Le duo est à mourir de rire, je les adore meme quand elles sont en solo. J’attends avec impatience la suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s