Manga

Firefly Tomes 1 et 2

Résumé :

Les trois fils Tadamura retournent dans leur village natal avec leurs familles pour les funérailles de leur mère. La veillée funèbre est l’occasion de faire ressurgir les bons et mauvais souvenirs du passé. Une fois tout le monde endormi, une des petites filles de la défunte est témoin d’une scène effroyable : le corps de sa grand-mère se déplace tout d’un coup en rampant hors de la maison !!

Le lendemain, tout le monde part à la recherche du corps, mais tout semble bizarre. Une brume entoure le village et quiconque essaie de la franchir est pris de malaises. Il n’y a plus d’électricité ni d’eau et la nourriture est moisie. Et surtout, tous les habitants ont disparu ! L’horreur ne fait que commencer et une terrible menace se rapproche…


Ce que j’en ai pensé :

« Firefly » est un manga en trois tomes édité chez Komikku. Ce seinen à l’ambiance angoissante vous fera frissonner à coup surs ! Entre veilles superstitions et rapports de famille houleux, le lecteur se retrouve pris dans une tourmente des plus étranges.

Ce titre que je n’attendais pas spécialement m’a finalement totalement accroché. J’ai été happée dans cet univers malsain qui se situ pourtant à la frontière d’une réalité qu’aucun de nous ne songerai à remettre en doute. Les personnages de cette histoire réagissent d’ailleurs d’une manière très crédible que j’ai beaucoup aimé. Au lieu de sauter directement à des conclusions ésotériques, comme c’est parfois le cas dans d’autres récits, ils s’empressent d’imaginer des réponses rationnelles à leurs interrogations.

Un casting haut en couleurs

Dans « Firefly », nous suivrons pas moins de 7 protagonistes. Certains seront d’entrée de jeu présentés comme les personnages principaux du récit, mais je suis certaine que chacun d’entre eux aura son rôle à jouer. Il s’agit ici d’une famille se réunissant pour les funérailles d’une grand-mère dont la vie à prit fin dans le village de campagne où elle a toujours vécus. Ses trois fils, ainsi que les enfants de ceux-ci, se retrouvent donc dans le pavillon de cette vieille dame pour honorer sa mémoire et lui faire leurs adieux.

Firefly img1.jpg

On constatera très vite que beaucoup de querelles familiale couvent sous la surface… Certaines bien plus grave que d’autres. Mais les choses vont prendre une tournure étrange, voir même angoissante. En effet, le village va se retrouver couper du monde par une étrange brume infranchissable. Eau courante, électricité, téléphones portables, lignes fixes, absolument tout est tombé en panne d’un seul et même coup, laissant nos protagonistes dans une totale solitude face aux multiples dangers qui le guettent. Chacun d’eux va ainsi pouvoir révéler ses forces et ses faiblesses et prouver qu’ils ne correspondent pas forcément à l’image qu’ils pouvais renvoyer. Mais les choses vont encore empirer et devenir plus étrange, plus nébuleuses et bien plus terrifiantes.

Un récit sous haute tension

Impossible d’en dire plus sans briser le suspense qui est l’un des grands points forts de ce titre. Le rythme est vraiment bon et vous ne vous ennuierez pas une seule seconde au cours de ces deux tomes. J’espère que le dénouement sera à la hauteur de l’attente que ce récit a engendré chez moi, et qu’il engendrera sans doute chez beaucoup de lecteurs.

Firefly img2.jpg

Aux dessins, nous retrouvons Nokuto Koike qui avait travaillé sur « Scary Town » ou « Mushroom ». Son trait est clair et vraiment percutant. Il nous gratifie ici de personnages aux liens de parenté évidents sans pour autant que les ressemblances ne nous empêche de différencier les différents protagonistes du récit. Ce n’est par contre pas lui qui se charge du scénario de « Firefly ». Celui-ci est assuré par Ryukishi07, un collectif à l’origine d’un anime et d’un jeu vidéo « Hinamizawa, le village maudit ».

En bref, je ne saurais trop vous conseiller de tester ce titre pour peu que vous soyez un adepte du genre. Un engagement sur trois tomes n’est pas trop effrayant… Mais l’histoire que vous découvrirez le sera forcément ! Alors n’hésitez plus !

Ma note : 8,5/10

Êtes-vous tenter par ce seinen grâce auquel frissons et sueurs froides sont garanties ? Attendrez-vous la fin de sa parution pour le dévorer d’une traite ou votre impatience l’emportera-t-elle ? Je serais ravie de recevoir vos commentaires et d’y répondre. Et puis, n’hésitez pas non plus à liker cette chronique si elle vous à plu 😉

*Article rédigé par opale*

23 réflexions au sujet de « Firefly Tomes 1 et 2 »

  1. Je ne suis pas forcément fan des titres avec frissons et sueurs froides et j’étais passée à côté de celui-là mais ton avis me donne envie. J’ai l’impression d’une ambiance à la Stefen King (du moins les séries tv que j’ai vues adaptées de ses livres ><).
    Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s