BD·Comics

Il faut flinguer Ramirez T.1

Synopsis: 

Et si derrière la légende du pire assassin mexicain… Se cachait le meilleur expert en aspirateurs de tous les temps ?

Falcon City, Arizona. Jacques Ramirez travaille à la Robotop, une entreprise d’électroménager et l’un des fleurons industriels du coin. Employé modèle, il bosse vite, bien, et sait surtout se faire discret. Pour cause : il est muet. Sa vie bascule le jour où deux membres d’un dangereux cartel pensent reconnaître en lui l’homme qui a trahi leur organisation par le passé : Ramirez, le pire assassin que le Mexique ait jamais connu. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sous le chapeau du nettoyeur légendaire se cacherait désormais… un expert en aspirateurs hors-pair. Et maintenant que les hommes du cartel l’ont démasqué, ils feront tout, absolument tout… pour flinguer ce fumier !


Review: 

Il faut flinguer Ramirez est un comics de Nicolas Petrimaux dans la collection Hors Collection de Glénat. C’est une histoire de type thriller/policier et c’est vendu au prix de 19€95 pour 144 pages.

J’ai découvert il faut flinguer Ramirez sur les réseaux sociaux, et la couverture m’a vite attiré l’oeil et pas que !….Je vais le dire d’entrée, c’est un coup de coeur ! Vous devez lire ce comics, car c’est juste excellent !

 

Une ambiance hors du commun

Ce qui frappe au détour des premières pages c’est l’ambiance et les dessins. Lire ce comics c’est rentrer dans un film, dans un épisode d’une série télé des années 80, le travail fait est remarquable. Le découpage est dynamique, le scénario plutôt simple possède pourtant sa dose d’originalité, et les persos font vraiment films.

En fait, c’est assez dur d’en parler, parce que c’est un comics qui se lit et qui se ressent. Tout est pensé pour permettre une immersion la plus complète possible. Que ce soit le style du dessin, l’encrage fabuleux, pétillant de couleur et une teinte qui nous transporte directement en Arizona, le découpage des cases dynamique et originale, l’incrustation de certains titres, et tout le travail fait autour avec des fausses pubs des produits présentés dans les pages (bravo pour l’idée !).

C’est vraiment un truc qui m’a plu, c’est toute cette ambiance très travailler et qui nous immerge totalement dans l’histoire, au point que l’on a l’impression de lire un film en fait. On s’imagine très bien l’action bouger devant nos yeux.

 

Un héros principal original

Alors celui-la fallait le trouver le Ramirez…au premier abord on a du mal à croire que c’est un criminel et au final….Le gars est attachant, drôle, et on a même de la peine pour lui, c’est assez fort ! Il me fait penser à Walter White de Breaking Bad. Les dessins n’aident pas à le prendre au sérieux, car ils lui ont fait une dégaine d’un autre temps et un visage assez inexpressif par moment, ce qui donne des scènes très drôles.
La scène d’intro est top et plante bien le perso tout en nous posant tout pleins de questions. Il y’a aussi beaucoup d’humour, toujours bien placé et vraiment drôle (bravo là aussi !).

Le reste du cast est très bon aussi, on retrouve tout les types de personnages que l’on peut retrouver dans ce genre d’histoire. Un brin barré, sexy et baroudeur.

Une belle édition

Glénat livre une belle copie ici, un grand format, une belle couverture et un papier de qualité. C’est plus que un comics qui nous ai donné de lire ici, c’est un bel objet à exposer pour votre bibliothèque (attention le format étant plus grand, ça risque d’être dur de le rentrer « debout »).


Conclusion: 

Ramirez est vraiment une oeuvre qui procure une expérience à part entière, entre humour, action, des dessins sublimes et un encrage au top, je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus !

Ma note: 5/5

 

*Article rédigé par Allandryll*

 

15 réflexions au sujet de « Il faut flinguer Ramirez T.1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s