Manga

Dragon Ball – Forever

dragon ball forever .jpg

Résumé

L’univers de Dragon Ball est si vaste qu’un seul tome ne suffit pas à en faire le tour. Après le Dragon Ball Landmark, découvrez les arcs mythiques des cyborgs, de Cell et de Boo. Géographie du monde, duels entre personnages, techniques de combat, quiz, tout y est et plus encore. Avec Dragon Ball Forever, l’univers d’Akira Toriyama se révèle à vous dans toute sa richesse et sa profusion.


Mon avis

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler non pas d’un manga mais d’un Databook. Il y en a de plus en plus et je trouve que c’est toujours interessant surtout si l’on est fan de l’oeuvre. D’ailleurs, ce genre d’objet est à mon avis destiné aux très gros fans de l’univers traité.

Ici, comme son nom l’indique, l’univers en question est celui de Dragon Ball.

Il faut savoir que Dragon Ball – Forever est le deuxième Databook sur le manga, car il fait suite à Dragon Ball – Landmark. Le premier couvrait les tomes 01 à 22 de l’édition perfect et se focalisait sur l’enfance de Son Goku jusqu’à sa victoire contre Freezer. Le deuxième quant à lui retrace les tomes 23 à 34 et couvre donc les arc des Cyborgs, Cell et Boo.

Alors vous vous demandez sans doute ce que contiennent ces fameux Databooks ?

DBZ img1.jpgEt bien, c’est simple, il y a tout. Cela peut aller d’interview de l’auteur, de quizz, d’anecdotes mais aussi de beaucoup d’informations sur l’univers. J’ai beau connaitre Dragon Ball sur le bout des doigts (c’est mon manga culte depuis toujours) j’ai encore appris des choses ! Et pourtant, je suis quelqu’un qui a lu toute la saga au moins une dizaine de fois en intégralité, c’est pour dire à quel point j’adore ^^

Ces Databooks (Landmark et Forever sont du même niveau) sont une bible, une encyclopédie du vaste univers imaginé par Akira Toriyama. Tout au long de l’ouvrage, l’auteur revient sur les différents arcs en nous apportant de nombreuses informations sur tel ou tel combat, sur une rivalité entre deux personnages ou encore la création d’un autre.

Pour info, le sommaire de ce Databook se compose d’abord d’une très belle galerie de couvertures, entièrement en couleur s’étendant sur plusieurs pages. Puis on retrouve les meilleurs combats, les personnages ultimes, les objets merveilleux et divers accessoires. Le tome se termine par une interview d’Akira Toriyama sur presque une dizaine de pages !

DBZ img2.jpgPour ce qui est de l’édition, Glénat est encore une fois à la hauteur de l’objet. Il peut paraitre un peu cher (10,75€) mais il les vaut largement. Pour info, on est sur la même qualité d’édition et le même format que sur la Perfect Edition qui regroupe Dragon Ball en 34 tomes. J’ai compté, il y a en tout 16 pages couleurs (10 au début et 6 à la fin) qui sont vraiment magnifiques.

Dragon Ball – Forever conclue donc ce qui avait démarré avec Dragon Ball – Landmark et trouve parfaitement sa place dans la bibliothèque aux cotés de la Perfect Edition. Ce produit est avant tout destiné aux fans, mais si jamais vous êtes curieux ou que vous souhaitez approfondir l’excellent univers de Dragon Ball, alors je vous encourage à vous procurer ces deux volumes.

Ma note : 17/20

 

*Article rédigé par Xander*

 

8 réflexions au sujet de « Dragon Ball – Forever »

  1. Je suis du même avis que toi c’est super les Databooks car ça te permet de bien te replonger dans l’univers d’une oeuvre et d’en apprendre et approfondir certain points de l’oeuvre qu’on oublie parfois

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s