Manga

Kingdom T1 et T2

Résumé

Dans la Chine de l’époque des Royaumes Combattants qui va du Ve siècle av. J.-C. jusqu’à l’unification des royaumes chinois par la dynastie Qin en 221 av. J.-C), on suit le jeune Shin dans son chemin vers l’accomplissement de son rêve : devenir un Grand Général. Shin est originaire de l’état de Qin, en proie à de nombreux soubresauts aussi bien à l’intérieur du royaume qu’à l’extérieur. À travers l’histoire de Shin, on suit aussi notamment l’histoire de Ei Sei, l’homme qui sera par la suite connu sous le nom de Qin Shi Huang, unificateur de la Chine.


Avant toute chose

Attention, je le dis immédiatement, ce manga est mon plus gros coup de coeur de l’année. Loin devant tous mes précédents coups de coeur comme The Promised Neverland, L’atelier des sorciers ou encore Dr Stone, que j’ai pourtant adorés. Il n’y pas un manque d’objectivité de ma part dans cette chronique, car vous le savez, je dis toujours ce que je pense, même quand je n’aime pas, mais avec Kingdom, je n’ai pu que m’incliner devant la qualité du titre.

Pourtant, à la base, l’histoire de Kingdom ne m’attirait pas spécialement. J’en ai souvent entendu parler car lorsqu’un éditeur annonçait un nouveau manga, souvent sur les réseaux sociaux, les lecteurs de scans demandaient Kingdom. Mais bon, peu y croyaient vraiment car le titre toujours en cours de parution en est déjà à 50 tomes au Japon.

Et c’est alors, que les éditions Meian, très discrètes jusque-là, frappent un grand coup et obtiennent la licence. Beaucoup de lecteurs et de lectrices auraient pu être découragés à l’idée de se lancer dans cette longue lecture, mais Meian a trouvé la parade. Un abonnement. Tous les mois, vous recevrez deux tomes de Kingdom, ainsi que deux Ex-Libris pour 13,50€, soit 6,75€ le tome. Le manga sera aussi vendu chez les libraires, mais au prix de 6,95€ piece et sans Ex-Libris.

Au début, j’étais frileux, car je ne connaissait pas Meian, mais en cherchant un peu je me suis rendu compte, qu’en fait, on peut totalement le faire confiance. Meian est une maison d’édition appartenant à IDP, que l’on connait pour IDP Boy’s Love, Hot Manga ou encore l’énorme site Anime Store. J’ai été longtemps abonné à IDP Boy’s Love et je n’ai jamais eu aucun soucis. Pour ce qui est des animés, je commande toujours sur Anime Store, donc là aussi, zéro problème.

Voilà pour les infos utiles, maintenant je vais vous parler du manga ^^


Mon avis

Avec Kingdom, on plonge dans la Chine avant qu’elle ne soit réunifiée, et plus précisément dans l’État de Qin, alors que la guerre fait rage depuis 500 ans. Nous allons faire la connaissance de deux orphelins, Shin et Hyou, qui vivent comme des esclaves et qui n’ont comme seul loisir les nombreux duels qu’ils se fixent.

Car derrière la dure réalité de leur condition se cache une vraie volonté de pouvoir un jour devenir un grand général. Pour cela, ils s’entrainent très durement car à l’époque, on pouvait prouver sa valeur et monter en grade en enchainant les victoires.

Kingdom img2.jpg

Mais très vite, nos deux orphelins vont être séparés car un noble appartenant à la famille royale de Qin va acheter le jeune Hyou, pour le conduire au palais et en faire un serviteur. Malgré le déchirement, les deux amis se séparent et Shin promet à Hyou qu’il parviendra à devenir un grand général, et qu’une fois adulte ils se retrouveront !

Un manga classique ? Certainement pas !

Et là, vous vous dites surement que c’est un début assez classique, et que l’on va suivre Shin dans sa quête pour rejoindre son ami. On pourrait même croire que l’on va deviner la fin du manga, et que celui-ci se terminera lorsqu’ils seront adultes et qu’ils se seront retrouver ? Et bien pas du tout ! Car seulement un mois après que Hyou soit parti, ce dernier revient blessé de toute part et meurt dans les bras de Shin ! Et ceci ne tient que sur le premier chapitre !

Kingdom img5.jpg

À partir de là, Shin va vouloir savoir ce qui est arrivé à son ami et le venger. Très vite sa route va croiser celle de Ei Sei, le roi en place qui vient de subir un coup d’état et qui est responsable de la mort de Hyou ! Mais son ami ayant laissé des dernières volontés, Shin devra mettre sa rage de coté pour aider le roi à ne pas se faire éliminer.

Les deux hommes vont donc devoir s’allier pour survivre et faire en sorte de regagner leur rang. L’un veut évidemment remonter sur son trône et l’autre veut honorer la promesse qu’il a faite à son ami. Mais la route va être très longue, car ceux qui ont fomenté le coup d’état sont à leur trousse et ils vont de fait, devoir chercher des alliés ailleurs. C’est ainsi qu’ils vont rencontrer d’autres peuplades et d’autres personnages comme le très drôle Karyo Ten, un guide descendant d’une tribu des montagnes.

