Manga

Deep Sea Aquarium Magmell tome 1, Peleliu tome 1, Survivant tome 1

Bonjour la compagnie !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter trois manga de la nouvelle maison d’édition Vega qui se lance sur le marché, avec des titres d’excellentes qualité.


Peleliu 1Peleliu tome 1

Résumé

La bataille de Peleliu, nom de code Operation Stalemate II (« impasse » en français), s’est déroulée durant la Seconde Guerre mondiale entre les États-Unis et le Japon dans le Pacifique entre septembre et novembre 1944 sur l’île de Peleliu, dans l’archipel des Palaos.

Le général américain avait prévu que l’île serait sécurisée en quatre jours, mais en raison de fortifications bien installées et de la forte résistance japonaise, les combats ont duré plus de deux mois. Cette bataille est sûrement la plus controversée de la guerre, en raison de la valeur stratégique douteuse de l’île et du grand nombre de morts. En effet, après la victoire américaine décisive dans la bataille de la mer des Philippines, l’aviation japonaise ne représentait plus une menace aussi sérieuse et l’objectif de Peleliu apparaissait donc non stratégique.

Mon avis

Voici un titre assez dur dans le sujet traité, mais qui heureusement est adouci par le trait rondouillard du mangaka. Nous y suivons Tamaru, un soldat japonais parmi tant d’autres qui se retrouve là sans trop savoir pourquoi. Nous allons le voir évoluer et prendre pleinement conscience de l’enjeu de la bataille qui va se dérouler sur la petite île de Peleliu.

Il faut savoir que cette bataille a vraiment eu lieu est qu’elle est la plus terrible bataille du pacifique, juste derrière la tristement célèbre bataille d’Iwo Jima. Au travers du jeune Tamaru, on va découvrir l’envers du décor et s’attacher, rapidement et pour peu de temps a des soldats qui ne serviront ici que de chair à canon.

Peleliu img1Tamaru, était mangaka avant que la guerre n’éclate. Il va donc être chargé de narrer les aventures de ses compatriotes tombés au combat, en espérant ne pas tomber lui aussi. C’est lui qui sera chargé d’écrire les lettres pour les familles, en racontant comment, leur fils ou leur mari est mort héroïquement sur le champ de bataille.

D’instinct, le manga peut ne pas paraitre très plaisant, on se dit « ouais, bof, un truc de guerre, avec des dessins moyens, très peu pour moi » et pourtant, je vous conseille vraiment ce manga. C’est un récit poignant qu’il est difficile de lâcher tant on veut voir comment le jeune Tamaru va se sortir d’une situation fichue d’avance.

Ne vous arrêtez pas aux dessins, car bien que particuliers, ils sont nécessaires à la lecture, car sans leur coté ronds et enfantins, le titre serait beaucoup trop dur à lire, tant ce qui s’y passe est terrible, car on parle quand même de milliers de morts.

Ma note : 19/20


Survivant 1

 

Survivant tome 1

Résumé

À la suite d’une catastrophe naturelle, le jeune Satoru se retrouve seul au milieu d’une nature redevenue hostile. Ce jeune homme urbain, assisté et apeuré va devoir réapprendre, par le souvenir, la logique ou la nécessité, les gestes et les techniques qui lui permettront de survivre. En attendant, il devra affronter les bêtes sauvages, les rats ou les humains, et, bien pire, la faim, la peur et la solitude. Satoru réussira-t-il à survivre ?

 

Mon avis

On reste dans un récit difficile, mais d’un niveau plus bas car non tiré de fait réels, contrairement à Peleliu. Ici, nous allons découvrir, Satoru, un jeune adolescent de tout juste 14 ans, qui se réveille seul dans une grotte à la suite d’un séisme. En effet, ce dernier était en randonnée avec sa famille, lorsque la Terre s’est mise à trembler. Sauf que dans les grottes, Satoru se retrouve isolé.

Nous avons donc ici un récit avec un seul personnage, en tout cas pour ce premier tome. C’est du pur récit de survie, et croyez-moi, Satoru va en baver !! À l’instar d’un film comme Seul au monde, Satoru va devoir très vite apprendre à chasser, à se fabriquer des équipements, se construire un abri et surtout, essayer de retrouver les siens. Je ne vous en dit pas plus sur ce pan de l’histoire car il y a de sacrées révélations, notamment sur ce qu’il s’est vraiment passé.

Survivant img1Les dessins sont vraiment très agréables, c’est clair, lisible et la nature est vraiment bien détaillée, on sent que l’auteur maitrise son sujet. Pour le personnage principal, c’est un peu moins joli, il y a parfois quelques variations étrange dans le visage de Satoru, mais rien de trop tragique.

Le seul petit défaut que j’ai noté, est la capacité du jeune ado, à s’adapter, à apprendre, mais surtout, à penser à tout ! Je veux bien qu’il avait l’habitude de faire de la randonnée en famille, mais parfois, il pense à des choses dont je n’avais même pas idée. C’est un peu dommage car ça casse parfois le réalisme du récit, mais ici aussi, c’est de l’ordre du détail. Il faut bien que le personnage soit un minimum débrouillard, sans quoi il serait mort de fin et de soif au bout de quelques jours, et il n’y aurait pas eu d’histoire ^^

Ma note  : 16/20


Deep sea aquarium magmell 1Deep Sea Aquarium Magmell tome 1

Résumé

Dans la baie de Tokyo a été construit un superaquarium à plus de 200 mètres de profondeur. Le Deep Sea Aquarium Magmell est le seul au monde qui peut observer de près la vie sous-marine sauvage de ces profondeurs. L’occasion de découvrir mystères de la nature et créatures improbables. Kaitaro Amagi, a décidé de travailler comme nettoyeur à l’Aquarium Magmell. En fait, il adore les étranges créatures des profondeurs et est fasciné par ce monde encore inconnu. Un jour, une rencontre avec le directeur Otosezaki Minato va bouleverser sa vie, et le mener sur les chemins aventureux de la recherche.

