Manga

Bird Cage Castle T1

Synopsis : Un beau jour, six lycéens se rendent dans un parc d’attractions désaffecté pour enquêter sur la disparition d’une camarade volatilisée sans laisser de traces. Mais à peine ont-ils mis les pieds dans ce mystérieux “château de la cage aux oiseaux” qu’ils perdent connaissance. À leur réveil, les lycéens sont enchaînés deux par deux…
Parviendront-ils à sortir vivants de ce château truffé de dispositifs maléfiques disséminés çà et là par une inquiétante main invisible ?


Et coucou tout le monde ! Aujourd’hui je vous emmène découvrir un vieux parc d’attraction désaffecté où se joue un jeu macabre de mise à mort…Ça donne envie ? Allez, prenez votre ticket à l’entrée et suivez le guide !

Bird Cage Castle est publié chez Doki Doki (j’aime beaucoup leur catalogue !) et l’oeuvre de Toutarou Minami est à ranger dans la catégorie des seinen. L’histoire est terminée en 4 tomes au Japon (le tome 3 arrivera le 12 septembre chez nous). À noter que l’éditeur en Vo est Square Enix.


Ma review : Aucun Spoiler !

Comme je l’ai dit en intro, j’aime beaucoup le catalogue de Doki Doki avec des histoires assez courtes et du survival game souvent très sympa. Ici, on a droit à un tome 1 intriguant, assez marrant et un personnage principal plutôt original.

Faites des choix pour survivre…ou mourir

L’originalité de Bird Cage Castle réside dans les duos qui doivent tenter de survivre. Je ne vais pas vous en dire trop, mais les jeunes se retrouvent attachés par deux, et leur destin va donc dépendre du destin de l’autre. Le fait de les attacher est une bonne idée puisque cela va entraîner des disputes, et des morts du coup. Mais les duos ne sont pas la seule raison de mourir ici, le château où se déroule l’action dans le parc d’attraction regorge de chemins qui mènent vers la mort.
Là aussi où c’est original, c’est que pour avancer et pouvoir sortir du château, il faut faire des choix (par exemple si un duo monte, l’autre doit descendre, vous voyez le genre ? forcément les binômes ne peuvent pas tous prendre la même direction). En fonction des choix que vous faites, vous pouvez continuer votre chemin…ou mourir. Il faut se méfier de l’intitulé qui à l’air de vous mener vers le sommet, alors que celui-ci vous mènera certainement vers votre mort.
Il y’a encore bien d’autres règles à respecter mais je ne vous dis rien pour que vous ayez le plus de surprises possible à la lecture.

J’ai beaucoup aimé cette idée, de choix, de questions, de poursuite du chemin, car cela laisse place à de nombreuses pistes, à des disputes entre les participants, et à des morts qui arrivent rapidement sans que l’on s’y attende. Beaucoup d’idées pour le coup dans ce tome 1, qui laisse planer un bon suspens tout au long du livre.

Le grand méchant est aussi présent, ne vous attendez pas à grand chose il ne fait qu’apparaître, même s’il contrôle tout le jeu grâce à un système ingénieux d’oiseaux.

L’oeuvre n’est pas gore, oui il y’a des morts, (certaines arrivent même très vite sans que l’on s’y attende) mais rien de bien violent.

Un personnage principal attachant

Du côté du casting de cette petite troupe, je dois avouer que j’ai adoré le personnage principal qui arrive ici l’air de rien. Il murmure tout le temps (en fait il parle tout seul) mais cela donne lieu à des scènes très drôles et cela le rend attachant. Il y’a un peu de mystères l’entourant, et on se demande qui il est vraiment et pourquoi il est comme ça.
Le reste du casting est plutôt sympathique, jouant sur les personnalités différentes pour créer les binômes. On a droit bien évidemment un petit peu aux personnages clichés, la fille qui veut tout contrôler, le petit ami qui suit, le perso que l’on fait tuer dès le début, la fille qui arrive comme un cheveu sur la soupe et qui est mystérieuse, le personnage qui trahi…et ce sont bien évidemment encore des ados !

En tout cas, sur ce point là, je n’ai pas grand chose à redire, on retrouve les personnages que l’on voit dans tout survival game. Au vu du manga, il faudra voir leur évolution dans les tomes suivants pour voir si l’aventure va les changer. De plus, la troupe pourra être amené à évoluer puisque l’on a pas encore rencontré tout le monde, il y’a l’air d’y avoir du monde dans ce château…

Des dessins kawaii

Les dessins sont sympa (sans être exceptionnels), on reconnait facilement les personnages, les décors sont bien présents, pleins de petits détails et des dessins kawaii par moment (surtout pour le personnage principal). Le côté kawaii du personnage renforce son côté touchant et attachant et son côté à côté de la plaque.
En tout cas, du point vue des dessins, rien à redire, même si les personnages ont des têtes un peu bizarre parfois, cela ne pourrait pas plaire à tout le monde. Il y’a une ambiance bon enfant dans les dessins qui viennent contraster la dureté de l’aventure qu’ils vivent. Un contraste qui ne m’a pas choqué et qui participe à l’ambiance un peu bizarre de cet endroit et à la mort qui les attend.


Conclusion :

Le tome 1 de Bird Cage Castle est vraiment sympathique à lire et j’ai beaucoup aimé le personnage principal. Le coup de mettre les ados en binômes et de mettre le doute sur les choix qu’ils peuvent faire pour survivre et intéressant car les personnalités s’affirment. Beaucoup de bonnes idées dans ce volume qui ne demande qu’à évoluer dans les futurs tomes.
Beaucoup de question encore en suspens, encore beaucoup de choses à voir, j’ai vraiment hâte de lire le tome 2 et de voir comment tout cela se conclura.

Ma note : 8/10 

 

*Article rédigé par Allandryll*

 

11 réflexions au sujet de « Bird Cage Castle T1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s