Un scénario aux nombreux rebondissements !

Sur ces deux premiers tomes, Kingdom livre une copie quasi parfaite. L’intrigue offre de multiples rebondissements et promet une évolution immense. On est ici au début d’une grande épopée, car il faut savoir que Ei Sei sera celui qui unifiera la Chine. Autant dire, que la route sera longue pour ce jeune roi et pour son futur général, Shin.

Kingdom img3.jpg

La force de ce titre est de mélanger les scènes d’actions très travaillées, avec des moments plus calmes qui étendent l’univers. On en apprends plus sur les anciens rois et les divers peuples, on voit également ceux qui ont commandité le coup d’état et on se rend compte de toute la géo-politique mis en place dans ce manga. Il est clair que le mangaka s’aide beaucoup de la véritable histoire de la Chine, car au delà du manga, ce sont surtout des faits historique qui nous sont narrés.

Par certains aspects, ce titre me fait penser à Reine d’Egypte, pour son coté historique, sauf que dans Reine d’Egypte on ne voit que rarement l’univers autour de la ville et l’on se concentre sur les complots internes. Avec seulement deux tomes de Kingdom on a une fresque qui se dessine et on ne sait pas du tout ou cela va nous conduire. Plus qu’un simple manga d’action, on découvre ici une épopée, une destinée et de tout ce que cela implique. Cela m’a également beaucoup fait penser à Bestiarius, avec des personnages charismatiques et une volonté sans faille.

Kingdom img1.jpg

Plus qu’un manga, un chef d’oeuvre !

Je pourrais encore en parler des heures tant j’ai adoré cette lecture, mais je ne voudrais pas vous gâcher la surprise. Alors c’est sur il y a 50 tomes, le rythme va être soutenu, mais ça se lit tout seul. Comptez une bonne heure de lecture par tome, mais une heure que vous ne verrez pas passer tant vous serez happé par l’histoire.

À ma connaissance, aucun manga que j’ai pu lire ne possède une telle richesse, un tel univers et un tel potentiel après seulement deux tomes. Le seul bémol est l’absence de persos féminins pour l’instant (mais ça arrivera plus tard) et des dessins un peu hasardeux par moments, mais rien de bien méchant. Meian signe une copie parfaite avec une édition soignée, un papier de qualité et une sur-couverture superbe sur laquelle le titre Kingdom est en relief dorée.

Kingdom img4.jpg

Si vous souhaitez vous abonner, c’est ici que ça se passe : Lisez Kingdom !

Ma note : 21/20

 

*Article rédigé par Xander*

Publicités

42 réflexions au sujet de « Kingdom T1 et T2 »

  1. Pareil que lecturothèque, la couv n’est pas très belle je trouve…mais ca donne vachement envie de lire ! Surtout qu’il y’a pas mal de chose que j’aime donc bon. Le fait que ça dure 50 tomes (et que ça continue !) Me rebute un peu, mais vu que l’on en est qu’au début ça passe mieux…
    Bref, me suis abonné lol, j’ai hâte de recevoir les 2 premiers tomes!

    Aimé par 2 personnes

  2. Excellente article bien détailler ^^. L’arriver de Kingdom en france est surement égale à celle de the promised neverland , et pourtant la campagne marketing n’a pas du tout était la même, ici c’est les fans qui ont fait parler de Kingdom sur les différents réseaux à un tel point qu’on n’a pas pu passer à coter. bref je m’égare dans ce que je voulais dire xD.
    Il fraudais que j’achète les tomes mais je sais pas si mon budget arrivera à suivre avec tout les autres bon titres qui sortent tout les mois. J’hésite encore sur ce point.
    Pour finir j’aurais 2 choses à dire :
    – J’ai vue flou quand j’ai vue la note (21/20) ta exploser le barème xD.
    Et enfin …

    Lisez Kingdom !

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est clair que ce n’était pas la même pub !
      Pour la note de 21/20, c’était surtout pour montrer que ce titre était un coup de cœur encore plus grand que The Promised Neverland ou l’Atelier des sorciers par exemple 😁

      J'aime

  3. Quel article dithyrambique!! 😱 Tu m’a encore plus hypé alors que je suis déjà fébrile en.attendant de les recevoir! Tu donnes tellement envie de les lire!! J’ai hâte j’ai hâte j’ai hâte!!!

    Aimé par 2 personnes

  4. Ton enthousiasme sur la série fait plaisir à voir, même si j’ai toujours peur dans ces cas-là que ça me fasse l’effet inverse lors de ma lecture parce que je risque de trop en attendre du coup…
    Je vais essayer de jeter un oeil à la série sur le net et si ça me plaît, je m’abonne direct tellement la formule vaut le coup, elle.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s