Mon avis

Et voilà le troisième titre des éditions Véga, avec le très beau Deep Sea Aquarium Magmell ! Graphiquement, c’est vraiment le plus beau des trois manga, on retrouve un trait assez féérique et enchanteur, à mi-chemin entre L’atelier des Sorciers et Made in Abyss, mais ici le mangaka axe ses dessins sur les fonds marins, logique.

L’histoire par contre, est pour le moment assez banale, mais on prends beaucoup de plaisir à découvrir le jeune Kôtarô, qui travaille dans le seul aquarium au monde qui permet de voir les créatures des profondeurs.  Ce dernier est passionné par la vie sous-marine, et bien que je n’ai pas spécialement d’attrait pour cela (j’aurais même tendance à fuir tout ce qui s’y rapporte de près ou de loin) Kôtarô parvient à communiquer sa passion et son engouement au lecteur.

Deep Sea Aquarium Magmell img 1J’ai pris beaucoup de plaisir à le voir évoluer dans cet immense aquarium et j’ai appris beaucoup de choses très intéressantes. Même si on a un petit coté tranche de vie assez tranquille, on sent qu’il y a un passé derrière Kôtarô dont le père semble avoir disparu. Sa rencontre avec le directeur de l’aquarium va d’ailleurs bouleverser le quotidien de Kôtarô qui va se révéler particulièrement doué pour comprendre et soigner les créatures marines.

Il y a beaucoup de respect pour la vie aquatique dans ce manga. Je ne dirais pas que c’est un récit écolo, mais le mangaka prends vraiment la peine de nous expliquer le fonctionnement de chaque espèces (et ce n’est pas pompeux bien au contraire), son mode de vie, son évolution etc…

Même s’il n’a pas ma préférence parmi les trois titres que je vous ai présentés, Deep Sea Aquarium Magmell est vraiment un superbe manga qui nous emporte dans les profondeurs sous-marines avec un réel bonheur. Le final est vraiment magnifique, et j’ai hâte de lire le prochain tome (tout comme  pour Peleliu et Survivant *-* )

Ma note : 15/20


Et voilà, ainsi s’achève cette présentation sur les tout premiers manga des éditions Véga. J’adore vraiment le ton qui est donné à chaque titre, car même s’il sont dans des registres différents on ressent une volonté de proposer des manga qui ont quelque chose à raconter. Le plus poignant étant pour moi Peleliu, qui m’a mis une vraie claque !

Un mot sur l’édition qui est vraiment d’excellente qualité. Le papier est épais, le format est souple et je n’ai décelé aucune coquille, ni bavure d’encre. La traduction des trois manga est assuré par Fujimoto Satoko et c’est globalement correct. Je n’ai relevé que deux tournures de phrases particulières. À un moment, il est écrit dans l’un des manga « Tout est entouré de la mer. » Il aurait mieux valu dire « Tout est entouré par la mer ». Un petit détail, certes, mais qu’il faudra corriger à l’avenir 😉

Bref, vous l’aurez compris, je suis vraiment conquis par les éditions Véga et je vous invite à essayer leur manga (foncez sur Peleliu) qui sont sortis aujourd’hui dans toutes les bonnes librairies !

Xander

 

29 réflexions au sujet de « Deep Sea Aquarium Magmell tome 1, Peleliu tome 1, Survivant tome 1 »

  1. À la limite il n’y a que le 1er qui me tenterai par son sujet…mais alors les dessins…bof quoi lol…et les autres le syno m’interesse pas mais les dessins sont beaux lol.
    Bref j’attendrai de voir l’évolution des titres avant de tenter.

    Aimé par 1 personne

  2. Zut celui qui m’intéressait le plus à l’air d’être le plus banal des trois lol Je suis trop faible devant des beaux dessins…
    En tout cas, je note pour Peleliu qui me tente beaucoup, moi l’amatrice d’Histoire.
    Merci pour les reviews qui tombent bien avant mes achats de ce weekend ^^

    Aimé par 3 personnes

    1. Oui, le plus beau n’est pas forcément le meilleur, mais il est bien quand même.
      J’ai adoré les 3 titres, mais ma préférence va à Peleliu ❤️❤️
      Content que mes avis t’aident à faire tes achats en tout cas 😁
      Et merci pour ton commentaire 😘

      Aimé par 1 personne

    1. Pour Peleliu, comme c’est basé sur des faits réels, il n’y aura pas de grand changements dans les tomes suivants. Ça va raconter l’histoire, tout simplement. Donc je pense, que dans 5 tomes, j’en dirais toujours la même chose 😉

      Celui qui peut baissé ou monter en qualité, c’est survivant, à voir en effet comment ça évolue.

      Bref, je vais suivre ces trois séries de près :p

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s