Romans

Hex

Hex

Résumé 

Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville de la Hudson Valley. Du moins en apparence : Black Spring est hantée par une sorcière, dont les yeux et la bouche sont cousus. Aveugle et réduite au silence, elle rôde dans les rues et entre chez les gens comme bon lui semble, restant parfois au chevet des enfants des nuits entières. Les habitants s’y sont tellement habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. En effet, si la vérité échappe de ses murs, la ville tout entière disparaîtra.

Pour empêcher la malédiction de se propager, les anciens de Black Spring ont utilisé des techniques de pointe pour isoler les lieux. Frustrés par ce confinement permanent, les adolescents locaux décident de braver les règles strictes qu’on leur impose. Ils vont alors plonger leur ville dans un épouvantable cauchemar…


Mon avis

Nous sommes vendredi, et comme chaque vendredi soir maintenant, nous allons parler de roman. Je n’en parlais presque plus et entre nous c’est bien dommage. Et aujourd’hui je vais vous parler d’un roman que j’ai terminé en tout début de semaine, je crois l’avoir fini lundi après-midi, donc j’essaie de ne pas trop trainer tant que tout est frais dans ma tête ^^

Ce roman nous plonge dans une petite ville américaine dans laquelle tout le monde se connait. On est donc dans une ambiance assez tranquille, chacun a ses petits secrets, ses potins, ses rancoeurs etc… Mais la grande différence par rapport aux autres villes, c’est qu’à Black Spring, réside une sorcière. Et que cette sorcière à lancé une malédiction sur toute la ville depuis plus de trois siècle.

La sorcière, le personnage central du récit !

En effet, cette sorcière empêche tout les habitants de quitter la ville. Vous pouvez en sortir pour aller au travail, ou en vacances, mais si vous vous absentez plus de 10-15 jours, vous têtes pris d’envie de suicide et vous comprenez qu’il faut rapidement revenir ! Mais ce n’est pas tout, cette sorcière se balade tranquillement dans la ville et peut apparaitre et disparaitre n’importe ou et à n’importe quel moment. Cela peut être à votre travail, chez vous, ou au parc.

Le plus flippant avec cette sorcière, c’est son apparence. Elle à les mains enchainées et les yeux et la bouche cousue. Elle ne voit donc rien et ne parle pas. Enfin pas complètement car il y a un fil qui est légèrement décousu et qui permet d’entendre un murmure si l’on s’approche suffisamment près. Mais personne e s’en approche, car si vous entendez ses paroles, alors vous deviendrez totalement fou… Petite précision, vous ne devez pas non plus la toucher. Bref, vous devez l’évitez à tout prix.

Une ville connectée

Pour pouvoir gérer la sorcière, la ville a mis en place un système de vidéo surveillance ainsi qu’une application permettant de toujours signaler le lieux et l’heure d’apparition de la sorcière. Cela évite que par exemple, des passants d’autres villes ne tombent nez à nez avec elle. Car si la sorcière apparait en extérieur, alors l’équipe de l’HEX (qui surveille la ville) sa ramène rapidement pour essayer de la camoufler.

Sur ce point, le livre est très moderne. Application, smartphone, caméra GoPro, système de vidéo surveillance, tout est mis en oeuvre pour que l’histoire soit parfaitement crédible, et je dois dire que cela fonctionne très bien car cela rend le récit très interessant.

Des ados qui ne tiennent pas en place

Black Spring est donc parfaitement rodée, tout se passe bien malgré la malédiction. Si ce n’est à un détail près, un groupe d’adolescents ayant entre 16 et 18 ans qui n’a pour seul but que celui de faire suer la sorcière. Il ne cessent de la défier, de la provoquer et pour cela il n’hésitent pas à entraver ses déplacements, et au fur et à mesure, ils vont de plus en plus loin sans se douter des conséquences.

Car on ne sait pas qui a réussi a enchainer ses mains, ni qui lui a cousue les yeux et la bouche, mais les habitants de la ville sont sur d’une chose, il ne faut surtout pas la libérer ! Vous l’aurez compris, le groupe d’ado ne va cesser d’aller de plus en plus loin jusqu’à aller beaucoup trop loin.

Un drôle de rythme

Le roman HEX est vraiment très bien, je ne me suis pas ennuyé une seule minute au cours des 424 pages. Le seul soucis pour moi, c’est que le livre n’était pas assez dense. Il aurait mérité 150 pages de plus. Car si l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir la ville, les habitudes de ses nombreux habitants etc… cela s’étends sur les 3/4 du livre. Il ne reste plus qu’une centaine de pages pour l’action, et vu tout ce qu’il s’y passe, j’ai trouvé que ça faisait un peu juste sur la fin. Après, ceci est à l’appréciation de chacun, mais vu le temps passé pour nous poser toute l’ambiance, j’ai trouvé le final un peu trop court.

J’ai lu ici et là qu’on était dans une ambiance digne d’un Stephen King et blablabla. Alors, je vais être clair, ce n’est pas parce que l’on cale son histoire dans une petite ville américaine un peu coupée du monde que ça ressemble à du King. Même si l’idée est là, la comparaison ne va pas plus loin. Il est clair que les titres de Stephen King sont de bien meilleure qualité, comme Dôme, Ça, Carrie ou encore Brume qui ce centrent tous sur une petite ville. La plume de Thomas Olde Heulvet est correcte, mais ce n’est pas du King entendons nous bien. D’ailleurs, le livre ne fait pas tellement peur. Au départ on n’est pas trop rassuré, mais ça passe rapidement. Pas comme dans Ça par exemple…xD

Bref, un très bonne lecture que je vous recommande si vous cherchez quelque chose qui sort un peu de l’ordinaire ! Pour ma part, je renoue enfin avec les romans, et je suis ravi de ma lecture, car depuis le début d’année, j’enchainais les titres qui n’étaient pas à mon gout ^^

Ma note : 15/20

 

*Article rédigé par Xander*

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Hex »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s