Manga

La princesse et la bête tomes 1 à 3

Résumé 

Un territoire défendu, plongé dans une atmosphère hostile… C’est là que vit un peuple de créatures étranges qui, autrefois, dominait et dévorait les hommes. Salifie est la 99e sacrifiée offerte à leur terrifiant roi. Ayant été élevée pour devenir une offrande, la jeune fille ne craint pas ce souverain et attend sagement la nuit de la cérémonie. Lorsque celle-ci découvre les secrets de ce roi qui n’a pas de nom, le destin prend un tournant inattendu pour ces deux êtres que rien ne devait rapprocher…


Mon avis

La princesse et la bête est un shojo qui a débuté au japon en 2015 et dont le tome 1 vient d’être publié en France en juin dernier. Ce manga compte déjà 8 volumes au pays du soleil levant et est toujours en cours de parution. Il s’agit de la première oeuvre de Yû Tomofuji à parvenir jusqu’à nos frontières bien que cette mangaka ai déjà publiée quatre one shot dans son pays.

Dans ce premier tome de La princesse et la bête, nous suivons les aventures de Salifie, une jeune fille douce et pure destinée à être offerte en sacrifice à une terrifiante bête. En effet, à la suite d’une guerre sanglante, un pacte a été conclu entre le royaume des Hommes et celui où vivent des créatures monstrueuses. Il y est stipulé que pour que la paix perdure, les humains doivent offrir des sacrifices régulier pour montrer leur soumission.

Cette histoire vous fera forcément penser au conte de Walt Disney « la belle et la bête ». Il est vrai qu’il y a quelques points communs flagrant. Mais l’ambiance est très différente. Ici, l’ambiguïté des personnages et l’ambiance légèrement inquiétante donne un aspect un peu plus mature au produit final. D’ailleurs, le secret que cache le monarque de ce royaume étrange est bien plus profond que celui caché par la bête de Walt Disney. La révélation de ce mystère se fait d’ailleurs assez tôt dans le volume.

L’histoire peu ainsi rapidement se concentrée sur la relation qui se noue entre l’héroïne de ce récit et ce souverain à la personnalité torturée. Avec ce manga, nous nous trouvons bien dans un shojo, et les sentiments des différents personnages sont donc au coeur de l’intrigue qui se développe au sain de ce passionnant univers fantastique. Les fans de contes de fées autant que les fans de romance trouveront leur bonheur en parcourant les pages de ce tome à l’ambiance très douce bien que parfois légèrement inquiétante. Le scénario développé n’est pas non plus en reste, et le final du premier tome laisse notre étrange couple dans une situation assez épineuse.

Très rapidement, il va être question de rivalité entre Salifie et de nombreuses prétendantes, avec notamment une certaine Viviane, prête à tout pour arriver à ses fins. Autant vous dire que la vie n’est pas facile pour la jeune humaine, mais c’est surtout la mise en lumière de Amito, une prétendante de la race reptilienne qui va apporter de nouveaux rebondissements et deviendra la toute première alliée de Salifie, au grand désarroi d’Anubis.

Mais l’histoire de ce manga ne va pas tourner autour des potentielles princesses, car très vite, le plus proche garde Royal de Leo, va faire son apparition. Ce reptilien du nom de Jörmungand va commencer à étoffer un peu l’univers du titre, et l’on va découvrir comment sont les autres pays. Un lien entre lui et Amito nous est d’ailleurs raconté via un Flash-Back fort intéressant qui permet de se rendre compte, que tout n’est pas très beau au pays des démons.

Une excellente découverte, avec ce titre, qui est loin d’être niais, et qui sous ses airs de joli conte romancé propose une vraie histoire cohérente et un univers qui risque de s’étoffer au fil des tomes.

Notre note : 16/20

Alors ? que pensez-vous de ce titre ? Est-ce qu’il vous intéresse ou bien est-ce que ce n’est pas trop votre truc ? Exprimez-vous dans les commentaires, si vous avez des questions, n’hésitez pas,  on y répondra avec plaisir 😉

 

 Opale et Xander

25 réflexions au sujet de « La princesse et la bête tomes 1 à 3 »

  1. Ça me tentais bien, mais j’avais un peu peur que ça ressemble trop à La Belle et la Bête, mais vu ce que vous en dites, ça à l’air sympathique !
    Par contre, je trouve pas les dessins très beaux … elle est chelou la bête avec son look de pseudo tigre à dents de sabre 😐

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s