BD·Comics

Brooklyn 62nd Intégrale

Brooklyn img1.jpg

Résumé :

Les rues de New York ne sont pas sûres. Dans Brooklyn 62nd, Michel Koeniguer met en scène des flics corrompus, des gangsters, des tueurs sans scrupule et des innocents en quête de justice. La justesse, le réalisme des enquêtes et l’épaisseur des personnages font aujourd’hui du premier tome de cette trilogie devenue un grand classique du récit policier.


Ce que j’en ai pensé :

« Brooklyn 62nd » est une trilogie écrite par Michel Koeniguer dont l’intrigue se déroule dans le même univers que « Bushido » la célèbre série du même auteur. Ainsi, certains personnages reprennent du service pour nous entrainer dans les recoins le plus sombres de la célèbre ville de New York.

Deux flics corrompus aux commande d’une enquête palpitante

Dans « Brooklyn 62nd », nous suivons le quotidiens de deux policier ripoux, le sergent Reyes et le lieutenant Kotchenko, dont la morale peut parfois s’adapter aux différentes situations qu’ils rencontrent. Leur travail, mais également leur vie privée sera au coeur de l’intrigue de ces trois albums de Bd qui feront le bonheur de tous les fans d’ambiance urbaine, de mafia et de gangs.

J’ai beaucoup aimé ces deux personnages auxquels on s’attache vraiment très vite. Ils sont profondément humains avec les forces qui caractérises ces derniers, mais aussi leurs nombreuses faiblesses. Dans les premiers moments de l’intrigue, on se demande si on aurait pas affaire à deux horribles bad boys. Ne seraient-ils pas de ces odieux personnages qu’on fini par adorer détester ? Mais très vite, on se rend compte que ce duo de flic est bien plus profond et travaillé qu’il n’y parait. Pour ma part, je me suis même surprise à être en adéquation presque parfaite avec certaines de leurs réactions. Pas forcément toutes, bien sur. Je suis loin d’être un quadragénaire américain vivant dans un climat de violence quasi permanent. Mais j’avoue que cette bande dessinée peut parfois pousser à la réflexion, même si ce n’est clairement pas son objectif premier.

Bien entendu, une enquête est au coeur de ce récit haletant. C’est à travers elle que nous découvrons petit à petit le présent, mais aussi le passé de nos deux protagonistes, ainsi que tout un écosystème de personnages secondaires.

Un récit rythmé et haletant

La lecture de ces bandes dessinée à beau être assez longue (vous en aurez clairement pour votre argent car vous pouvez compter environ une heure de lecture par album) le rythme y est très dynamique et on ne voit pas le temps passer. Je peux vous assurer que vous tournerez les pages de ces Bd avec avidité et qu’il vous sera sans doute impossible d’arrêter votre lecture avant d’être parvenu au bout de cette histoire et d’en connaitre enfin le dénouement.

Le coté enquête classique qui se passe dans une New York moderne où la petite délinquance et les gangs sont un fléau très contemporain côtoie avec une facilité étonnante un monde mafieux à l’ancienne qu’on pourrait croire tout droit sorti d’un film de Francis Ford Coppola ou de Martin Scorsese. Ce mélange est un véritable régal et la lecture n’en est que plus surprenante. Michel Koeniguer nous tient en haleine tout au long de ces trois tomes.

Des dessins simples et percutants

Bien que je ne sois pas une lectrice habituelle de ce genre de récit, je suis ravie d’avoir tenté l’expérience que me proposait « Brooklyn 62nd ». Les dessins, sans être magnifiques n’ont rien de rebutants et servent parfaitement l’intrigue avec une clarté que j’ai trouvé très agréable. Je préfère en général lire un récit qui utilise un dessin simple et sans prétention pour nous faire vibrer grâce à un scénario fascinant, plutôt que de me régaler de magnifiques planches qui masquent parfois un récit terriblement creux. Et c’est tout à fait ce que nous offre cette trilogie.

En bref, cette intégrale en trois tome est une très bonne surprise qui pourra sans doute autant plaire aux amateurs de récits d’enquêtes ou d’histoire mafieuses, qu’aux personnes cherchants simplement à se divertir en lisant un récit capable de sonner juste et de mettre en scène des personnages particulièrement attachants. Alors n’hésitez plus un seul instant et venez vous aussi vous perdre au fin fond des petites ruelles new yorkaises où règne le crime et la corruption.

Ma note : 8/10

 

*Article rédigé par Opale*

3 réflexions au sujet de « Brooklyn 62nd Intégrale »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s