Comics

Green Lantern Rebirth tome 1

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez tous bien, on se retrouve aujourd’hui pour une review tome 1 avec le 1er volume de Green Lantern Rebirth. Alors, est ce que ça vaut le coup ? 


Alors que le tome 2 est sorti depuis quelques jours dans les librairies (le 4 mai 2018), on se penche sur le premier volume qui est paru le 05 janvier 2018 pour 17€50 et 192 pages. Ce tome regroupe les numéros VO: Hal Jordan and the Green Lantern Corps vol.1: Sinestro’s Law (Hal Jordan & the GL Corps Rebirth + #1-7).

Synopsis: Le Corps des Green Lantern a disparu et l’univers est désormais sans défense. Sans opposant, le corps de Sinestro impose sa loi aux quatre coins de la galaxie et est à présent dirigé par Soranik Natu, la propre fille de Sinestro. Mais Hal Jordan, qui vient de passer une année en exil, est bien décidé à reprendre les choses en mains et se forge un nouvel anneau afin de rendre la justice à travers la voie lactée.is:


Mon avis:

Si du côté de Marvel, j’ai toujours eu un coup de coeur pour les X-men, chez DC, j’ai toujours apprécié l’univers des Green Lanterns. Ce qui me plait le plus, c’est que l’on retrouve tout le côté space opéra. Des histoires se déroulant dans l’espace (logique), pleins de mondes à visiter et d’espèces à découvrir, de nombreux personnages, de grandes batailles (bon des fois trop de couleurs et trop de batailles) mais on a au moins le sentiment de vivre une grande aventure.

Malheureusement, Urban ne publie par forcément du Green Lantern ou alors en dent de scie. Si je ne dis pas de bêtises, nous n’avons eu que 4 tomes pour l’ère New 52. Il manque donc une grande partie de l’oeuvre, ce qui se ressent lorsque l’on ouvre le tome 1 de l’ère Rebirth.

J’avoue que je me suis un peu senti perdu au début, on sent qu’il nous manque quelque chose et l’édito d’Urban n’est pas très clair. Pourtant, on sent que si l’on a manqué quelque chose, cela ne nous gêne pas plus outre mesure. On apprend les grandes lignes lors de la lecture et on comprend rapidement ce qui s’est passé, même si nous n’avons pas toutes les informations. Vous vous sentirez donc un peu perdu, mais vous aurez assez d’informations pour apprécier tout de même cette lecture.

Ce premier tome nous montre un affrontement déjà vu et revu, puisque Hal Jordan doit affronter le corps de Sinestro qui fut autrefois son ancien mentor. C’est un peu l’ennemi habituel des Green Lanterns, mais cela permet de mettre les pieds en terrain connu. L’histoire ne révèle pas vraiment de surprise, on reste dans du Green Lantern classique. Du classique avec des grands combats et beaucoup de parlotte aussi. On sent que ce tome 1 n’est finalement qu’une introduction, remettre les personnages en avant, les mettre en place pour la suite et présenter l’univers des Green Lanterns pour les nouveaux venus (qui est un univers très riche et très long car il n’a jamais rebooté, même pendant new52).

Dernier mot sur les dessins qui sont comme à l’accoutumée pour du Green Lantern, des dessins précis, très colorés, très vifs, qui frétillent la rétine, et même trop parfois tellement c’est chargé ! Mais cela reste, il faut le dire, magnifique à regarder. L’édition d’Urban et comme d’habitude de très bonne facture, mais j’aurais aimé un édito un peu plus clair sur les derniers événements que l’on a pas vu.


En conclusion: Le tome 1 de Rebirth nous livre une histoire simple mais prenante aidé par des dessins somptueux. Les personnages sont bel et bien de retour et on renoue avec plaisir avec tout les Lanterns terriens et chacun à droit à un petit moment de mise en avant. On espère que la suite sera de plus grande envergure et que l’on quittera le cocon habituel pour une grande aventure.

Ma note: 7/10

 

*Article rédigé par Allandryll*

6 réflexions au sujet de « Green Lantern Rebirth tome 1 »

  1. J’ai une préférence pour Green Lanterns (avec Simon Baz et Jessica Cruz), mais ce premier tome était sympa.
    Par contre ça vaut pas l’excellent Geoff Johns présente Green Lantern. Si t’as l’occasion un jour, teste-le, le run est juste exceptionnel *-* (ça date de juste avant New 52, donc c’est pas vieux)
    Belle chronique en tout cas 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s