Manga

Les montagnes hallucinées Tome 1

Les montagnes hallucinées 1

Résumé :

En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Pr Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence…

Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer !


Ce que j’en ai pensé :

C’est une adaptation en manga d’un des plus grands chefs-d’oeuvre écrit par H.P. Lovecraft qui nous est offerte par le mangaka Gou Tanabe. On retrouve dans les pages de ce tome une première moitié de l’histoire. Il faudra donc attendre la parution du second et dernier volume de cette série pour découvrir ou redécouvrir la conclusion de cette intrigue.

Le premier point à aborder ici, et non des moindre, est l’édition réellement sublime qui a été effectuée par les éditions Ki-oon. Ce manga est certes un peu couteux (15 euros), mais ce prix est tout à fait justifié. Si vous n’avez pas eu l’occasion de tenir ce premier volume en main, vous ne pouvez pas vous douter du sens du détail dont à fait preuve l’éditeur.

Les Montagnes hallucinees img1.jpg

De l’authenticité dans votre bibliothèque

En effet, ce manga ressemble à un livre ancien avec sa couverture effet cuir. L’illustration principale ainsi que le résumé situé sur la quatrième de couverture sont imprimés avec un léger relief très agréable au touché qui donne à cet ouvrage un cachet supplémentaire. Le papier utilisé est épais et de très bonne qualité. Sa blancheur éclatante contraste agréablement avec les planches sombres et angoissantes qu’il contient.

En bref, avec « Les montagnes hallucinées » vous aurez entre les main un très bel objet digne de figuré dans une bibliothèque de qualité. Pour tous ceux qui chercherait une idée de cadeau originale, je peux vous assurer que ce livre saura faire son petit effet en sortant d’un joli paquet cadeau.

Parlons maintenant du contenu de cet emballage si attrayant. Etant une grande fan de H.P. Lovecraft, mes exigences étaient assez élevée en ce qui concerne cette adaptation. Et globalement, le pari est réussi. On retrouve parfaitement l’ambiance du récit original avec cette façon si personnelle qu’avait l’auteur de nous présenter des histoires fantastiques de façon à les faire ressemblées à des aventures scientifiquement étayées.

Les Montagnes hallucinees img2.jpg

Une atmosphère graphique à couper le souffle

Les dessins de Gou Tanabe sont vraiment magnifiques même si certaines planches sont un peu sombres à mon goût. L’ambiance pesante et angoissante est parfaitement retranscrite. Ceux qui découvriront ce récit pour la première fois ressentiront le suspense de cette histoire avec force.

Par contre, je ne suis pas vraiment convaincue par la mise en image des horreurs Lovecraftiennes proprement dites. J’imagine que j’avais placé la barre un peu trop haut et qu’aucune représentations physiques ne pourront jamais être à la hauteur de ce que mon imaginaire à pu construire en lisant pour la première fois les lignes de « l’appel de Cthulhu ». Pour moi, les choses horribles qui se cachent dans l’ombre des récits de Lovecraft tiennent plus de la sensation globale que d’une représentation physique claire. Du coup, les voir dessinées de manière si pragmatique, si réelle, me donne l’impression de perdre un peu de la magie qui imprègne les récits de ce maitre du fantastique. Mais il ne s’agit là que d’un ressenti personnel. J’imagine que certains trouveront à contrario, les représentations parfaites.

Cette mise en image d’un récit culte ( tout comme cela a récemment été fait pour « Voyage au centre de la terre » ) est un bon moyen de découvrir une oeuvres classique et de la faire connaitre d’un nouveau public. Après, si vous connaissez déjà l’oeuvre originale, à vous de savoir si vous saurez tolérer la vision qu’une autre imagination que la votre à pu imprimer à ce magistral récit…

Ma note : 7,5/10

Opale


L’avis de Xander :

Contrairement à Opale, je ne connait pas du tout H.P Lovecraft, bien que l’on ai plusieurs de ses romans dans notre bibliothèque (oui, honte sur moi). Ce fut donc une totale découverte et j’ai vraiment adoré. Le rythme est assez lent, mais on ne s’ennuie pas un seul instant car l’on est vraiment captivé par tous les mystères que nos explorateurs rencontrent. Le trait de Gou Tanabe est sublime, et l’édition Ki-oon, en grand format avec reliure de type cuir, est splendide.

Ma note : 17/20

Et vous, êtes-vous prêt à affronter les périls de l’Antarctique ainsi que ceux des cauchemars nés de l’imagination d’H.P. Lovecraft ? N’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaire et/ou à liker cet article s’il vous à plu ! 

23 réflexions au sujet de « Les montagnes hallucinées Tome 1 »

  1. J’avais vu passer la couv dernièrement, mais sans que ça me parle.
    Les dessins ont l’air splendide et l’ambiance bonne. Le syno m’intrigue, reste le prix (même si l’édition est belle, du coup c’est du grand format ou format normal ?).

    Aimé par 2 personnes

    1. Pour le prix, c’est 15€, mais, effectivement c’est plus grand qu’une manga classique, et surtout, c’est deux fois plus épais.
      En fait, au Japon, ça a été édité en 4 tomes, et chez nous Ki-oon, éditent ça en 2 tomes. Du coup tu paies 15 balles le tome, mais en fait, tu en as deux. Et l’édition est super belle, avec une couv reliée cuir *-*

      Aimé par 2 personnes

  2. Grande fan de Lovecraft, je pense que je vais me laisser tenter… les planches que vous montrez ont l’air vraiment extra !
    Et puis on pourra bientôt comparer avec l’adaptation de François Baranger qui après avoir illustré L’appel de Cthulhu s’est lancé dans celle des montagnes hallucinées 😉

    Aimé par 1 personne

  3. J’aimerai beaucoup le lire, je suis dans le même cas que Xan je ne connais pas Lovecraft, j’en avais jamais entendu parler je crois, et je n’en ai pas dans ma biblio par contre.
    Excellent cet article en couple, c’est trop cool en plus de pouvoir partager la passion, les frais…

    Aimé par 1 personne

        1. Ah ok, je n’étais pas au courant (en même temps, c’est mon premier récit de lui et il n’y a rien de tout cela dedans ^^)
          Après, vu l’époque, beaucoup l’étaient malheureusement, comme par exemple Hergé. Et le pire, c’est que pour l’époque, c’était normal :/

          Aimé par 1 personne

          1. Oui, il ya un certains nombre d’auteurs du passé qui l’étaient, mais il est un de ceux qui l’a écrit ouvertement dans ces récits.
            Si tu lis en anglais procure-toi Horror at Red Hook par exemple ou recherche le poéme On the creation of the niggers…
            Après, il ne s’agit que d’une démarche personnelle et familiale, et je reconnais sans hésitation combien il a apporté à l’imaginaire horrifique.

            Aimé par 1 personne

  4. Je confirme que l’édition est juste sublime. L’objet livre est un vrai bijou à avoir dans sa bibli (même si la posture debout ne sera peut-être pas bon pour lui à la longue…). Pour le contenu, ce sera l’une de mes lectures de ce début de semaine et il me tarde de découvrir ainsi un récit de Lovecraft que je ne connais que de nom ^^’

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s