Manga

Let’s be a family

Let's be a familyBroché : 192 pages
Éditeur : Taifu Comics
Genre: Yaoi
Date de sortie : 22 mars 2018
Prix : 8,99€

Résumé 

Chiaki et Kazuma sortent ensemble depuis huit ans.
Un jour Tomoe, leur amie d’enfance, débarque en larmes avec son bébé et leur dit : « je vous confie Ayu ! »
Du jour au lendemain, ils deviennent donc papas et voient leur vie changer du tout au tout ! Outre le fait de n’avoir aucune notion en matière d’éducation, ils vont devoir également apprendre à concilier leur vie professionnelle et le fait de s’occuper d’un enfant, une chose tout sauf facile, surtout quand on travaille tard le soir.
Les joies de la vie de famille résonneront ils entre leurs murs ? Une chose est sûre, le quotidien de nos deux nouveaux papas de ne sera plus jamais le même.


Mon avis 

Cela faisait un moment que je n’avais pas parlé de Yaoi, et pourtant, j’en lis. En fait, non, je n’étais plus dans un délire Yaoi depuis à peu près deux mois, car je fonctionne par phases. Bref, comme je suis à nouveau dans une phase Yaoi, j’en ai testé tout plein, et là, je vais vous parler de mon coup de coeur !

J’ai toujours du mal quand il y a une histoire avec des enfants ou des touts petits, car souvent, les mangaka gèrent mal le truc et le gamin passe son temps à brailler et à gazouiller des trucs incompréhensibles. Or, un enfant peut-être très mignon et intéressant, sans que l’on nous colle des « areuh areuh » dix fois par pages. Et c’est précisément le cas avec Let’s be a family, qui un peu comme dans Père et Fils ou Le mari de mon frère,  va nous montrer une relation complexe dans une famille dite « différente ».

En effet, dans Let’s be a family, nous suivons Chiaki et Kazuma qui forment un couple homosexuel tout ce qu’il y a de plus normal, et qui, un beau jour se retrouvent à devoir élever la fille de leur meilleure amie Tomoe. Cette dernière est photographe de guerre, et n’est donc jamais chez elle. Sauf que voilà, elle est tombée enceinte et ne sait pas qui est le père. (Notons, qu’au début du tome on la prends pour une femme un peu volage, mais en fait, il y aura une explication correcte sur la paternité de sa fille.)

Lets be a family img3.pngDonc seulement un an après avoir accouchée, elle va repartir travailler, et charger Chiaki et Kazuma d’élever leur fille ! Même si cela semble tomber comme un cheveu sur la soupe, on se rendra compte au fil de l’histoire que Tomoe, Chiaki et Kazuma se connaissent depuis l’enfance et qu’une sorte de lien fraternel uni le couple à Tomoe.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce manga, c’est le temps qui passe. Il aurait été simple de figer la situation alors que Ayu est tout bébé et de remplir les cases de gazouillis agaçant comme le fait l’insupportable Tadaima Okaeri.  (Un yaoi que je vous déconseille soit dit en passant.) Mais justement, Let’s be a family ne tombe pas dans la facilité, car très vite, le temps va passer et Ayu va se retrouver en âge de parler, d’aller à la crèche, et à l’ecole et donc d’être un personnage à part entière.

Cela va permettre au titre d’aborder plusieurs sujets, comme l’homoparenalité, qui est clairement au centre du récit. J’ai noté une réaction géniale de la part d’Ayu à ses petits camarades qui se moquent d’elle parce qu’elle a deux papa et pas de maman, et que donc ce ne serait pas normal. Elle va leur répondre avec un aplomb : « J’ai deux papas et une maman. J’ai une personne de plus que tout le monde. C’est cool non ? » se dressant fièrement face eux, les bras croisés et en leur souriant !

J’ai vraiment adoré ce point de vue, car même si Chiaki et Kazuma élèvent Ayu, sa mère rentre de temps en temps entre deux missions, et Ayu vit très bien cette situation. Je trouve que le sujet est vraiment traité avec beaucoup de finesse, et c’est limite dommage que ce soit un Yaoi, parce que l’on en entendra moins parler que si cela avait été un titre comme Le mari de mon frère par exemple.

Bon qui dit Yaoi, dit scène de sexes. Comme disais la maman de Forrest Gump, « la vie, c’est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber » et c’est pareil avec les Yaoi, on ne sait jamais s’il y aura beaucoup de scènes de sexe, ou très peu, voir pas du tout, ni si elles seront osées ou simplement érotiques. Ici, il y en a deux il me semble, et elles sont soft et ne dure pas dix pages. C’est très bien car cela permet de parler de plusieurs sujets intéressants, l’homoparentalité, évidemment, mais aussi le mariage ou l’adoption (dans le cas où il arriverait quelque chose à Tomoe).

Vous l’aurez compris, je vous conseille ce titre qui traite de sujets difficiles et actuels avec beaucoup de tact, de douceur et de subtilité. Le manga est sorti aujourd’hui même aux éditions Taifu Comics, et c’est un One-Shot, donc ça ne vous engage pas sur une longue durée 😉

Ma note : 18/20

*Article rédigé par Xander*

25 réflexions au sujet de « Let’s be a family »

  1. Whouaw
    J’avoue que le résumer que tu nous à fait donne vraiment envie de nous plonger dans l’histoire. Surtout qu’il aborder des thème actuel qui nous entour aux quotidiens. Et d’après ce que je voie sans tomber dans le clicher du : Ma mère ma abandonner à la naissance.
    Mes seule peur sont que le one shot n’arrive pas à bien conclure d’une bonne façons (vue que c’est un one shot j’espère que c’est pas trop rapide et bâcler), et aussi que, vue que j’ai souvent l’habitude de lire dans les transports, je risque pas de assumer quand il y aura les scène de sexes x)

    Aimé par 1 personne

    1. Alors, pour te répondre points par points.
      En effet, les thèmes abordés sont très actuels, ça fait du bien de lire ce genre de récit. Ce n’est pas du tout cliché, et sa mère ne l’abandonne pas totalement, on la voie en filigrane tout du long.

      La conclusion est vraiment très bonne, car via les thèmes abordés, on sent qu’un cap est franchi et que l’entourage soutien cette drôle de famille.

      Pour les scènes de sexes, il y en a 2 ou 3, mais elle tiennent sur deux pages, et il n’y a rien de trop explicite, sauf sur la première je crois, mais je te dis, ça dure deux pages, donc tu peux vite les tourner si des gens te regarde bizarrement xD

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s